Avertir le modérateur

jeudi, 10 août 2006

Pour Anne

Bonjour Anne,

Je ne sais pas si tu liras cette réponse, mais je tenais à te dire que tu as raison. Certains ne comprendront pas de quoi je parle car j'ai demandé à David de supprimer la note que tu incrimines, et tous les commentaires liés ont sauté avec. Mais en effet, elle n'avait pas sa place ici, cela ne tient pas debout et ne traduit qu'une réaction épidermique de frustration. Nous sommes à bout de nerfs, mais quand même. Quant à notre crédibilité journalistique, elle vaut ce qu'elle vaut, à l'aune de chacun. Et cet espace reste un blog, pas un support de presse.

Cordialement,

Nathalie 

Commentaires

Bonjour Nathalie,
Je vous félicite ( et vous remercie, même) d'avoir su reconnaître l'erreur que constituait cette note et réagi aussi rapidement.
Je ne suis pas d'accord avec vous quand vous dites qu'écrire pour un blog et pour un journal sont deux choses fondamentalement différentes. Surtout quand le blog est mis par 20 minutes en lien avec vos papiers. En écrivant sur ce blog, vous indiquez aux lecteurs de vos articles de presse "d'où" vous écrivez, quels sont vos points de vue, votre sensibilité, votre état d'esprit.Et cela influe forcément sur sa lecture de vos papiers. Surtout que, sur le blog, vous dites assez clairement vos sentiments, votre opinion, votre vécu.
En tout cas, merci encore d'avoir supprimé cette note. Et, de nouveau, bon courage

Écrit par : Anne comte | jeudi, 10 août 2006

Re-bonjour Anne,
il me semble fondamental de savoir reconnaître ses torts, sans quoi aucun dialogue n'est possible.
Quant à la différence entre blog et presse, nous sommes hébergés par 20 minutes, certes, mais il me semble que d'une part, il va de la responsabilité du lecteur de savoir faire la part des choses en fonction de ses sources d'information. On ne lit pas un édito (qui en général indique la ligne éditoriale d'un journal) et un article (factuel) de la même manière. Cela vaut aussi pour un blog, je pense. D'autre part, il va de la responsabilité du journaliste de lui-même mettre en retrait ses convictions lorsqu'il fait du factuel ou du reportage, ce qui est notre cas pour 20 minutes ou d'autres d'ailleurs. C'est une question de bonne foi et de bonne conscience et je peux t'assurer que c'est ce que nous essayons de faire. Peut-être n'y arrivons-nous pas toujours, mais c'est humain et nous avons des supérieurs qui sont là pour y faire attention.
Bref, je ne peux ni ne veux justifier quoi que soit, mais j'insiste sur le fait que nous ne sommes pas fanatiques, loin de là. Crois-tu vraiment que nous soutenons inconditionnellement le Hezbollah, alors que nous avons nos vies en jeu, notre maison, nos carrières, l'avenir de nos enfants? Je ne sais même pas quand je reverrai mes filles de 3 et 6 ans, qui pleurent au téléphone. Des gens souffrent aussi en Israël, c'est évident. Nous souhaitons seulement attirer l'attention sur ce qui nous semble, aussi objectivement que possible, être le seul moyen de voir TOUTE cette région vivre en paix, y compris Israël. En laissant la parole à ceux qui sont d'accord ou non. Notre démarche se veut constructive. Dommage qu'elle soit souvent perçue comme un manque de professionnalisme.
Mais que dois-je dire lorsqu'en cet instant même, des tracts sont largués sur Beyrouth, y compris au-dessus de chez moi en plein quartier chrétien où je peux t'assurer que le Hezbollah n'est pas présent, pour que plus d'un million de personnes quitte les lieux? Lorsque 100 000 personnes dans le Sud ont reçu ordre par un Etat voisin de rester chez eux mais que dans le même temps, les bombes pleuvent sur les routes? Qu'Israël a raison? En mon âme et conscience, je ne peux pas me taire. Mais jamais je n'orienterai mes articles à cause de cela. Je suis au Liban, je suis donc contrainte de travailler sur la partie libanaise. Ce n'est pas une question de parti-pris.
Cordialement,
Nathalie

Écrit par : nathalie | jeudi, 10 août 2006

Salut,
Franchement je trouve pathétique tes tentatives de justifications concernant ton point de vu relaté dans tous tes billets sur ce blog!
Sincèrement, tu devrais laisser tes yeux et ton coeur (non sans cerveau) s'exprimer comme se fût le cas dans 90% de tes observations.

Comme déjà précisé ultérieurement dans un post, je suis farouchement contre le fait de censurer des bloggeurs au seul motif qu'il te semble excessif ou épidermique.... Même si des propos les plus stupides et racistes sont rédigés (loin de moi le fait de vouloir défendre les fachos de la terre) dans une situation pareil à celle grâve du Liban, il faut savoir tous lire, chacun à la capacité d'analyser et d'en sortir des avis persos.

Pour finir Nathalie, je perçoit dans ton dernier message répondant à Anne que bientôt tu invoqueras une solidarité des compassions entre Libanais et Israeliens (peut être un jour commun commémoratif?), ces derniers même qui n'ont aucune connaissance de la société libanaise pas plus que de ces voisins arabes et qui pourtant supportent et poussent inconditionnellement leur élus, leur dirigeants et leur armée destructrice depuis bien longtemps à s'enfoncer plus en profondeur dans le pays du Cèdre.

D'après les stratèges de l'état major d'Israel, il faut moins de 5 semaines pour que les pathologies flagrantes du syndrôme de divison des communautés libanaises fassent jour au Levant.
Ce diagnostique se vérifie t'il chez toi aujourd'hui?

Qu'en serait il si la resistance du Hezbollah avait la même potentiel de défense que l'armée nationale du Liban?
Certainement qu'il n'aurait pas fallu plus de temps à Israel afin d'arriver où tu te trouve "En quartien chrétien" à Beyrouth pour ne pas recevoir des pluies des papiers propagandes mais d'acier lourd???

Pour finir, il y à un constat qui est une réalité, c'est que les plus lourdes pertes sont libanaises, chiites dont un de leur représentant est le fer de lance de la résistance libanaise contre une armée extérieure super puissante.
Même si la culture du sacrifice est une réalité beaucoup plus contemporaine au Hezbollah, tous les analystes connaissant parfaitement le Proche et Moyen-Orient savent que les fondamentaux de la résistance du Hezbollah sont avant tout Libanais!
Préservons l'unité du pays car la fin des secousses destabilisatrices de la société libanaise tout entière ne fait que commencer et ne s'arrêtera pas avec un cessez le feu.

Écrit par : Nathan | jeudi, 10 août 2006

Les élites en France sont quasiment toutes partie prenantes, et je vous laisse deviner pour laquelle. Face au robinet d horreur qui est déversé depuis le Liban: morts civiles, déstruction d infrastructures, réfugiés..elles ont allumé un contre feu; Les éditoriaux et les 'opinions'. Un article décrit qu il ya eu 20 civils tués dans leur immeuble,? A coté vous avez un éditorial de Jeambar ex l 'express intitulé sans sobriété, sans nuance 'ISRAEL doit gagner', ou bien encore une opinion de BHL qui compare les ennemeis d Israel à rien moins que les NAZIs...les exemples sont nombreux, et se matraquage finit par fonctionner. Toute empathie meme limitée avec le Hezbolla est interdite, suspecte. Dans l'imaginaire collectif une idée du Hezbolla ui ne peut etre que sombre, négative a été forgée et devient un dogme. Il devient inconcevable pour le francais et la francaise moyens, d imaginer que le Liban est un pays complexe, que ce mouvement est complexe, qu il y a peut etre autant de choses positives que de choses négatives à dire sur lui. Chere Anne, avez vous réagit quand Jeambar a si joloment intitulé son article Israel doit gagner, que BHL parle de fascisme vert, ne contribuez vous pas à de facon involontaire à la guerre des civilisations en refusant un peu de compréhension à des journalistes, non pas de faire l apologie, mais de retranscrire dans un espace privé le sentiment de l'immense majorité de la population dans le pays ou ils travaillent? J ai un certain age ma chère et je voudrais vous rappeler une seule liberté: celle des peuples à décider eux memes de ce que doit etre La résistance, ce choix ne relève en rien de leur ennemi et de leurs alliés à l'etranger. En cela nos amis ne font que relayer un sentiment qui en France est minoritaire mais vastement prédominant au Liban,pays ami de la France s il en est. Le jour ou les bloggeurs israéliens parlerons de 'l armée israélienne qui a commis des crimes de guerre par dizaine' (rapport ONG Human Right Watch) on pourra reprocher aux pauvres libanais de percevoir le Hezbollah comme une résistance légitime à tant de crimes.
Cordialement

Écrit par : Jean Fontaine | jeudi, 10 août 2006

Bonjour Nathan

Pour éviter toute confusion: Je pense que tu as mal compris. Ce dont je parle avec Anne, c'est quelque chose que nous avions nous-même écrit sur le coup de l'émotion mais qu'ensuite, nous avons retiré car cela ne reflétait pas notre véritable point de vue. Rien de plus. Tu pourras voir toi-même que nous n'avons censuré personne, y compris les gens qui nous trouvent débiles.
En revanche, oui, je ne mets pas dans un même sac les enfants israéliens qui n'ont rien demandé à personne, et leurs hypocrites de responsables politiques et militaires qui mettent mon pays à feu et à sang. Mais c'est à chacun d'assumer ses responsabilités. Israël a voulu cette guerre, pas le Liban.
Mais je dois mal m'exprimer car je n'estime pas que les quartiers chrétiens (j'ai aussi vécu chez les musulmans, je m'en fous, moi, c'est la vue qui me plaisait) doivent être plus épargnés que d'autres. Je m'engueule avec mes voisins qui ne veulent pas prendre des régugiés chez eux. Ce que je m'évertue à dire, c'est que certes, le Hezbollah a pris une responsabilité qui devait revenir au gouvernement, mais ce n'est pas le problème. Le problème, c'est que si ça dure, ce pays va crever et que oui, par le plus grand des malheurs, il y a des gens qui se désolidarisent ici d'une cause qui a pris une ampleur nationale. Qu'importe qu'ils soient chiites, chrétiens ou raëliens, c'est le pays qui est en danger. Et c'est ce qu'il faut défendre.
Maintenant, nous sommes dans une merde noire et nous essayons de sensibiliser le plus de gens possible à la réalité de ce qui se passe. En retour, nous nous prenons des volées de bois vert, ce n'est pas évident à gérer et parfois, je me sens personnellement agressée parce que je dis ce que je vois, ce que je sais. Mais en faisant ce blog, on s'y exposait, c'est comme ça. Nous ne convaincrons jamais tout le monde, c'est évident. Mais rien n'a changé pour moi. Israël commet des crimes de guerre, a un agenda inacceptable, et je ne me tairai pas. Tant pis pour ceux qui ne comprennent pas ça, personne ne les force à venir consulter ce blog. Samedi, je pars au Sud avec le convoi qui s'oppose à l'évacuation forcées des habitants. Je n'y vais pas pour le Hezbollah, mais pour le Liban. Point.

Écrit par : nathalie | jeudi, 10 août 2006

Salut à vous deux; Bravo Nathalie surtout continue à dire ce que tu penses vraiment .Merci pour votre Blog , il nous permet nous aussi de dire ce que nous pensons ; votre pays ,votre peuple toutes composantes confondues, est en train de devenir un symbole de courage et de résistance héroïque face à une armée de bouchers . Oui dites ce que vous voyez , racontez nous vos angoisses et vos inquiétudes , votre solitude face au monde égoïste et lâche , je vous assure que votre blog est maintenant ma première page ,non pas pour l'info (il y en a d'autres) mais pour l'affection que j'ai pour vous car je cristalise en vous toute la nation libanaise.
Gros bisous
à+

Écrit par : camembert | vendredi, 11 août 2006

La Haine qui est votre compagne en ce moment est en train de vous détruire, mais elle ne touche pas ceux auxquels elle est adressée. Moi, je dors bien la nuit, mon visage n'est pas déformé par la méchanceté, je dors bien car j'ai ma conscience tranquille. Mon pays, Israël n'a rien à se reprocher. On l'attaque à coup de centaines de missiles depuis 1 an !!!, il réplique (enfin), il se défend. Et encore il est bien bon de prévenir par tracts et par radio (fait sans précédent dans l'Histoire) les Libanais pour qu'ils se mettent à l'abri et ne soient pas touchés.
Vous, les Libanais, quand vous pourrez vous regarder droit dans vos yeux dans un miroir avec honnêteté, vous remercierez Israël d'avoir combattu à votre place.

Écrit par : LE GOAN | vendredi, 11 août 2006

Salut Nathalie,
merci pour tes précisions. Dans ton message j'ai de nouveau perçu les vibrations émotives venant des trippes comme dans tes précédents commentaires. Je n'ai rien d'autre à dire si ce n'est bon courage dans ton aventure dans le sud.
Pour "LE GOAN", il faudra effectivement remercier Israel par le fait qu'il révélait à petit feu son hégémonie destructrice des petites gens en terre arabe (extermination et/ou humiliation des Palestiniens). Subitement cet Etat militaro-impérialiste s'est dévoilé à la face du monde en massacrant des civils et anéantissant un Etat voisin en quelques jours dans une normalité qui lui est acquise quotidiennement.
Le monde entier a compris après cela, qu'Israel ne peut plus transférer sa vengeance de l'holocauste européen sur Palestiniens et Libanais innocents.
Le monde entier a compris après cela, que les pays européens (UScompris) ne peuvent plus transférer leur culpabilité du génocide des juifs en Europe, unique dans l'histoire du monde,en laissant Israel au dessus de toutes les lois internationnales en massacrant des populations arabes innocentes.
Le monde entier a compris après cela, que l'invinsibilité de l'armée d'Israel est un mythe, celui-ci est obsolète avec les faits et les prédictions des résistants du Hezbollah et de toute les nations (hors gouv.) arabes.

Bref, Israel court à sa propre perte, à son propre désespoire avec toutes ses pathologies psychologiques internes supportées aveuglément par toutes les schyzofrénies externes des sionnistes les plus haineux.

Conclusion, nous nous approchons d'une nouvelle échéance qui contraindra la société israélienne à faire Le bon diagnostique afin de se soigner, en espérant qu'elle en absorbera à elle seule ses effets secondaires.

Écrit par : Nathan | vendredi, 11 août 2006

A LE GOAN

Mon pauvre garçon...

Écrit par : Nathalie et David | vendredi, 11 août 2006

C est beau ce que tu dis le GOAN la haine, nous détruit, je suis toujours ému de voir un israélien faire son méa Culpa..............Si tu dors bien la nuit c est bien que le Hezbollah n'était pas une menace à la sécurité d Israel, par contre pour nous c est un enfer, on est réveillé toutes les nuits par les bombes et parfois...on ne reveille plus jamais. Il n'y a pas de haine chez nous, juste de la determination. Nous n avons pas d'arméé pour nous défendre de votre brutalité, non juste les meilleurs combattants du Moyen Orient qui arretent des colonnes de chars avec trois fois rien. Ton imbecile de premier ministre nous a obligé à choisir entre la guerre civile et la guerre contre Israel, on préfère etre sous les bombes de l'étranger. Sharon le rusé aurait bombardé quelues positions du Hezb puis organisé discrètement un échange, au lieu de cela Olmert a sacrifié 1000 civils libanais et115 israéliens, sans offrir ni victoire ni meme sécurité pour son pays, pire Israel a perdu le plus précieux de ses atouts, sa réputation. Au lieu de courage on parle de brutalité, au lieu d'invincibilité on parle de lacheté...Comme quoi quand les libanais comptent sur eux memes et que sur eux memes ils arrivent à mettre en échec l'une des ex meilleures armées de monde, belle lecon de solidarité et de cohésion loin des clichés de haine et dextrémisme..Continuons! En passant il est inutile de rappeler que sans Chebaa et les prisonniers la résistance et l instabilité continuera pour le malheur des 2 peuples, existe t il quelqu un d assez intelligent en Israel pour le comprendre, aux réactions partisanes j'en doute.

Écrit par : Lebanese | vendredi, 11 août 2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu