Avertir le modérateur

mercredi, 19 septembre 2007

Le tir aux pigeons continue: Antoine Ghanem a été assassiné

Et voilà, nous allons encore recommencer avec nos cartes morbides...

medium_attentats200709818.jpgmedium_antoine_ghanem.jpgJ'étais en train d'écrire un papier sur la présidentielle pour Le Soir, et une bombe a sauté à Sin el-Fil. Premier bilan: 4 puis 6 puis 9 morts et 20 blessés. Dans les premières minutes, on a parlé de 2 députés de la majorité tués, il n'y a pour l'instant qu'un de confirmé, l'avocat Antoine Ghanem. Il ne reste que 6 jours avant l'élection présidentielle, et la majorité parlementaire ne tient plus qu'à un fil numériquement. Le procédé méticuleux d'élimination me fait vomir...

Une heure plus tôt, je discutais avec Joseph Chami, journaliste, historien et auteur d'une belle série de bouquins sur les différentes présidences libanaises. Selon lui, le nom du prochain président n'a aucune importance, car le prochain président, quel qu'il soit, ne pourra rien faire. «Il faut repenser le Liban, qui est un non-Etat boîteux. Une fédération est peut-être la solution: chacun chez soi mais on mange ensemble tous les soirs. Vu les conditions actuelles, le futur sera fait soit de cassures soit de conflits armés. Ça va se durcir jusqu’à l’extrême.» Il a vu juste le bougre.

Toujours est-il que la disparition de Ghanem est une véritable bombe et un message (de qui?) à ceux qui tentaient de trouver des solutions pour rabibocher majorité et opposition. Chami me disait d'ailleurs: «Il faut compter avec la volonté de X de ne pas laisser se faire l’élection normalement.» Il a bien dit «X», sans préciser qui – même si les soupçons se tournent toujours dans la même direction.

Si je fais bien mes comptes, le score du match des assassinats est de 8-0 en défaveur des anti-syriens (Hariri, Fleihane, Kassir, Haoui, Tueini, Gemayel, Eido et maintenant Ghanem). Bizarre, c'est toujours dans le même camp qu'on se fait dessouder.

En tout cas, on file tout droit dans le gouffre, ma bonne dame... 

Commentaires

C'est bizarre, je viens de lire la nouvelle et la premiere des chose qui m'est passé par l'esprit c'est : A qui profite le crime ?
et je vois ca gros comme une maison : Le club des anti syrien va encore joué les martyrs. Ouain ouain le mechant hezbollah et les mechants tres villain syriens ont encore tué un des notres. Pour que cela cesse on doit rester au pouvoir on vous l'avait bien dit c'etait des villains...
Bizarrement tous les attentats au liban dernierement on pluus servi la cause de cette "majorité" que de celle de l'opposition (rappellez vous paris III et les attentats libanais, ca a permis au "liban" ou a cette majorité de crapule de se faire encore plus de thunes)
Ou est l'argent je vous le demande ?
Je reviens de Beyrouth et ce qe j'ai vu ma stupéfait. Des travaux partout !!! de la reconstruction ? non de la rénovation, Des nouveaux immeubles tout beaux tres modernes pour gens fortunés.
Le gouvernement Siniora, alliance des plus grandes crapules libanaises est vraiment un gouvernement d'hypocrites et de Brutus, s'accrochant au pouvoir en utilisant le moyen le plus perfide, foutre la trouille pour justifier de leur existences. A quand un Tribunal International pour les juger ?

Écrit par : Vincent | mercredi, 19 septembre 2007

alors concernant la reconstruction, ou la construction d'immeubles neufs, cela n'est pas recent et ce n'est pas du a Paris III. il y a deux ans je me suis amuse a compter le nombre de grue dans le centre et l'hyper centre de Beyrouth. j'en avait denombre plus d'une trentaine.
ensuite les attentats politiques perpetres par la syrie ne datent pas de 2005. kamal joumblatt c'est bien connu n'a pas ete assassine par la syrie. ni bien sur bachir gemayel (ah oui la dessus c vrai c le PSNS qui l'a revendique: mais si mes souvenir sont exact c un parti pro syrien.). alors cessons de dire que le 14 mars est entrain de s'assassiner pour se victimiser et ainsi augmenter sa cote de popularite.
la grande force de la syrie c'est d'avoir tjrs eu des cellules dans chaque secteur, chretiens en zone chretienne, musulmane chez les musulmans etc... alors serieusement arretons une fois pour toute d'accuser le 14 mars de tous les mots, rappelons qd mm que la guerre du tres gentil hezbollah aura qd mm coute en perte financiere environ 10 milliards de $ (bien sur la encore les chiffres sont surement faux et manipulateur de maniere a ce que le tres mechant 14 mars s'en mette encore plus dans les poches).

le hezb est ses allies (ne nous trompons pas le CPL n'est pas considere par le hezb d'allie) campent depuis fin novembre pour demander la demission du gouvernement. la encore c'est certainement une manipulation du 14 mars pour se faire passer pour des victimes, les tentes ont ete plante par hariri. mais finalement apres tant de mois de camping sauvage le gouvernement est tjrs debout et les squatteurs s'essoufflent.

je suis entrain de terminer un livre justement sur la guerre de juillet. "Liban, une guerre de 33 jours" sous la direction de Franck MERMIER et Elizabeth PICARD.

une derniere chose, je pense effectivement que le gouvernement Hariri n'est pas le meilleur gouvernement mais compare aux annees de tutelles syrienne ca n'est pas pire.

Écrit par : sebastien | mercredi, 19 septembre 2007

On doit tirer des leçons de tous ces attentats !!
Si effectivement, le peuple libanais est bien plus soudé de nos jours qu'avant la guerre civile, de fortes inimitiés latentes avec les pays voisins sont à l'origine du chaos dont souffre notre pays.

3 mois ont passé avant ce terrible attentat, qui m'a bouleversé ; ça devenait trop beau !!
Mais on voit là tout la haine du régime Syrien : cela prouve qu'ils sont parfaitement capables de faire la pluie et le beau temps au Liban, qu'ils peuvent frapper quand ils veulent, et quand ça fait le plus mal, c'est à dire quand tout les Libanais croient à nouveau qu'ils peuvent marcher dans la rue, sans craindre de se faire sauter !!

Comme je le disais dans mon introduction, on doit chercher à supprimer cette inimitié !!
Les amitiés nouées entre le Hezbollah et la Syrie sont fortement condamnables parce que les Hezbolliens tournent le dos au peuple Libanais. De même, le 14 Mars doit dissoudre son alliance, qui consiste à une lutte inconditionnelle contre le régime Syrien. Je reconnais que le 14 Mars a eu une très grande utilité en libérant le Liban de l'hégémonie Syrienne, tout comme le Hezbollah a eu son utilité en libérant le Liban-Sud.
Pourtant, ni l'une ni l'autre de ces alliances n'a lieu d'exister actuellement : le Liban s'est débarrassé des troupes Israéliennes et Syriennes, et ces alliances continuent à adresser des messages de haine à nos voisins.
Il ne faut donc pas s'étonner d'avoir vu une guerre éclater avec Israël et une série d'attentats plonger le Liban dans la terreur, et l'incertitude la plus totale !!
Apprenonons donc à mieux connaître chacun de nos 2 voisins, à entretenir avec eux des relations diplomatiques normales (fondées sur la mise en premier plan de l'intêret libanais, et non pas sur des bases d'amitié partisanes, éphémères, et meurtrières pour le Liban), à respecter leur gouvernement (et leur façon de diriger les choses dans leur pays), à nous intéresser à leur culture (valable surtout pour Israël), et à developper des relations économiques saines avec eux.
La paix au Liban ne passera que par un processus de paix avec nos voisins !!

Je suis certain de recevoir des réponses qui évoqueront l'impossibilité de s'engager dans un processus de normalisation des relations diplomatiques avec nos deux voisins (les pires du monde), vu tous les maux qu'ils ont provoqués au Liban !!
Il n'empêche !! La France, l'Angleterre, et l'Allemagne se sont entretués pendant des siècles, et ce sont actuellement les meilleurs alliés de la planète !!
Apprenons donc, pas à oublier (le guerre de Cent ans et la Seconde Guerre Mondiale comptent parmi les plus grosses parties du programme d'histoire des lycées en France), mais à developper de nouvelles relations saines avec la Syrie et Israël !
Aux cons qui persistent dans leur haine, j'annonce qu'ils auront le sang des prochains attentats (et des prochaines guerres), que subira à coup sûr le Liban dans les prochains jours, mois, et années , sur les mains (et ils en ont déjà beaucoup)!!

A bon entendeur !!

Écrit par : Maurice | mercredi, 19 septembre 2007

Un beau messsage, Maurice !

Toutes les positions peuvent être justifiées.
Ceux qui soutiennent la majorité peuvent dire que l'opposition profite de manière totalement immorale des crimes dont la Syrie serait coupable.
Les chiites et ceux qui les soutiennent peuvent dire que la majorité s'appuye de façon dégeulasse sur des puissances qui ont laissé faire (pour ne pas dire plus) Israel dans ses actions criminelles.

Mais au final, toutes ces positions hautement "morales" sont stériles.

La question est pourtant simple : on fait quoi pour en sortir concrètement ?

Allez les Libanais, soyez un peu pragmatiques ! Please !

Écrit par : SJM | mercredi, 19 septembre 2007

Le nez dans le guidon, nous venons de finir 3 papiers pour des canards européens. Je viens de lire un article mi en ligne sur MediArabe, que je conseille...

http://mediarabe.info/spip.php?article1013

Je me permets de reproduire ici un paragraphe:
"Le choix de la cible de cet énième attentat n’est pas dû au hasard. Antoine Ghanem est l’élu de la circonscription de Baabda-Aley, où l’électorat chiite est très imposant (une partie de la Banlieue Sud de Beyrouth en fait partie). Le vote du Hezbollah sera donc déterminant pour toute élection partielle destinée à pourvoir le siège vacant depuis l’assassinat de Ghanem. Son successeur devrait être de l’opposition, pense-t-on à Beyrouth."

Écrit par : david | mercredi, 19 septembre 2007

Merci SJM, je suis flatté !!

Écrit par : Maurice | mercredi, 19 septembre 2007

sans commentaire, pour mediarabe.info. Tout est dit.

Écrit par : a | jeudi, 20 septembre 2007

Voici l'introduction de l'article de Wikipedia sur les accord de taef qui ont legaliser la tutelle syrienne :

L'accord de Taëf est un traité inter-libanais destiné à mettre fin à la guerre civile libanaise qui a duré de 1975 à 1990. Il est présenté comme une tentative de restaurer la paix par un cessez-le-feu et par la « réconciliation nationale ». Négocié à Taëf en Arabie saoudite, il est le résultat des efforts politiques d'un comité composé du roi Hussein de Jordanie, du roi Fahd d'Arabie saoudite, et du président Chadli d'Algérie, [b]avec le soutien de la diplomatie des États-Unis.[/b]
ce dernier point troublant est assez interessant a souligner.

D'autre part ce qui se revendique comme anti syrien aujourd'hui comme saad hariri... euh son pere etait premier ministre sous la tutelle syrienne non ? et fouad siniora n'etait pas son ministre de l'economie pendant que la dette du liban s'en allait grandissante ? enfin je dis ca je dis rien hein parait que les syriens mangent meme les enfants

Mechante méchante Syrie... mais ouvrez les yeux... Elle n'était que la pour servir nos interêts a nous autres occidentaux. Si il y a eu ingérence au pays du cedres c'était surtout celles de nos pays France US et autres, mais pour ne aps avoir de sang sur les mains on a fait faire le sale boulot par la Syrie. Sauf qu'aujourd'hui la Syrie ne nous sert plus. Alors on la diabolise.

Les Siniora et Hariri eux sont toujours dans le camps des gentils (je veux dire l'axe atlantiste), ils ont eux assi abandonné cett Syrie qui a fait leur fortune. Et comme tous bon atlantistes ceux qui ne sont pas dans leurs camps sont dans le camps de l'axe du Mal (Iran Syrie). Sauf que je connais peu de personne pro opposition qui veulent le retour de la Syrie. Bien au contraire. Tous les libanais que j'ai rencontré veulent etre libre mais c'est cela veut dire aussi se libérer de l'ingérence occidentale.

et cela fait peur... Le Liban voudrait devenir independant de notre volonté occidentale, Il ne le faut surtout pas...

Tiens petite question : qu'aurais à gagner la Syrie a tuer un deputé atlantiste puisque selon le journal ASSAFIR, Michel AOUN arrive de loin en tête avec 61%, Michel SLEIMAN 9% - Samir GEAGEA 10% - Nassib LAHOUD 7% - Boutros HARB 6% - Riad Salameh 3% (Résultats au 17 septembre 2007 midi
Votants 35538). Ca serait pas leur "poulain" le vainqueur ? et de loin ?
Mais dites donc cette mechante Syrie qui vous fait peur devrait etre celle qui veut la tete de Aoun ? j'avoue que je n'ay comprend plus rien

Écrit par : Vincent | jeudi, 20 septembre 2007

David,

Je ne comprends pas bien le but que tu poursuis en faisant état de cette dernière information sur la circonscription de Ghanem.
Si une élection partielle doit avoir lieu, il est peu probable que ce soit avant l'élection présidentielle.
Et si le candidat de l'opposition l'emporte "à cause" des chiites (ce qui semble ressortir de ton information et de la façon dont tu la communiques), cela viendra démontrer ce que je pense depuis longtemps (et qui est d'ailleurs vérifié par l'examen des suffrages obtenus dès 2005) : que la majorité parlementaire n'a pas le soutien de la majorité des Libanais.
Je rappelle que la communauté chiite est membre à part entière du Liban et que - comme le disait Maurice dans un précédent post - nul n'est propriétaire de l'identité du Liban.

Écrit par : SJM | jeudi, 20 septembre 2007

@Vincent,
C'est QUOI exactement ce sondage publié par Assafir????????? Ils se croient au premier tour des élections françaises ou quoi?? A supposer que ce soit le résultat d'un sondage sur le site web de ce journal (où les voteurs sont donc principalement les lecteurs de cette feuille de choux), ça ne veut rien dire du tout puisque le président est élu par le parlement (et on ne va pas changer cette loi maintenant parce que Aoun a décidé de courtiser les chiites)... Un parlement dont on vient d'amputer un membre: il suffit maintenant de faire qques coups de fil menaçants aux autres députés, puisqu'on vient de prouver qu'on est capable de se salir les mains, et hop! le tour est joué! C'est ce qui s'appelle de la publicité agressive.

Écrit par : Oberon Brown | jeudi, 20 septembre 2007

@ SJM
Concernant la circonscription de Ghanem, j'ai mis ce lien car il donne une explication au choix de cette cible. Pourquoi Ghanem et pas un autre, d'autant qu'il était réputé comme modéré, et que ce n'était pas une grande figure médiatique?
Je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait que nul n'est propriétaire de l'identité du Liban, toutes les composantes sont d'égale valeur.
Souvent, dans une démocratie, les majorités parlementaires ne sont pas populaires. En 91-92, les socialistes français étaient au pouvoir mais désavoués par les sondages. Le peuple a attendu les législatives de 93 pour les balayer. Ça a été la même chose dans le sens inverse avec la droite en 95-96, et le peuple a profité de la dissolution de l'assemblée par Chirac pour changer de gouvernement en 97. Ce que je veux dire, c'est que le manque de popularité à un instant T (même si l'instant peut durer) ne doit pas dicter le bon fonctionnement d'un régime qui se dit démocratique.

@ Vincent
Les sondages d'un quotidien comme As-Safir (surtout celui-là!) ne sont pas à prendre au pied de la lettre, car les journaux sont tous très politisés. Un quotidien proche du 14 Mars vous sortira des sondages inverses...

Écrit par : david | jeudi, 20 septembre 2007

David,

Je suis d'accord avec toi sur le principe mais celui-ci tient-il en cas de crise majeure (et une guerre en est une) ? N'y aurait-il pas déjà eu dans une démocratie "normale" des élections législatives anticipées (même si constitutionnellement cela semble très difficile à organiser au Liban) ?
Il faut se méfier de ceux qui emploient les termes de "démocratie" à tout va pour justifier des positions qui peuvent ne pas être "démocratiques".
Notamment, le système électoral libanais est-il "démocratique" ? Assure t-il une juste et correcte représentation de tous les Libanais ? Si la "démocratie" doit s'approcher au plus près de la justice (qui impliquerait qu'il y ait une adéquation entre les suffrages exprimés et le nombre de sièges obtenus), l'actuelle majorité serait-elle ou aurait-elle été majorité ?

Ceci étant dit, faut-il attendre encore longtemps que l'un ou l'autre des deux camps cède ? A défaut d'élections législatives, le compromis est inévitable.

Écrit par : SJM | jeudi, 20 septembre 2007

De la à impliquer les aounistes etc... se serait vrai seulement si, des élections pouvaient avoir lieu sauf que le parlement n'est plus constitutionnellement parlant un parlement mais un collège électoral, par conséquent des élections ne sont plus possibles.
le compromis est inévitable comme disait SJM tout simplement parce que le quorum des 2/3, basé sur la jurisprudence libanaise mais également sur la réalité sur le terrain parlementaire avant l'election est inévitable. Pour rappel, les députés du bloc tripolitains avaient déclaré ne pas vouloir assister à la session électorale en l'absence des 2/3 ainsi que plusieurs députés chrétiens de la majorité.

Par contre cet assassinat était inutile, la majorité ne pouvait plus compter sur 50% +1 de voix, il s'agit avant tout d'un message à plusieurs niveaux, un message d'intimidation

Écrit par : frenchy | jeudi, 20 septembre 2007

@ David, une grande erreur est de comparer la france actuellement et le Liban.

Si on devait les comparer il serait beaucoup plus judicieux de le faire avec la france de 44 et 45, donc la période post occupation nazi que celle d'aujourd'hui et à l'époque le gros pb était de relégitimiser des institutions politiques largements décrédibilisées.

Idem aujourd'hui au Liban avec une présidence dont on ne doit même plus parler mais une majorité qui a contribué à délégitimiser des institutions également d'un coté en formant un gouvernement avec ce même président mais également avec le hezbollah et amal à l'époque. ces erreurs politiques ont un prix à payer et c'est ce prix qu'on paye par la crise politique que traverse le Liban.

Si on avait procédé autrement notamment comme en france avec un gouvernement de salut national dans lequel seraient présents les partisans historiques d'un liban libre comme ce fut le cas en france avec les communistes etc..., on aurait eu un cas de figure plus stable ...

Écrit par : frenchy | jeudi, 20 septembre 2007

@ vincent
concernant les sondages du general aoun qui aurait 61% de voix, il me semble que c'est ce qu'annonce le CPL pour les elections dans le Metn. alors les mauvaises langues et les mauvais perdants diront que s'il n'a eu que 51% des voix c'est grace a la sympathie provoque par la mort de Pierre gemayel et qu'il aurait du gagner avec plus de 70% des voix en sa faveur. pourtant c'est sa politique et ses alliances qui sont le resultat du desavoeux des electeurs du Metn.

alors pourquoi tous les regards se posent sur la syrie et une partie de ses allies? tout simplement parce que si celle ci voulait vraiment la paix au liban elle commencerait certainement par reconnaitre le Liban comme pays independant et on assisterait a une echange d'ambassadeur, ce qui est la normalisation des relations entre pays.
et je te rappelle en passant que deja a l'epoque de la tutelle syrienne, ce pays s'en mettait plein les poches avec des taxes supplementaires etc...
alors encore une fois le gouvernement actuel n'est peut etre pas le plus net possible mais ca n'est certainement pas pire qu'a l'epoque de la tutelle de notre cher voisin. maintenant, pour les nostalgiques de la grande syrie, ils peuvent tjrs partir y vivre la porte (ou je devrais dire les frontieres) est grande ouverte. ah oui chose impossible, il n'aurait pas la mm liberte.

Écrit par : sebastien | jeudi, 20 septembre 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu