Avertir le modérateur

jeudi, 08 novembre 2007

Les belles étrangères : l’autre visage du Liban

belles_etrangeres.jpgOuf, un peu d’air pur! Tournons le dos un court instant à la politique, à la pollution atmosphérique et autres maladies libanaises sans antidote. Parlons bouquins, littérature, auteurs de notre beau pays.

Du 12 au 24 novembre prochain, douze écrivains libanais vont sillonner les routes de France (et de Belgique) à l’initiative du ministère de la Culture français, pour des rencontres et des lectures. Au programme donc: Elias Khoury, Alawiya Sobh, Rachid El-Daïf, Imane Humaydane-Younes, Hassan Daoud, Mohamed Abi Samra, Charif Majdalani, Yasmina Traboulsi, Abbas Beydoun, Tamirace Fakhoury, Joumana Haddad et Zeina Abirached. Cette manifestation aura en outre le bon goût de sortir de Paris. Ces événements auront lieu à Aix-en-Provence, Alès, Anglet, Arles, Asnières, Bègles, Bordeaux, Bruxelles, Carcassonne, Caunes Minervois, Corté, Dunkerque, Etretat, La Rochelle, Le Chesnay, Liège, Lille, Lomme, Lyon, Marennes, Marseille, Montpellier, Nancy, Nantes, pantin, Paris, Pessac, Pulversheim, Saint-Nazaire, Strasbourg, Toulouse, Villeneuve Minervois et Villeneuve-sur-Lot.

Bref, pour nos lecteurs français de France, il n’y aura donc aucune excuse pour rater ces rendez-vous! Vous pouvez retrouver les biographies des auteurs invités et le programme complet de ces «douze jours de culture libanaise près de chez vous» sur le site des Belles étrangères.

Bon, la parenthèse d’air pur se referme, on retourne à nos maladies levantines! Demain, on va rendre visite aux députés embastillés à l'Hôtel Phoenicia...

Commentaires

J'avoue qu'en lisant le titre, je m'attendais à ce que vous parliez des prostituées d'Ukraine ou de Russie. Après l'affaire des bonnes, j'ai une excuse, non ?

Écrit par : WIL | jeudi, 08 novembre 2007

d'un autre cote WIL elles sont surtout la pour les saoudiens.:d

Écrit par : sebastien | jeudi, 08 novembre 2007

Euh non...
En tant que Libanais, j'en ai consommé moi-même quelques-unes

Écrit par : Louis | jeudi, 08 novembre 2007

Ha ben putain, bravo les gars !

Écrit par : WIL | vendredi, 09 novembre 2007

@ WIL

c'est le cas de le dire. mais je crois qu'on a fait devie le sujet :p. revenons a nos moutons. pour une fois que le Liban fait parler de lui autrement que par son actualite politique ca valait le coup d'etre dit.

Écrit par : sebastien | vendredi, 09 novembre 2007

Le Liban est capable du meilleur et du pire. Espérons que le meilleur l'emportera.

Écrit par : kheireddine | vendredi, 09 novembre 2007

Sébastien : oui, comment on dit Mea Culpa au pluriel ? Revenons au sujet, mais là j'ai rien à dire.

Écrit par : WIL | vendredi, 09 novembre 2007

@ Louis qui, je l'espère, a pécho une chtouille carabinée

Définition du Petit Robert

Consommer v.tr
"détruire, consumer" XVe
Amener une chose (!) à destruction en utilisant sa substance, en faire un usage qui la rend ensuite inutisable.

Écrit par : Victoria | vendredi, 09 novembre 2007

Du 12 au 24 novembre prochain je n'aurai hélas guère le temps d'essayer d'assister à une des rencontres avec un de ces écrivains libanais. C'est bien dommage. Toutefois, une petite visite sur le site des belles étrangères m'a permis de noter quelques références pour des lectures futures que j'espère enrichissantes.

Écrit par : alexandre | vendredi, 09 novembre 2007

De grace intervenez Mrs Nathalie et David pour relever le niveau... C'est affolant ce qui s'ecrit ces jours-ci sur votre blog !!!!!!!!!!!!!

Écrit par : passion | vendredi, 09 novembre 2007

@ Louis
Devant la bassesse et le caractère raciste de votre dernier commentaire, je n'ai qu'une réponse: delete.

@ passion
Merci pour votre vigilance.

Écrit par : david | vendredi, 09 novembre 2007

WIL je crois si je me souviens bien de mes cours de latin qu'on dit meas culpas.
ceci dit ce n'est pas tellement utilise.

@ victoria: tu as raison cependant on parle aussi de consommer le mariage sans pour autant que cela est un sens de destruction.

@ louis: on parle pas comme ca aux dames.

cordialement

Écrit par : sebastien | vendredi, 09 novembre 2007

CENSURE, quand tu nous tiens...

Aucune insulte n'a pourtant été publiée

Écrit par : Louis | vendredi, 09 novembre 2007

Victoria m'a fait beaucoup rire ...

Pour en revenir au sujet, le film documentaire de 45 minutes environ des "belles étrangères" est intéressant.

Écrit par : SJM | vendredi, 09 novembre 2007

@ Louis

Victoria a raison, c pas 1 façon d'évoquer les femmes que d'employer un mot à connotation aussi utilitaire que consommer.

Écrit par : Maurice | samedi, 10 novembre 2007

@Louis
ce n'est pas de la censure, mais de la modération. La censure signifierait retirer tous les propos qui ne nous plaisent pas (comme votre premier commentaire, par exemple).
Des propos racistes ou insultants (pas besoin d'utiliser des termes vulgaire pour être grossier) ne sont pas acceptables. En tout cas pas ici. Point.

Écrit par : nathalie | samedi, 10 novembre 2007

Nat, SJM pense qu'il faut arrêter d'employer le terme "raciste".

Écrit par : WIL | samedi, 10 novembre 2007

Bonsoir à tous,

Visiblement cela a tangué au bastingage...
Le sieur Louis n'a ni le sens de l'humour ni celui de la formule. Et oui, j'ai un Petit Robert et même le Littré ! Ceci dit il faudra m'expliquer ce qu'est un libanais "bas de gamme" (venant de Louis cela doit être de l'auto-flagellation).

Victoria, normando-bretonne et qui se félicite de s'intégrer à tout plein de cercles...

Écrit par : Victoria | lundi, 12 novembre 2007

@ Nathalie

Bonsoir,

Avez-vous lu le dernier article de votre rubrique Dernières nouvelles ?

Écrit par : Victoria | lundi, 12 novembre 2007

Victoria se vante d'avoir le Littré !! L'a-t-elle déjà ouvert ?

Alors là, joli le refuge sous sa carapace : incapable d'assumer sa libanité (ou ses orgines libanaises), car celles-ci en diraient long sur la qualité de ses racines libanaise (je vous assure qu'il n'y a rien de raciste ni de machiste dans ce qui est dit, pour que ça vaille la peine d'être censuré, Nathalie et David ; je vous ouvert à toutes les critiques des autres visiteurs !), elle met en avant uniquement ses liens avec les régions normande et bretonne.

Un diagnostic : vous n'êtes pas bien dans votre peau ; vous vous sentez complexée par votre double-culture (aucun "souchien" ne viendrait s'intéresser à un blog libanais), sans doute pour les raisons invoquées précédemment, mais peut-être aussi parce que vous n'arrivez pas à tirer orgeuil de vos origines (quel malheur ce serait de ne pas être fier d'être descendant de la grande civilisation phénicienne !).

Un conseil : je suis prêt à vous aider en tant que compatriote.
Seulement, il faudrait qu'on vous enseigne les bonnes manières, en ce qui concerne la communication écrite ( "chtouille je sais pas quoi" : servez-vous de votre Littré que diable ! Je vois des toiles d'araignée s'y développer). J'espère que votre oral est meilleur ! Sinon je crains fort que les Libanais, mais aussi les Normands et les Bretons, en soient réduits à garder, pour seule impression de votre personne, celle d'une "fille de banlieue"

Écrit par : Louis | lundi, 12 novembre 2007

Pour votre information, M. Louis, nous sommes descendants de toute les civilisations et de tous les envahisseurs que le Liban a connu depuis la nuit des temps. La race pure libanaise n'existe pas, comme la française d'ailleurs. Clamer que nos ancêtres sont des phéniciens c'est d'autant plus inexact que pour les français de dire que leurs ancêtres sont des gaulois. La France a été profondément marquée par la civilisations romaines et les invasions anglo-saxones et germaniques.

Il y a des faits que certain naïfs veulent toujours ignorer, c'est que les premiers chrétiens étaient juifs et arabes, que les premiers maronites sont venus de Syrie, qu'il y a eu des conversions dans les deux sens ce qui fait que des Chéhab & des Abillamaa à l'origine musulmans et arabes ont gouverné les maronites, que la civilation arabo-musulmane nous a marqué, ce qui fait que beaucoup d'entre nous ont des noms arabes comme Amine, Bachir, Nasrallah, Fouad, Soleimane, Samir etc, que les familles patriciennes maronites et druses utilisent toujours le titres de cheikh & amir comme les arabes du golfe, que nous parlons un dialecte de l’arabe intelligible avec les dialectes syriens, palestiniens et egyptiens. Le nationalisme n'est né qu'au XIXe siècle, avant, c'était la religion et le tribalisme qui primaient. C'est d’ailleurs toujours la situation au Liban et au Moyen Orient, le nationalisme arabe, création autant chrétienne que musulmane n'existe plus depuis la mort de Nasser. Si nationalisme libanais il y a, il est parfaitement défini par la constitution:

'Le Liban est une Patrie souveraine, libre et indépendante, Patrie définitive pour tous ses fils, unitaire dans son territoire, son peuple et ses institutions, à l’intérieur de ses frontières fixées dans cette Constitution et reconnues internationalement .
Le Liban est arabe dans son identité et son appartenance...
L’arabe est la langue nationale officielle...'

Le particularisme libanais est dû non-seulement à notre héritage phénicien, mais bien plus à notre diversité religieuse, aux missionnaires qui ont fait de nous des êtres polyglottes ouverts à la culture occidentale et à nptre géographie montagnarde.

Regardez les pays arabes, tous ont évolué en quarante ans; Beyrouth n'est plus le centre financier et intellectuel du Moyen-Orient, il est temps de se ressaisir, de cesser ces querelles de clocher qui nous ont ruiné. Sinon, le liban n'existera plus, il sera fragmenté ou annexé par la Syrie et Israël. Le Liban ne doit pas devenir non-plus le bordel du Moyen-Orient, une valorisation de tous les secteurs de l'économie ainsi qu'une politique sociale plus équitable et la laïcisation de l'état sont nécessaires afin d' assurer un avenir heureux pour nos descendants.

Écrit par : kheireddine | lundi, 12 novembre 2007

@Victoria
Le déroulé se modifiant en permanence, je ne sais pas de quel article vous parlez.

@Louis
Vous vous trompez. Certains de nos lecteurs n'ont aucune racine libanaise, ce qui ne les empêche pas de s'intéresser au Moyen-Orient en général et au Liban en particulier.

@Kheireddine
La revendication "phénicienne" est un phénomène récurrent mais que je trouve, personnellement, plutôt rigolo. Comme si par exemple David (qui s'est intéressé au Liban au départ sans y avoi aucune racine, tiens, comme c'est étrange) rappelait en permanence qu'il a hérité des Gaulois :-)

Écrit par : nathalie | lundi, 12 novembre 2007

@Kheireddine: Félicitation pour votre post précédent. S'agissant de la revendication sur les origines phéniciennes, un tel discours m'avait été tenu il y a quelques années au Liban. Au fait, quand votre blog, dont nous a déjà parlé frenchy, sera-t-il opérationnel?

Amitiés.

Écrit par : alexandre | lundi, 12 novembre 2007

Bientôt Alexandre, je suis d'un fainéantisme légendaire!

Écrit par : kheireddine | lundi, 12 novembre 2007

Alors bienvenue au club mon cher Kheireddine!

Écrit par : alexandre | mardi, 13 novembre 2007

Comme je suis contente que vous parliez des belles étrangères, et surtout d'un petit village perdu au fin font de l'alsace ;)

Hier je suis allée voir une lecture du "Prophète" de Khalil Gilbran mis en musique par un musicien "Abaji". C'était vraiment extra. Aujourd'hui, je vais essayer d'aller voir ce même musicien en concert.

Je vais aussi essayer de voir le film. Et dans mon village viendront Hassan Daoud et Yasmina Traboulsi.

Écrit par : fourmie104 | mercredi, 14 novembre 2007

Pour ceux que ça intéresse, voici une émission radio sur Les Belles étrangères version libanaises:

http://www.widgeo.net/widgets/frame.php?url=http%3A//www.wikio.fr/%3Frinfoid%3D36166158&monpays=LB

Écrit par : david | lundi, 26 novembre 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu