Avertir le modérateur

mercredi, 26 septembre 2007

Télévision brouillée & autres idées

medium_television.gifNous ne parlons pas souvent de télévision ici, alors nous allons réparer cet impair. En fait, nous la regardons très très peu. Mais il y a deux semaines à peu près, une tête blonde, affalée devant Bob l’éponge, m’interpelle et me dit: «Pourquoi elle saute tout le temps l’image?» Je m’assois, je m’arme de la télécommande genre «laisse faire le spécialiste», et je zappe. Partout pareil, la réception satellite est exécrable. Certaines chaînes ont même carrément sauté, comme Canal +. Je fais une nouvelle recherche sur les émetteurs. Même résultat. Illico, je commence à rejeter la faute sur notre «prestataire de quartier».

Quelques jours plus tard, dans la presse, je découvre le menu du conseil des ministres. Parmi les sujets, le brouillage des ondes au Liban qui, selon Siniora, est dû à Israël. C’est toujours de bon ton ici de rejeter la faute sur nos voisins, un peu comme je l’ai fait avec mon prestataire d’ailleurs. Bref, les ondes libanaises – télé comme cellulaire – sont parasitées par un voisin. Super. Et depuis quelques jours, le nom d’un nouveau «voisin qui nous veut du bien» est apparu. Deux navires de la flotte américaine auraient effectué un déploiement au large du Liban (notez l'utilisation du conditionnel), et ces bateaux de guerre pourraient être la source du brouillage actuel. Ouah, super!

Cette gêne toute relative – vu notre faible consommation – n’est pas la mer à boire. Mais je me demande de quel prochain poil à gratter nos «voisins qui nous veulent du bien» (sur terre, sur mer ou dans les airs) voudront bien nous gratifier. Nous avons déjà eu droit à une marée noire, à des islamistes en colo de vacances au Nord et j’en passe… Voici le résultat de mes petites cogitations:

  • Un lâché d’oiseaux migrateurs atteints de tourista
  • De la petite pluie radioactive après un bombardement ciblé quelque part en Perse
  • L’arrêt de l’approvisionnement en fuel de nos centrales électriques

Si vous avez de meilleures idées, n’hésitez surtout pas…

Commentaires

En ce qui concerne Canal, il s'agit d'ondes satellite. Il faudra m'expliquer comment les Américains peuvent les brouiller, ce serait la plus grande avancée technologique de la guerre psychologique.

Écrit par : WIL | mercredi, 26 septembre 2007

Je ne iouerai pas au petit qui consiste à deviner ce que les voisins du Liban pourraient pour enquiquiner davantage les libanais; inutile de leur donner des idées, car je crains fort qu'ils n'en aient que trop... Et il faut bien avouer que certains au Liban ont déjà bien assez de poil à gratter à revendre!

Écrit par : alexandre | mercredi, 26 septembre 2007

Contrairement à ce que certains croient, il est très facile de brouiller de comm satellite comme un signal GPS. L'une des peurs des américains étaient d'ailleurs que les irakiens emploient de tels brouilleur durant la guerre de 2003, des brouilleurs achetés auprès des chinois d'ailleurs.

Ce brouillage a commencé suite à l'opération israélienne contre un site syrien, opération démentie puis confirmée d'ailleurs. Peut être opération de contournement de l'Iran ou autre...

Les autorités turques ont également fait part de leur mécontentement suite à la découverte de réservoirs de kérosène type F15. Il y aurait également une présence importante de personnes du renseignement israélien en Irak, dans le kurdistan et à proximité des frontières avec l'Iran.

Cependant, ce brouillage met de l'eau au moulin du Hezbollah et de son réseau téléphonique filiaire. En cas de conflit, ce réseau ne pourrait être mis down que suite à l'utilisation d'un champ électromagnétique de forte intensité, ce qui sous-entend également qu'Israël pourrait en subir les conséquences.

On pourra connecter cette possibilité de conflit aux prochaines concessions faites par l'opposition sur la présidentielles et leur rejet par l'aile pro-américaine de la majorité Joumblatt et Geagea:
Si conflit il y a le Liban ne restera pas à l'écart et comme d'habitude englobera toutes les régions libanaises. Ceux qui souhaitent aujourd'hui ce conflit sont ceux qui regretteront le plus...

Écrit par : frencheagle | mercredi, 26 septembre 2007

J'oubliais de dire que les plus anciens d'entre nous verront que le type de brouillage utilisé n'est pas celui de radar installés sur des bateaux.
Je me souviens des effets de ce brouillage au début des années 80 et ca n'y ressemble pas du tout.

Écrit par : frencheagle | mercredi, 26 septembre 2007

avancee technologique: brouillage satellite
2. Jamming and spoofing
Les systèmes de brouillage (jamming) et d’émission de bruit thermique
(spoofing) qui perturbent les satellites de télécommunication sont un autre
sujet de discussion.
Les seules asats actuellement opérationnelles dans l’armée
américaine sont des systèmes de brouillage des télécommunications. Le
Counter Communication System (CCS)29, est un système mobile et basé
au sol, déployé en 200430. Des ondes radio vont brouiller les
communications reçues ou émises par un satellite. Elles sont efficaces
contre les satellites commerciaux en orbite haute (géostationnaire), car ces
derniers ne sont pas renforcés. L’action est temporaire et le dommage
réversible pour le satellite.
Les Etats-Unis ne sont pas les seuls à disposer de systèmes de
brouillage. Des actes de « piraterie satellitaire », pendant lesquels des
satellites de télécommunication commerciaux sont intentionnellement
brouillés par des intérêts hostiles, ont été rapportés. En juillet 2003, le
satellite américain Telstar 12 a subi des interférences électromagnétiques
et de fréquence radio31. Selon des sources officielles britanniques, ces
attaques seraient venues d’un émetteur situé en Libye32.
Dès lors que le brouillage de satellites de télécommunication est
déjà une réalité, il sera sans doute impossible de revenir sur l’existence de
ces systèmes d’asat. Les Etats-Unis, notamment, ne voudront pas
abandonner une capacité qu’ils possèdent déjà et dont des puissances
étrangères disposent également. D’autre part, la simplicité de ces
systèmes risque de rendre toute vérification d’un accord très complexe.
Certains avocats d’une interdiction des asats concluent donc qu’il
vaut mieux exclure le brouillage des satellites de télécommunication de la
définition des asats et des armes spatiales33. La faible agressivité du
brouillage, temporaire et réversible, apporte une justification plus avouable
à cette prise de position...............
sources;http://www.ifri.org/files/CFE_note_arsenalisation.pdf

Écrit par : anonyme | mercredi, 26 septembre 2007

et dieu dans tout ça,il fait comment pour regarder le journal télévisé ! hi,hi

Écrit par : josiane | jeudi, 27 septembre 2007

Et comme par hasard, ce sont les chaînes françaises qui sont brouillées. Cela ne vous rappelle-t-il pas l'épisode de rétorsion, en réponse à l'interdirction d'émettre en Europe pour Al manar ?
mais peut-être que les autres chaînes, libanaises et arabes, sont-elles brouillées également...

Écrit par : ludovic | lundi, 01 octobre 2007

il semblerait qu en israel aussi il y ait eu des problemes de retransmission d emissions tv d un operateur cable.comme quoi!!!!!!!!!!!!Par Mati Ben-Avraham
Rubrique: Télévision

Tout a commencé après le raid aérien israélien en Syrie. Un mois, grosso modo. Des abonnés de Yes, la société de diffusion par satellite, se sont plaints de la qualité de la réception : images dansantes, ou prises de tremblements, ou brouillées. Depuis, le mal a empiré. Le central téléphonique de Yes a explosé : 400000 appels! La société a d’abord cru à des incidents techniques affectant ses liaisons avec les satellites israéliens Amos 1 et 2. Ce n’était pas ça. Alors qui?
1ère hypothèse avancée par les spécialistes, surtout côté armée : les navires espions hollandais et allemands qui croisent non loin des côtes libanaises, dans le cadre des missions de surveillance de la FINUL. Mercredi matin, Ehoud Barak, le ministre de la Défense s’en est ouvert à son homologue des Pays-bas. Impossible, a répondu celui-ci, notre matériel d’écoutes est trop faible pour pouvoir causer un tel brouillage. Réponse identique des Allemands.
2ème hypothèse : le navire-espion russe qui croise aussi par là-bas. Niet! Hors de portée du matériel électronique embarqué, a fait savoir le Kremlin.
3ème hypothèse : l’armée israélienne elle-même, mais qui refuse d’endosser la responsabilité des incidents pour ne pas… mais chuttt!
Reste une dernière possibilité : des essais effectués par quelqu’un dans la perspective d’une guerre future, dite électronique, où il s’agira, d’emblée, de rendre aveugle, sourd et muet l’adversaire. Cela peut se faire, on le sait, en faisant exploser une bombe de très forte puissance – nucléaire par exemple -, à haute altitude au-dessus de la cible. L’Iran, dit-on, travaille à ce type de jouet. Cela peut se faire aussi à l’aide de gadgets électroniques de haute volée. Est-ce à un essai de cet ordre que Yes est la victime?
Les médias israéliens, on s’en doute, font leurs choux gras de ce mystère. Reste quand même une question : et si le problème était à Yes? Un matériel défectueux. Avouer, c’est prendre le risque de voir ses abonnés passer à la concurrence, non? Toute est possible. Et pourvu que ça dure. En tant qu’abonné à Yes, je profite pleinement de la compensation offerte par la société, à savoir bénéficier gratuitement de la vidéothèque!—

Écrit par : veve | dimanche, 14 octobre 2007

est ce que vous etes au courant que les americains vont elire domicile au Liban bientot....
Quelle mascarade info ou intox?

humour noir: les libanaises vont avoir des pretendants....preparez vous ladies

Écrit par : Daria | vendredi, 26 octobre 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu