Avertir le modérateur

mardi, 20 novembre 2007

La quadrature du cercle «made in Lebanon»

db3df574abfea5cfb27fd2824689c565.jpgCe matin, comme tous les matins, je passe chez mon boucher pour acheter des cigarettes (oui, c’est pas comme en France, ici, on ne passe pas par les bureaux de tabac). Comme tous les jours, il me demande «Comment va la situation?», ajoutant aujourd’hui: «Alors, c’est qui dans l’enveloppe?». Un peu comme si, tel un magicien, j’allais lui sortir une réponse en forme de lapin blanc de mon chapeau. Mais vendredi soir à minuit dernier carat, ce seront les députés qui devront nous en sortir un de leur haut-de-forme. En principe. Depuis des semaines, nous connaissons les candidats déclarés et «potentiels», comme mon commandant Michel Sleimane, mon gouverneur Riad Salamé ou mon PDG de L’Orient, Michel Eddé (si jamais celui-là passe, espérons qu’il ait le bon goût de démissionner du journal). On les voit se bousculer au portillon, les Aoun (édifiante interview de lui dans Libé hier matin), les Harb, les Lahoud (non, pas l’affreux, mais le beau-frère de sa majesté saoudienne), les Rizk, les Ghanem. Je me demande si ces gens sont bien conscients de ce à quoi ils s’exposent avec une fascination certaine pour le fameux fauteuil.

L’heureux élu doit donc être «consensuel» ce qui signifie que concrètement, il va se retrouver avec un panier ingérable sur les bras: convenir au 14 Mars et respecter les acquis de «l’intifada de l’Indépendance» (expression bien ronflante, comme la «Révolution du Cèdre» d’ailleurs, dont on attend encore qu’elles aient effectivement révolutionné quoi que ce soit: les mêmes mafieux de tous bords ont pu conserver les mêmes postes dans le même système pourri qui préserve les mêmes avantages aux mêmes privilégiés), tout en promettant au Hezb que ses armes resteront bien au chaud et en ne se mettant pas à dos le Conseil de sécurité qui attend de voir ses multiples résolutions mises en application sur le terrain… Il y a comme une contradiction, là. Mais bon, en admettant que l’élection se fasse dans ces termes, le nouveau président, et avec lui le Liban tout entier, tiendra combien de temps avec une équation aussi bancale? Un mois? Six mois? N’en déplaise à certains, l’épineuse question des armes de la «Résistance» ne pourra pas rester sans réponse.

Justement, tiens, à propos de la «Résistance», on peut voir aujourd’hui combien elle résiste parfaitement à tout, y compris à la logique: à J-3 (l'élection vient d'être reportée une nouvelle fois, à vendredi prochain), le Hezbollah se refuse toujours à rendre public le nom de son candidat à la présidentielle, attendant le «moment opportun» (après l’élection, peut-être?). C’est quand même surréaliste: l’opposition prétend représenter la majorité populaire mais celle-ci n’est pas en droit de savoir qui la principale formation de cette opposition appuie officiellement. Autrement dit, le Hezbollah peut soutenir qui bon lui semble, sa base populaire n’a pas besoin de le savoir, comme si elle allait le suivre aveuglément de toute façon. Il doit considérer qu'en fait, le peuple n'est pas directement concerné, ce qui est d'autant plus paradoxal puisque ce même parti a proposé de passer au suffrage universel pour ce scrutin. Cela reste un bien bel exemple de démocratie de la part d’une formation politique qui se pose en défenseur des droits du citoyen! Sans compter qu’il semble difficile de négocier un président de compromis lorsqu’en face, il y a quelqu’un pour dire non sans faire de contre-proposition. Et tout le monde a l’air de trouver cela normal de ce côté de la barrière. Panurge aurait de beaux jours devant lui.

Commentaires

La grande question est la suivante: parmi les prétendants au "trône", y en a-t-il un qui soit réellement à prendre en compte l'intérêt général du pays? Pour ma part, je n'ai pas encore réussi à en identifier un. Si quelqu'un a une idée, prévenez moi.

Écrit par : alexandre | mardi, 20 novembre 2007

Au fait, quelqu'un peut il me dire à combien est maintenant le paquet de cigarettes au Liban? La dernière que je suis venu, durant l'été 2004 (décidément, une "piqûre de rappel" s'impose) je les achetait chez un épicier à Hasroun pour 2.000LL.

Remarquez, je me demande bien pourquoi je m'interroge sur le prix du tabac au Liban vu que j'ai arrêté de fumer depuis un peu plus de trois semaines...

Amitiés.

Écrit par : alexandre | mardi, 20 novembre 2007

Bah sur les prétendants, un aspect un peu personnel ...

Harb ... ami d'enfance de mon père et je pourrais vous en raconter et ne me parlez pas ni d'intégrité ni d'honneteté...

Kattar, neveu de ma grande tante, si je devais faire un choix, je le ferais non pas par paramètres perso mais pour son intégrité et son honneteté justement...

Ghanem, m'a piqué ma place à l'église lors du mariage de ma cousine. (il voulait déjà piquer les places des autres)

Lahoud, les tantes de ma déesse le connait mieux que moi même mais du moins depuis son discours au conseil de sécurité en 90 ... je ne le porte pas en haute estime. Ca fera juste des économies pour remplacer les plaques en bronze du palais présidentiel

Edde... pffffffff plus un président par intérim qu'un président réel vu son age... L Orient va pouvoir devenir l'organe de presse officiel du régime (vive les médias "alternatifs" :d)

Aoun, militaire, avec un mauvais PR mais une certaine logique au niveau de la compréhension du rapport de force des influences étrangères. Maheureusement ce n'est pas un homme politique

Salamé... il n'était pas impliqué dans les ponctions syriennes des finances libanaises de part sa fonction???

Souleimain... Chic type, il aurait pu réduire dans le sang nos manifs de 2005, il ne l a pas fait. D'autres comme Lahoud l'auraient fait.

Bref en france on avait un pb de choix par rapport à la médiocrité des candidats, et au Liban ....

Écrit par : frenchy | mardi, 20 novembre 2007

On n'est pas sur un site de bookmaker, mais je vois bien Eddé... un président de transition, sans grand pouvoir et qui ne fait peur à personne... Il plaît un peu à l'opposition, et il est bien vu par Sfeir, ça fait quelques arguments en ce moment.

Écrit par : david | mardi, 20 novembre 2007

Désespérant, mais il faudra bien élire quelqu'un !

Écrit par : mc | mardi, 20 novembre 2007

LCI ce soir:
Edde écarté par le 14 mars

Votre patron était à Damas y une ou 2 semaine pour rencontrer Assad...

Écrit par : frenchy | mardi, 20 novembre 2007

@ Frenchy
Pourquoi "Votre patron"?

Écrit par : david | mardi, 20 novembre 2007

ben vu que vous disiez Votre éddé, dans un moment d'étourderie j'ai cru :)

Écrit par : frenchy | mardi, 20 novembre 2007

Merci pour cet excellent résumé de la situation.

@mc "Désespérant, mais il faudra bien élire quelqu'un !":
Non, justement. Il faudrAIT bien élire quelqu'un. Mais je crains que le Hezb et l'Iran jouent la carte du pire, et laissent le fawdha s'installer.
Personnellement, je sens que ça va chier, et y'aura pas que des jolies choses à voir.
J'ai d'ailleurs commencé à faire chauffer les pop-corns.

Écrit par : Liquid | mardi, 20 novembre 2007

J'ai peur pour ma part qu'il n'y ait pas de président du tt dans les temps impartis

Et s'il devait y'en avoir un son destin est malheureusement connu d'avance : martyr, ou homme de paille de l'étranger

Écrit par : Julius | mercredi, 21 novembre 2007

Enfin, mon miniliban est en gestation....
Pour ceux qui n'ont pas respecter la charte lors de l'indépendance du liban n'ont que leurs yeux pour pleurer.
Quelle déchéance terminer son existence et celle de leurs descendants dans une grande prison appelée emirat ou pour ma part, n'est qu'une enclave à l'image de gaza.
C'est ça quand on épouse une cause étrangère au dépens de sa propre nation et de ses propres compatriotes.
On récolte ce qu'on a semé en 1958, 1967, 1973, 1975, 1990.
La vengeance est un plat qui se mange froid et on le savoure ce plat avec du champagne car on mélange les réfugiés palestiniens avec des kurdes syriens naturalisés et des soit-disant libanais, cela nous donne une sauce, la oummat du desert wahabite. Une nation qui survivra au bon vouloir des autres nation pétolière mais jusqu'à quand?

joumblat oh grand joumblat tu es un grand visionnaire et tres bon tacticien et un fin politicien bien raffiné, tu as tres bien manoeuvré, normal, c'est dans tes genes de la grande noblesse.
Pour le reste, c'est sans commentaire, israel se servira d'une partie du sud et la syrie d'une autre partie.

Écrit par : miniliban | mercredi, 21 novembre 2007

Nos manifs françaises paraissent bien dérisoires!
Sur mon blog voir la catégorie: Liban et l'album Liban 03 /05
Aucune analyse de la situation, ce n'est pas de ma compétence, mais de belles images du pays de mon mari.

Écrit par : utinam | mercredi, 21 novembre 2007

Plutôt qu'envoyer Chirac en prison, on pourrait le recycler au Liban, non ?

Écrit par : WIL | jeudi, 22 novembre 2007

@Liquid
Ceux qui jouent la carte de la fawda veulent-il attendre Annapolis pour négocier sur le dos du Liban??????

@Wil
Depuis que tu reparles du Liban c'est beaucoup plus drôle et animé (bien plus que les beaux paysages de l'Afrique), toujours des idées lumineuses, si tu veux punir Chirac envoie-le au Liban,bonne idée, Kouchner va bientot rentrer en France et demander à son patron une année sabatique pour s'en remettre héhé!!!!

Écrit par : mc | jeudi, 22 novembre 2007

Merci mc mais j'ai bien dû faire une pause cet été, sinon j'aurais fermé le blog (ce qui n'aurait pas déplu à certains.
Désolé Nat et David pour ce petit aparté.

Écrit par : WIL | jeudi, 22 novembre 2007

@ WIL et mc
Pas de problème, faisons salon! Bon post aujourd'hui en effet sur http://windowinlebanon2.blogspot.com/

Écrit par : david | jeudi, 22 novembre 2007

@David et Wil

Je vous admire de vous accrocher au Liban, mais ce pays en vaut la peine...

et merci David pour le salon...

Écrit par : mc | jeudi, 22 novembre 2007

pour faire simple :d

Smeagol est elu c le chaos.
Smeagol n'est pas elu c le chaos.

finalement tout se joue autour de son altesse royal aoun: faites des concessions parce que je serai intransigeant sur ma candidature. moi seul peut sauver le Liban, je suis le roi et si je ne suis pas elu le Bon Dieu sera tres en colere.

n'avait-il pas dit qu'il serait le dernier a quitter Baabda en 89? mais finalement peut etre l'a t'il en efft quitter le dernier, tous les autres etant mort pour lui donner une chance d'etre sauve par les forces speciales francaises.

bon je vais arreter la parce que je vais devenir mauvais.

Écrit par : sebastien | jeudi, 22 novembre 2007

et puis finalement a bien y reflechir, son desir immodere d'etre president du Liban est tellement transparent.

En 89, il se targuait deja d'etre le sauveur du Liban et finalement ca a ete une humiliation totale pour lui. Alors maintenant il a la possibilite de nettoyer l'affront qu'on lui a fait subir, il veut montrer au monde entier qu'il avait raison et qu'il etait et est bien le seul a pouvoir sauver le Liban.

curieusement lors des dernieres elections dans le metn c'est lui qui a appele ses partisans a descendre dans la rue pour protester contre le comptage des voix. et je crois que ce jour la on a frole la catastrophe.

Écrit par : sebastien | jeudi, 22 novembre 2007

et de 5.

encore un report. ils vont nous le faire combien de fois encore. franchement ce soir je suis deprime: quel avenir pour le pays? est ce qu'un jour quelque chose de positif verra le jour au Liban? combien de tps encore avant qu'il n'y ait plus personne? est ce qu'un jour prochain on parlera du Liban comme on parle de tous ces peuples disparu? ah oui le Liban, je me souviens on m'en a parle. ce pays qui aurait du etre un exemple pour tous, ce pays ou les differentes communautes vivaient en pays (je sais c'est un mythe).

mais quand je regarde l'evolution du pays, une question me vient a l'esprit: si les libanais ne sont pas capables de vivrent ensemble et en paix, qui le pourra? nous sommes rentres dans l'ere de la mondialisation, les cultures se melangent mais si une nation est capable de s'autodetruire a cause des differences religieuses et culturelles, comment des etrangers peuvent ils vivrent en paix?

"moi contre mon frere, moi et mon frere contre mon cousin, moi, mon frere et mon cousin contre l'etranger".

P.S: desole si j'ai plombe l'ambiance ce soir.

Écrit par : sebastien | jeudi, 22 novembre 2007

C'est déprimant...

Que le dernier qui parte du Liban n'oublie pas d'éteindre la lumière...

Écrit par : JiPé | vendredi, 23 novembre 2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu