Avertir le modérateur

samedi, 16 juin 2007

NBN : la vidéo qui fait rire... jaune

En publicité, il existe un adage bien connu: «Qu’on parle de moi en bien ou en mal, mais qu’on parle de moi». Depuis hier, tout le monde parle de la NBN (la chaîne du président du Parlement, allié fidèle de Damas), et de sa présentatrice Sawsan Safa Darwish, qui risque de se mordre les lèvres un petit bout de temps à cause de son franc-parler. En gros, pendant le JT de la NBN (officiellement les initiales de National Broadcasting Network, officieusement celles de Nabih Berri Network), la présentatrice a dérapé, pensant que son micro était fermé, disant, en parlant de l’assassinat de Walid Eido «qu’ils ont trop tardé à le tuer», et que «le tour du ministre Ahmad Fatfat viendra rapidement». Glups… Ça fait mauvais genre. La direction de la NBN a aussitôt viré sa starlette du petit écran. N’empêche, il est facile de se dire que si Mme Darwish a pu dire ça aussi librement sur le plateau, c’est que l’ambiance le permettait…

Commentaires

Je trouve quand même cette histoire bien hallucinante.

Les mentalités ne changent pas au Liban. La politique se règle par l'assassinat et le pire, c'est que certains citoyens semblent l'approuver.

Qu'a-t-elle pensé lorsque Tueni et Kassir, des journalistes, ont été lachement tués?

Écrit par : JiPé | vendredi, 22 juin 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu