Avertir le modérateur

dimanche, 23 septembre 2007

Le Liban s'invite au Festival d'automne de Paris

Comme la plupart de nos visiteurs viennent de France, voici une petite news pour les Parigots amateurs de théâtre. Je sais, ça ne concerne pas beaucoup de monde, mais bon. Je continue de croire que le jour où la culture intéressera autant voire plus que la politique arrivera…

medium_Lina_Saneh.jpg

Donc, le Festival d’automne de Paris va ouvrir ses portes à 3 pièces de théâtre «made in Lebanon». Voici le programme:

Rabih Mroué «Qui a peur de la représentation?»
Centre Pompidou
Du 26 au 29 septembre, 20h30
Quel est le rôle de l’artiste dans un pays fragile, marqué par la guerre civile? Quelle est la place de l’individu dans une société régie par de toutes-puissantes communautés religieuses? Contre le silence, Rabih Mroué et Lina Saneh disent et osent la représentation, avec humour et témérité, confrontant les actions d’artistes des années 1960-1980 (Joseph Beuys, Orlan ou Marina Abramovic) aux réalités présentes de la guerre civile.

Rabih Mroué «How Nancy wished that everything was an april fool’s joke»
Théâtre de la Cité Internationale
Du 8 octobre au 14 octobre, 20h – dimanche 17h – relâche le mercredi
Le 9 octobre, rencontre avec les artistes à l’issue de la représentation
Maniant irrévérence et faux-semblants, Rabih Mroué façonne des dispositifs scéniques entre théâtre, documentaire et performance. Ce spectacle accumule les affrontements fratricides et souligne avec une noire ironie l’absurdité des conflits qui n’en finissent pas de déchirer le Moyen-Orient.

Lina Saneh «Appendice»
Théâtre de la Cité Internationale
Du 22 octobre au 28 octobre, 20h – dimanche 17h30 – relâche le mercredi 24 octobre
Comme le reste de son travail, Appendice, la nouvelle création de l’actrice et metteur en scène Lina Saneh, questionne la réalité sociale et politique du Liban. L’ambition du projet est, selon elle, de « pouvoir discuter les tensions qui se jouent, sur l’espace d’un corps, entre ces quatre termes: Art, Argent, Loi et Corps».

Commentaires

dommage que paris soit si loin du caire !

Écrit par : josiane | lundi, 24 septembre 2007

difficile de s'y rendre qd on habite en province. ceci dit faudrait pas que les parisiens pensent qu'il n'y a rien ailleurs qu'a paris :p.
je sais ca va etre caricatural mais je me suis pris la tete avec une amie parisienne qui me plaignait de ne pas habiter a paris, car il ne se passe jamais rien en province

Écrit par : sebastien | lundi, 24 septembre 2007

Vu que j'habite Paris, j'essaierai d'aller voir au moins une de ces pièces, si mon emploi du temps professionnel m'en laisse le loisir.

C'est une bonne chose qu'on puisse voir du Liban autre chose que ses difficultés politiques, même si ses pièces font pour la plupart références à la guerre civile et à la situation politique locale et régionale.

@Sebastien: bien que parisien, je suis d'accord avec toi; Paris n'a pas le monopole de la culture en France.

Amitiés.

Écrit par : alexandre | lundi, 24 septembre 2007

Je me réjouis de voir à quel point les échanges culturels entre la France et le Liban sont intenses !!
Si un coup d'oeil jeté sur l'Histoire des deux pays me montre comment leur destins se sont si souvent croisés, elle m'apprend surtout une chose : la France (contrairement à tellement d'autres puissances régionales et occidentales), a toujours été l'amie des Libanais, de TOUS LES LIBANAIS.
Je crois que le Liban, toutes confessions confondues, vit une histoire d'amour avec la France, et ce quelle que soit la couleur politique du pouvoir en place en France.
Et moi, Libanais vivant en France, je peux vous affirmer à quel point les Français, malgré les très fréquents évènement qui secouent le pays du Cèdre, apprécient les Libanais.
Chose insolite, les juifs français ont une opinion même meilleure du Libanais que le Français moyen (il est une grande erreur de croire qu'un juif français, plus français que les Français, contrairement à leurs cousins américains, se borne à adhérer de facto aux positions, parfois extrêmistes, de l'état d'Israël ; il n'y a qu'à constater l'action formidable de Bernard Koucher au Liban, souvent appelé le Libanas, et qui est de père juif !) !!

Tandis que les Etats-Unis iront protéger les intêrets d'Israël, et que la Syrie et l'Iran essaieront d'entretenir une instabilité permanente au Liban, pour mieux garantir une relative stabilité de leurs régimes despotiques en place, la France n'a jamais eu d'autres intêrets au Liban que de le garder comme pays-frère, et bastion de la francophonie en Asie.
En échange, elle acceuille le plus chaleureusement au monde la culture libanaise (il n'y a qu'à voir le succès récent phénoménal du film Caramel dans les salles françaises), et les Libanais (qui se sentent tellement harmonie avec ce pays, qu'ils y prospèrent, et y font fotune!) !!

Écrit par : Maurice | lundi, 24 septembre 2007

La production intellectuelle constitue le principal atout du Liban
L’avenir du Liban lié à l’informatique et à la haute technologie ?????????????????????


Liban Irlande
Prix de vente du logiciel en France 100 dollars 100 dollars
Retenue à la source perçue par la France lors de l’entrée du logiciel en territoire français (with holding tax) 33 dollars 00
Revenu 67 dollars 100 dollars
Coûts de production (supposés identiques au Liban et en Irlande)
-60 dollars -60 dollars
Bénéfice 7 dollars 40 dollars
Taux d’imposition sur le revenu 15% 12,5 %
Bénéfice net après impôts 5,95 dollars 35 dollars

Il est vrai que pour un Français, un arabe ne vaut pas un irlandais
Merci la France, merci la France, merci!

@maurice,
En tout cas on n'a pas la même appréciation de la France.
Les Français apprécient les Libanais ???
oui en ajoutant un adjectif qualificatif "RICHE"
Important cet adjectif qualificatif, ceci veut dire il apprécient toute personne, peu importe sa nationalité du moment qu'il soit riche. Je respectes ton commentaire mais le mien est tout à fait à l'opposé, peut-être par ce qu' on n'a pas le même vécu.

Écrit par : miniliban | lundi, 24 septembre 2007

Je crois que vous souffrez de paranoïa chronique, miniliban !
J'ai lu vos commentaires dans des articles précédents, et vous semblez en guerre avec tout le monde : les musulmans du Liban, les Arabes, les Français...
Je ne vous demande pas de choisir votre camp, vous semblez ne pas en avoir...
Mais essayez d'avoir un brin d'ouverture vers ce qui est plus loin que le bout de votre nez, vous trouverez des amis, et vous vous sentirez moins seuls, beaucoup moins seuls...
Vous remarquerez l'usage, (presqu') excessif, que je fais des points de suspension : cela marque ma profonde désolation, à l'égard de Libanais, malheureusement nombreux, qui en veulent à tout le monde, sauf à eux-mêmes...

Écrit par : Maurice | mardi, 25 septembre 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu