Avertir le modérateur

jeudi, 06 septembre 2007

Voilà la solution au problème libanais!

medium_parcmetre.jpgmedium_generateur.jpgQuizz 1 Que cachent les deux objets emballés dans du plastique noir sur la photo de gauche?
1. Une sucette géante et un carambar non moins géant.
2. Une œuvre d’art contemporain oubliée sur la voie publique par son auteur.
3. Un panneau routier et un parcmètre.
Quizz 2 Que signifie cette lumière rouge sur la photo de droite?
1. Nous sommes dans un sous-marin nucléaire.
2. Le photographe du coin est en train de développer ses clichés dans sa chambre noire.
3. L’EDL est en rade et le générateur du quartier alimente les immeubles environnants.

Fini de rigoler! La grande question aujourd’hui, essentielle, qui se pose au Liban, est: qui veut remplir avec quoi la carcasse vide de l’Etat libanais? Car le vide est abyssal.


Quand je suis arrivé au Liban il y a 10 ans, j’ai habité chez des Libanais pendant quelques mois, montée Accaoui. Ils étaient de farouches opposants au clan Hariri, ils exécraient les Syriens et le Hezbollah, et attendaient le retour du messie Aoun. Ils me racontaient les entourloupes de Hariri & Co avec une gouaille sans fin (il y avait de quoi remarquez). Ils m’expliquaient aussi le pourquoi des routes défoncées, 7 ans après la fin de la guerre, les pénuries d’électricité et d’eau, le réseau téléphonique moribond… 10 ans après, rien n’a vraiment changé. Les routes s’améliorent timidement (par endroit), l’électricité est toujours aussi imprévisible, l’approvisionnement en fioul des centrales et des générateurs de quartier pose encore question sur la logique du meccano libanais… Les embrouilles mesquines sur la téléphonie mobile, sur le remplacement des bords de trottoirs (oh, la belle histoire…), sur la fourniture d’eau chaotique forçant les Beyrouthins à remplir leur cuve via des combines de quartier sous peine de panne sèche, sur, sur, sur… la liste est trop longue.

La semaine passée, je finissais un papier sur la pollution sonore au Liban. Pour cela, j’ai interviewé Ali Darwish, le président de l’association environnementale Green Line. Le gars n’avait pas grand chose à me raconter sur le bruit qui nous fracasse le crâne quotidiennement. La discussion a bifurqué au bout d’un moment, Ali revenant sur le scandale de la décharge du Normandy il y a quelques mois, que Solidere (donc le clan Hariri) avait vidé à grands coups de semi-remorques vers des décharges improvisées en montagne. Darwish avait fait venir la police pour verbaliser, mais les flics n’avaient rien fait. Le gars s’est lancé dans l’historique des malversations du clan de Don Rafic (renommé depuis président-martyr). L’histoire des taxis roulant au mazout, interdits en raison de leur forte pollution, alors que les bus rouges et blancs sillonnant le Grand-Beyrouth ont pu continuer de rouler (normal selon lui, car la compagnie de bus appartenait aux Hariri)… Au cours de notre discussion, son cellulaire s’est mis à vibrer. Son père était en train de se débattre avec le générateur électrique de l’immeuble familial, Ali lui donnant les instructions par téléphone pour le mettre en route. La famille Darwish habite à Borj el-Brajneh (au sud de Beyrouth) commune que l’EDL n’arrose que 10 à 12 heures par jour. On nage en plein Tiers-Monde...

Bref, il faut peut-être arrêter de mettre ces innombrables dysfonctionnements sur le compte de la guerre (dite) civile close artificiellement il y a 17 ans. Les responsables de cette situation sont connus de tous. Plusieurs sont au pouvoir, plusieurs sont dans l'opposition, et d'autres sont repartis dans leur pays en avril 2005.

Reprenons la question de départ, qui veut remplir avec quoi la carcasse vide de l’Etat libanais? Aucun projet, du 8 Mars, du 14 Mars ou du 32 Janvier, n’explicite clairement par quoi les trous béants seront bouchés. Les priorités pour l’édification de l’Etat libanais sont légion, mais une en particulier vient de nous sauter aux yeux: mettre des parcmètres sur les boulevards d’Achrafieh, ce quartier où se garer est devenu un enfer. Ainsi, depuis deux semaines, les piétons peuvent admirer des sucettes géantes accompagnées de carambars géants. Beyrouth se dote d’horodateurs. La voilà la solution à tous les problèmes du Liban.

Commentaires

Le Liban n'a été indépendant que quelques années.

Les leaders chrétiens depuis l'indépendance jusqu'à nos jours ont toujours cédés aux exigences des sunnites, qui ont été consécutivement pro-syriens, pro-égyptiens, pro libyens, pro-palestinien etc... et actuellement pro-saoudien.

Je ne reviendrais pas à la guerre de 1975 ou ils ont pris les armes pour casser les chrétiens, la blessure est trop profonde, je dirais même plus, c'est impardonnable et à jamais.

Demain, ils seront pro-syrien (quand la syrie changera de régime).

Depuis l'indépendance leur lutte était pour le pouvoir, qu'il ont obtenu partiellement depuis les accords de taef, plus ou moins imposé par l'extérieur dont ils ont fait allégeance.
Ils n'ont jamais été pro-libanais que depuis les accords de taef et jusqu'à quand ?.

Pourtant une charte existait lors de l'indépendance qui n'ont pas respectés.

Tout les problèmes qu'ils ont crées et les vols qui ont suivis, eux et leurs semblables, a un prix.
Ils devront rendre des comptes plus particulièrement aux chiites et en ce qui concerne les chrétiens, je penses que la coupe est pleine, partition suivi d'une sortie brutal de la ligue arabe qui nous a apporté que misère et régression, suivi d'une intégration à une autre ligue plus civilisé et orienté vers l'avenir ou les droits de l'homme sont roi. (incompatible avec leur religion).

Dans un proche avenir, je penses qu'ils seront les plus grands perdant et c'est bien mérité, pour ne pas dire, bien fait pour leur gueule.

Écrit par : miniliban | jeudi, 06 septembre 2007

Minilban, vous oubliez aussi que des leaders chrétiens étaient des assassins, de grand voleurs et des vendus. Cessez de nous blâmer, nous sunnites de vos malheurs. Vous nous avez traités comme une minorité, avec mépris pendant un demi siècle. Des gens comme vous croient appartenir à une race supérieure alors que notre diférence est purement religieuse.

Revenons aux chrétiens, en particulier les maronites: Émile Eddé était pro-français, Camille Chamoun, marchand de canons et agent américain, Soleimane Fangieh agent syrien qui a invité de concert ave le Front libanais (Gemayel, Chamoun) les troupes de Damas à entrer au Liban. Les Gemayel se sont alliés avec l'ennemi israélien et Bachir a été élu grâce aux chars de Tsahal.

Rafic Hariri, n'a pas eu du sang sur les mains, contrairement aux autres, il avait un projet de reconstruction, de développement, et il en a payé le prix de sa vie. Certain, le détestaient justement parce qu'il était sunnite et que Monsieur Liban devait être nécessairement Maronite...

Écrit par : kheireddine | jeudi, 06 septembre 2007

Eh ben voilà, c'est dit les sunnites se sentent, toujours opprimés quand ils ne sont pas majoritaires dans un pays non musulmans.

heureusement qu'on a ouvert les yeux aux européens et aux U.S.A.

On est des vendus car on s'est allié avec celui qui nous a aidé à nous défendre contre nos propres soit-disant compatriotes.

dis-moi kheiridine j'aimes bien le dine dans kheir, il faut le souligner, à l'avenir vous aurez affaire aux chiites, n'est ce pas merveilleux. Pour ton saaDINE il a déjà un pied à terre à l'extérieur n'est ce pas un vendu ?
Pour ton adorateur hariri c'est le plus grand voleur, 50 milliards de dollars en 15 ans de pouvoir qui dit mieux, vous êtes doués dans les affaires comme les autres pays arabes jarabes.

Notre différence est purement religieuse, exactement mon cher et c'est énorme.
Ou ce trouve la compatibilité entre le wahabisme et les autres religions.

Toute la question est le pouvoir ce cher pouvoir, vous allez pas le garder, les chiites veulent leur revanche et ils vont l'obtenir, pour beyrouth ouest, je dirais que les carottes sont cuites, ce n'est qu'une question de temps....

Écrit par : miniliban | jeudi, 06 septembre 2007

Vos commentaires sont intolérables miniliban !!
Les Libanais, consituent un peuple uni, et la religion n'y change rien !! Nous somme tous les héritiers des antiques phéniciens, dont le sang a été mêlé à celui de civilisations multiples, aboutissant à la formidable identité libanaise admirée dans le monde entier.
Les différences religieuses constituent un avantage appréciable, dans la mesure où le Libanais peut se faire respecter n'importe où, que ce soit dans les pays du Golf, en Iran, ou dans les pays occidentaux.
De plus en plus de Libanais de la diaspora prennent conscience de cette richesse, mais vous semblez encore attachés à une islamophobie nuisible, qui a ruiné le pays durant la guerre civile !
Je suis très fier des Sunnites qui ont réussi à faire d'excellentes affaires dans le Golf, tout comme les Chrétiens ont pu briller en Occident, ou les Chiites en Afrique ! Cela vous prouve l'unité du peuple Libanais, sommes toutes, acharné dans ses objectifs d'épanouissement dans des sociétés différentes !!
Pour finir, je dirai même que votre réaction est indigne d'un chrétien ; un bon chrétien est un chrétien tolérant, d'amour, et de dialogue.

Merci encore à Nathalie et David pour leurs chroniques passionantes, pleines d'humour, que j'ai découvertes récemment, et que je lis régulièrement depuis peu.
Mais quelle mouche a bien pu piquer David (le Français de souche je crois avoir compris) pour qu'il s'intéresse tant au Liban, ce petit pays insignifiant par sa faible économie, et par ses querelles politiciennes interminables et lassantes ?

Écrit par : Maurice | vendredi, 07 septembre 2007

Trêves d'invectives!
Rien n'est parfait. Disons le franchement, le Liban a donné quelques rares hommes politiques et le reste n'était guère digne du mot. Nous sommes un peuple de marchands et guère de politiciens...et pourtant les libanais se passionnent de politique.

Quand on y refléchit, l'intérieur de nos maisons est impécable mais dès que l'on met le nez dehors, villes et villages sont des poubelles. Nous avons très peu le sens de l'autre...mais beaucoup le sens du riche, le sens de celui qui étale la richesse...C'est celui-ci que l'on ''respecte'' et l'on ne fait pas cas de celui qui n'est pas fortuné. "Dis-moi ton compte en banque et je te dirai qui tu es".

Oui! Notre malheur est que nous aimons trop l'argent. Nous finissons par lui ressembler. Nous sommes maléables comme la livre libanaise et le dollar, corruptible comme un billet indolore et sans saveur.

Depuis plus de quarante ans que je vis au quotidien l'histoire du Liban, ce que je viens d'exprimer s'applique non seulement à nos politiciens, qu'ils soient maronites, sunnites, chiites ou melkites, etc...mais aussi et surtout au peuple libanais....Et au fond nous avons les dirigeants que nous méritons...car notre peuple ne sait pas donner de meilleurs politiciens; il est mentalement corrompu faute de pouvoir toucher lui même les pots de vins.

Je regrette de devoir dire cela de notre peuple qui a beaucoup souffert. Il ne mérite pas qu'on le rabaisse....mais si nous ne tirons pas les leçons de nos erreurs, celles-ci se reproduiront.

Nous chercherons éperduement des solutions dans la partition, dans les changement de gouvernement, les élections présidentielles, la guerre contre israël, les injures à la Syrie ; tout cela est peine perdue. La solution reside en nous et dans le changement de notre hiérarchie de valeurse et en définitive de notre mentalité mercantile.

Oasis!

Écrit par : Oasis | vendredi, 07 septembre 2007

Pour ceux qui comprennent l'arabe et qui aime la paix entre les religions, vous ne serez pas decus.

http://switch5.castup.net/frames/20041020_MemriTV_Popup/video_480x360.asp?ai=214&ar=1363wmv&ak=null

Écrit par : Oasis | vendredi, 07 septembre 2007

Merci Maurice, des gens comme Miniliban sont paranoïaques et il n'ont que de la haine à débiter evers les autres communautés. C'est une des raisons de la guerre du Liban; ils n'ont jamais cru à une véritable amitié libanaise et ne sont jamais sortis de leur mini-getto de banlieue...

Écrit par : kheireddine | vendredi, 07 septembre 2007

La haine entre communautés religieuses ne pourra qu'amener à la disparition du Liban, et ce sont tous les libanais alors, quelque soit leur religion, qui seront perdants. Je n'ai pas la nationalité libanaise, mais mon grand père maternel l'était et il m'a laissé en héritage l'amour du pays du Cèdre, pays dans lequel j'ai eu l'occasion d'aller plusieurs passé mes vacances.

Lors de mes séjours touristiques au Liban, j'ai bien évidemment visité un peu le pays: Beyrouth, Tripoli, Jbeil, Tyr, Saïda, Baalbeck, Beit ed Dine, les grottes de Jaïta, Zahlé, Bcharré, Hasroun etl'ensemble de la Kadicha... Bien évidemment, j'ai eu l'occasion de parler pas mal de monde, et de toute religion. Heureusement, la plupart de ces personnes souhaitent vivre en paix avec leurs voisins. Certes tout n'est pas rose, mais les libanais ne sont pas que fatalistes, ils sont aussi capables de faire preuve de pragmatisme et de bon sens (je parle de la population, pas forcément de ses représentants politiques).

Les posts de miniliban et de kheireddine doivent nous rappeler qu'aucune communauté n'est "parfaite"; que ce soit chez les maronites, les sunnites, les chiites ou bien les druzes, on a eu des personnages peu recommandables, mais aussi des personnalités formidables.

J'exhorte mes amis libanais à se rappeler que leurs divisions ne feront pas leur bonheur mais seulement celui de leurs ennemis de l'extérieur et de leurs alliés de l'intérieur (je ne donnerai aucun nom, mais suivez mon regard...).

Le post d'Oasis est également intéressant et j'espère qu'il amènera de nombreuses personnes à réfléchir. Je ne condamne pas le goût d'entreprendre et de réussir (surtout quand c'est de manière honnête), mais Oasis attire notre attention sur un mal qui ne ronge pas que la société libanaise: l'individualisme forcené ou l'égoïsme. Pour avoir une véritable nation, il faut aussi que chacun ait le sens de l'intérêt général.

Amitiés.

Écrit par : alexandre | vendredi, 07 septembre 2007

Pour votre information, Maurice, je n'ai pas de haine envers les maronites, je compte parmi mes grand aïeux le patriarche maronite Boulos Massaad et je suis fier d'être le petit fils du 1er premier ministre musulman sunnite Kheireddine El-Ahdab. Ce qui me mets hors de moi ces racistes de banlieue, comme miniliban qui n'ont que de la haine pour leur prochain. Des mentalités pourries pareilles ont conduit à la guerre. Quand je constate que cet individu assimile les sunnites libanais aux wahhabites, je suis littéralement estomaqué. Je vais arrêter de débattre avec cet olibrius qui n'a même pas le courage de dévoiler son nom. À bon entendeur salut!

Écrit par : kheireddine | vendredi, 07 septembre 2007

Correction: mon post précédent était adressé à Alexandre en premier lieu qui semble me comparer à 'miniliban'.

Écrit par : kheireddine | vendredi, 07 septembre 2007

@ Kheireddine: Cher ami, il semble qu'il y ait un malentendu. Je me suis peut être exprimé de manière maladroite; mon propos ne visait pas à vous comparer à minilban, mais vos posts à tous deux ont attiré mon attention. Miniliban m'apparaît quelque peu radical dans ses opinions alors que vous-même vous êtes montré plus nuancé. Dont acte.

Votre réponse à miniliban m'a amené à faire remarquer, et je pense que vous en serez d'accord avec moi, qu'il y avait eu (et qu'il y a sans doute encore) dans toutes les communautés religieuses libanaises tant des personnages douteux que des personnages remarquables.

Si mon précédent commentaire vous a froissé, je vous prie de bien vouloir m'en excuser car tel n'était pas mon but. Je ne cherche en aucun cas à susciter de polémiques stériles.

Amitiés.

Écrit par : alexandre | vendredi, 07 septembre 2007

Cehr Alexandre,

J'ai relu votre message précédent, et c'est moi qui doit s'excuser. En effet, vous m'aviez cité en même temps que miniliban sans me comparer. Je suis tout à fait d'accord avec vous, toutes les communautés libanaises ont commis des erreurs. Malheureusement, je ne peux que déplorer que 32 ans après le déclenchement de la guerre des 15 ans, il y a encore des gens qui croient que leur communauté est blanche comme neige et que tout le blâme est à jetter sur les autres.

Cordialement,

Kheireddine

Écrit par : kheireddine | vendredi, 07 septembre 2007

Cher Kheireddine,

Je suis heureux que tout malentendu entre nous soit dissipé, et c'est avec plaisir que je continuerai à lire vos posts que je trouve très intéressants.

Amitiés.

Écrit par : Alexandre | vendredi, 07 septembre 2007

Merci, cher Alexandre. Moi aussi, je trouve vos posts très intéressants. Votre vison neutre est balancée enrichit le débat sur ce blog.

Cordialement,

Écrit par : kheireddine | vendredi, 07 septembre 2007

woua alors la je ne peux que tirer mon chapeau. on peut encore trouver de la courtoisie.

Aller j'en rajoute une couche (non je faillotte pas), mais je trouve les propos de miniliban odieux. Je suis chretien, mes amis sont maronites, orthodoxes, sunnites et chiites. ils ont tous en commun le fait d'etre libanais, d'aimer leur pays et de ne pas s'arreter a la communaute des autres.

Tous les libanais ont des raisons de hair l'autre: tous on perdu des parents durant la guerre. et pourtant beaucoup rejette cette haine de l'autre. Toutes les communautes ont commis des crimes, il faut donc arreter de pointer du doigt les ennemis d'hier. Il est ecrit dan la bible qu'avant de regarder la paille qui est dans l'oeil de son voisin il faut commencer par regarder la poutre qui est dans la sienne. apparemment pour certain elle est tellement enorme que ca les aveugle. et tant que des gens auront des propos aussi violent le liban ne pourra reellement exister.

Et pour finir, j'ai souvent trouve plus de tolerances chez les musulmans libanais que chez les chretiens libanais.

P.S: la diaspora libanaise est chiffree a environ 15 millions dans le monde. pourtant malgre ces chiffres les libanais et le liban n'ont aucune credibilite sur la scene internationale. une fois rapatrie par la gouvernement en france j'ai participe a toutes les manifestations pour demander la cessation des attaques israeliennes. la majorite des manifestations ont ete organise par france palestine (la je comprends pas ce qu'il venait faire la dedans) par la ligue communiste revolutionnaire et les anarchistes (la encore je vois pas). mais quasimment pas par les libanais et qd ils se deplacaient ils etaient minoritaires. (la je comprends pas ce qu'il faisait ailleurs)

Écrit par : sebastien | vendredi, 07 septembre 2007

Sébastien, Je pense que c'est un mythe de penser que la diaspora libanaise est constituée de 15 millions de personnes. Je vis au Canada et je suis un immigrant de première génération. Celle de la guerre du Liban et des années 90. Je peux vous certifier que la plupart des libanais de seconde et troisième génération n'ont plus grand chose de libanais. Souvent, il se sont mariés à des Canadiens d'autre origines ethniques et ils n'ont jamais mis les pieds au Liban. À ma grande surprise, j'ai trouvé que les Italiens et les Grecs de seconde génération tenaient plus à leur culture d'origine que les libanais d'avant 1975...

Écrit par : kheireddine | vendredi, 07 septembre 2007

AH! j'ai oublié de parler des immigrants de première génération, ils sont autant divisés que leurs compatriotes du Liban selons des clivages sectaires, claniques, politiques, sociaux etc...

Écrit par : kheireddine | vendredi, 07 septembre 2007

cher kheireddine,

ma grand mere etait italienne et libanaise. j'ai decouvert le liban en 2003 dix ans apres m'etre promis d'y aller un jour. et depuis je suis attache au Liban comme a ma seconde patrie. je suis fier de mes origines et je les revendique. a tel point que j'ai tout quitte en juin 2006 pour partir monter des projets au liban, projets qui ont ete interrompu a cause de la guerre. je ne vis que pour retourner m'y installer definitivement.
j'espere ne pas etre le seul.

Écrit par : sebastien | vendredi, 07 septembre 2007

@Sebastien
Nous sommes au moins trois! Tu sais, nous sommes allé voir "Caramel" il y a quelques semaines. David et moi sommes sortis de la salle la gorge nouée, avec la même réflexion en tête: si nous étions retourné vivre en France et que nous avions vu ce film de là-bas, nous en aurions été malades! Complètement malades. Le Liban a encore cet effet là sur certains d'entre nous... Mais ce n'est pas nécessairement signe de bonne santé mentale! :)

Écrit par : nathalie | vendredi, 07 septembre 2007

Cher Sébastien, c'est justement des gens comme vous dont le Liban aurait besoin. Des gens qui ont une vision lucide et non biaisée de l'avenir libanais.

Écrit par : kheireddine | vendredi, 07 septembre 2007

Kheireddine,

Il y a aussi des personnes d'origine libanaise de la seconde génération qui - bien que n'ayant jamais habité au Liban - revendiquent leurs origines. C'est le cas de la personne qui partage ma vie, conçue (...) au Liban en 1975 et née en France du fait du départ de ses parents.

A part çà, nous somme allés à Montreal en août et, dès notre arrivée, nous avons pu bénéficier - sans rien demander - d'une réduction du prix du taxi ... libanais. Le lendemain, dans un magasin de souvenirs du vieux Montreal (rue st paul je crois), tenus par ... des libanais, nous avons bénéficié - là encore sans rien demander - d'une réduction sur le prix d'un drapeau québécois...

Écrit par : SJM | vendredi, 07 septembre 2007

chere nathalie

je suis alle voir deux fois caramel. une fois seule et la deuxieme fois on a organise une soiree libanaise. bien sur nous n'avons pas eu la mm vision que les francais et ca a ete un moment tres agreable. pourtant la premiere fois je n'ai pu m'empeche de pleurer en voyant les rues de gemmayze et en reconnaissant ce quartier que je connais depuis que je viens au liban et que j'ai vu changer, a tel point que pour moi c'est mon quartier.

petite anecdote, un matin alors que je venais d'arriver a beyrouth je me promenais a 7 heures du matin dans les rues de gemmayze qd tout a coup, j'entends une femme crier. je ne comprends pas l'arabe donc je continue ma route et la elle continue a crier je leve les yeux et je la vois sur son balcon. je lui dis que je ne comprends pas et elle me parle en francais. elle me demande si je peux lui mettre le plastique qui traine sur le trottoir dans le panier qu'elle me descend. quand j'ai vu la scene dans caramel je n'ai pu m'empecher de pensees a elle.

Le liban m'a apporte enormement, nottamment beaucoup de reponses a mes questions sur mes origines, et je suis blesse lorsque je vois tous ces libanais qui rejettent leurs identites. je les orient alors vers "les identites meurtrieres" d'amin maalouf.

Écrit par : sebastien | vendredi, 07 septembre 2007

decidement, je suis tres bavard ce soir.

cher Kheireddine, je vous remercie pour vos mots. venant d'un libanais cela me touche enormement. mais sachez que j'apprecie egalement vos propos et vos remarques, qui sont toujours juste et sans aucune haine.

Cher Nathalie et David, je me promene sur beaucoup de site traitant de l'actualite libanaise, et ce qui m'attriste le plus c'est de voir tous les propos haineux qui sont publies, a tel point que certains sites ont du change les regles et filtrer les commentaires.
Vous avez reussi a vous demarquer de ces sites la, vous y apportez une touche differente. Un signe peut etre, hormis certains, les commentaires ne sont pas haineux, et je note que pendant que les esprits s'echauffent au Liban, ici on trouve des commentaires de plus en plus courtois.

Écrit par : sebastien | vendredi, 07 septembre 2007

@sebastien
c'est à nous de remercier nos lecteurs pour leur courtoisie, ce que je comptais faire pour le premier anniversaire du blog mais le temps m'a manqué. Je prévois cependant un petit quelque chose pour bientôt... :)

Écrit par : nathalie | samedi, 08 septembre 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu