Avertir le modérateur

vendredi, 01 décembre 2006

Ségolène, le Liban et la communication politique

medium_Segolene.jpgAlors voilà, nous avons le privilège de recevoir la candidate du Parti socialiste français pour son premier déplacement hors Hexagone. Deux jours et demi au Liban, une journée pour Israël et la Palestine. Magnifique. Sur le papier, le pari semble risqué de venir dans ce Proche-Orient auquel peu de politiciens européens comprennent quelque chose. Surtout en ce moment, où le Liban est en pleine crise, prêt à craquer, où la Palestine et Israël sont dans une impasse morbide (mais bon, ça coupe l’effet d’annonce de Sarkozy). Ses détracteurs attendent le faux pas, puisqu’elle est considérée par certains comme trop tendre sur le plan de la politique internationale.
Bein voilà, ça s’arrête là, ils ont raison. Après un programme dont on passera les détails ici, il n’y a pas grand chose à dire du voyage de Mme Hollande. Certes, elle n’est pas encore partie, mais franchement… Il n’y a aucun doute à avoir: les Libanais n’en ont rien à secouer, ce voyage n’a pour but que d’être présente sur le terrain médiatique franco-français. Elle n’est là que pour s’adresser au public français (elle allait rendre visite en hélico aux petits gars de la Finul en poste au Sud-Liban). Les Libanais, eux, ont le regard tourné vers ce vendredi après-midi durant lequel le Hezbollah va investir le Centre-ville de Beyrouth pour une manifestation géante et illimitée.

Lors de ce "périple", un groupe de photographe suit la candidate, traquant au 500mm le moindre de ses faits et gestes. Mais la député des Deux-Sèvres doit se faire violence, car elle n’aime pas ça. Un photographe de Sipa me disait hier soir: «Dès qu’il y a plus de 10 personnes, ça la bloque. Elle et son staff veulent revoir toutes les photos, et si on en publie une qui déplaît, on est fichés.» Bref, lors de sa conférence de presse jeudi soir au Grand sérail, Ségolène Royal a donné une grande leçon de n’importe quoi en matière de communication politique. Elle était pourtant là pour ça. Sourire coincé, doigts crispés sur ses notes raturées, petites phrases toutes faites, pas de réponses à la seule journaliste libanaise qui a tenté sa chance (eh oui, c’était pas le 20h de TF1, les questions n’étaient pas données à l’avance, y’avait pas de PPDA au regard amoureux…). On n’a pas eu droit au «désir d’avenir» et à «l’ordre juste», heureusement. Ça aurait été de mauvais goût ici.

medium_bianco.jpgFinalement, dans cette campagne libanaise, ce n’est pas la voix de Mme Royal que l’on aura entendu, mais celle d’un certain Jean-Louis Bianco. Au risque de paraître grossier, à bien y regarder, on a vraiment l’impression que c’est lui qui dit à sa championne ce qu’il faut dire, où il faut faire… Jean-Louis Bianco, c’est un meuble de l’ère mitterrandienne. Il connaît bien le pouvoir pour l’avoir fréquenté de près (il a été secrétaire général de la présidence de la République de François Mitterrand de 1982 à 1991). Elu du sud-est de la France, il a intégré l’équipe restreinte de campagne de la candidate, en qualité de co-directeur de campagne, au même titre que François Rebsamen. Il suffit de lire les dépêches d’agence pour comprendre qui fait quoi… Il suffisait de le voir, omniprésent hier, pour comprendre. Je me demande simplement ce qu’elle va bien pouvoir dire à MM. Abbas et Olmert dimanche…

11:05 Publié dans Elections | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Rien de vraiment surprenant... Et le timing n’est pas tres bon, vu la grosse manif qui se prépare.
Cela dit, je vous trouve un peu vache, elle n'avait pas la prétention d'arriver avec sa valise pleine de solutions non plus. Elle avait même indiqué clairement qu’elle venait pour « écouter »... En termes plus terre-à-terre, on dirait « apprendre », je trouve plutôt honnête de sa part d’admettre ainsi implicitement qu’elle n’y connaît pas grand-chose mais qu’elle cherche à y remédier.
Ensuite si les journalistes ont décidé de la suivre en masse ce n’est pas vraiment sa faute non plus.
J’ai une analyse un peu perverse du voyage sur mon blog.

http://aliensnaifs.20minutes-blogs.fr/

Écrit par : Observateur_alien | vendredi, 01 décembre 2006

Bonjour alien

personne ne demandait à Ségolène d'arriver avec des solutions toutes faites. Mais il faut voir les choses d'ici: une candidate débarque dans un Liban au bord du gouffre avec des intentions purement électorales, sous couvert de soutien au pays. Admettons. Mais elle récupère au passage la tension locale en crânant qu'"elle reste", alors qu'elle bénéficie d'une couverture sécuritaire énorme et ne risque pas grand chose, si ce n'est d'avoir des rendez-vous qui tombent à l'eau. Quel décalage entre la réalité du danger qui menace aujourd'hui le Liban et le courage de Ségolène qui se fait mousser au passage! Enfin, concernant la presse, il est bon de savoir que c'est l'équipe de madame Royal qui a emmené dans son avion cette horde de journalistes, qui a affrété pour eux des minibus la suivant dans le moindre de ses déplacements et qui les trimballera ensuite à Gaza et en Jordanie.le tout pour qu'ils soient présents, mais sans qu'elle réponde à la moindre question. Comme beaucoup de professionnels ici, nous espérions pouvoir au moins recueillir des impressions, s'adresser à la presse locale est la moindre des choses dans ce contexte et dans une visite de ce genre. Mais elle n'a rien donné, si ce n'est des formules creuses et toutes faites. Qui n'ont pas plus d'utilité qu'un sparadra sur une amputation. Le Liban souffre suffisamment pour ne pas avoir à subir l'humiliation de devenir une étae de campagne électorale franco-française. Et ce n'est pas une école non plus. Enfin, c'est mon point de vue...

Écrit par : Nat | vendredi, 01 décembre 2006

Salut... J'ai écris un article sur la visite de Ségolène Royale dans la région, et franchement, j'ai été déçus...

Voici le lien : http://segolenement-deloyale.blogspot.com/

Bravo à votre site... Continuez :)

Écrit par : Houssam | mercredi, 06 décembre 2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu