Avertir le modérateur

samedi, 08 décembre 2007

Des millions pour l’éducation, s’il vous plaît ! Et d’urgence de préférence…

eab444b57b0ac30ba12c0847a24f41c2.jpgLa culture générale, à quoi ça sert ma bonne dame? A rien, y’a Wikipedia! Je ressors d’une nouvelle semaine de cours du DES de journalisme de l’Université libanaise. Durant ces journées, je commençais inévitablement par un questionnaire de culture générale et sur l’actualité du jour ou de la veille. Moyenne de la classe: 7,5 sur 20. Bon, ce n’est pas glorieux. D’une manière générale, les étudiants regrettaient que leurs notes à ces questionnaires soient prises en compte dans la note finale de chaque session. Je suis peut-être passé pour un vicieux qui avait envie de les plomber. L’idée était bien différente, même si la manière ne semblait pas être la plus diplomatique: faire comprendre qu’avoir une solide culture générale fait aussi partie du métier de journaliste, même si des sources d’infos – et Internet en particulier – sont à portée de main. Encore que… Internet, c’est bien quand il y a de l’électricité.

Bref. La question à se poser est: à qui la faute? Pourquoi ces étudiants (des bac+4 en général) sont-ils si ignorants de l’Histoire de leur propre pays, et de la région dans laquelle ils vivent? Sont-ils responsables? Oui et non. Oui, parce que cela doit faire partie de leur curiosité naturelle. Non surtout, parce que l’école, le collège, le lycée et l’université de ce pays ne font pas leur travail à ce niveau. Pour quelles raisons exactement? Je n’en sais trop rien, même s’il existe un élément de réponse simple et central: au Liban, il n’existe pas de manuel d’Histoire (post-1948). Création d’Israël? Connais pas. Guerres israélo-arabes? Connais pas. Israël, tout simplement? «L’ennemi de tout bon pays arabe qui se respecte», mais personne ne connaît cet Etat ni son histoire dans la région! Ce manuel essentiel – celui d’Histoire – existe paraît-il, mais n’a jamais été diffusé parce que personne (nos chers politiques qui se déchirent aujourd’hui) n’est d’accord sur son contenu. Surtout dès qu’il s’agit d’aborder la guerre de 1975. Chacun sa version = pas de nation.

Pourtant, les lycées du Liban se targuent de 100% de réussite au bac, les universités du pays sont très bien cotées… C’est vrai. Mais aujourd’hui (pardonnez-moi pour la généralisation qui va suivre), les jeunes Libanais sont bien éduqués, et non cultivés. Grosse nuance.

La priorité des priorités, pour les prochains gouvernements libanais, serait d’injecter des centaines de millions de dollars dans le fonctionnement de l’éducation nationale et de l’université libanaise (on peut toujours rêver!). C’est-à-dire faire un calcul à long terme, pour que les générations futures grandissent avec une histoire commune. Certes, ces gouvernements ne récolteraient pas le fruit de cet effort financier dans les 6 mois, mais dans 30 ans. Certes, certes, certes… Mais, mais, mais… c’est vital!

Bon, je vous laisse avec un petit bêtisier des boulettes récoltées dans les questionnaires de culture générale. Non pour me moquer (loin de moi cette idée, je vous assure), mais parce qu’il y a toujours des trucs rigolos ou atterrants…

Sur le Liban
•    Nombre de camps palestiniens au Liban : 15000
•    Président libanais assassiné en 1989 : Béchir Gemayel
•    Accords du Caire : 1960, 1970, 1975, 1993
•    Pays de refuge d’Arafat après sa fuite du Liban en 1982 : Chypre, Libye, Syrie
•    Fondateur des Kataëb : Amine Gemayel
•    Proclamateur du «Grand Liban» en 1920 : Charles de Gaulle
•    Première invasion israélienne du Liban, avant 1982 : 1976, 1949, 1913, 1948, 1975, 1973
•    Année de l’opération «Raisins de la colère» (Qana) : 1993, 1982, 1998
•    Année de l’Indépendance du Liban : 1948, 1945
•    Année du retrait israélien du Sud-Liban : 2005, 1996
•    Année de l’apparition du Hezbollah : 1989, 1991, 1975

Sur la région
•    Année de la guerre des Six jours : 1960, 1948
•    Partie de la Syrie annexée en 1981 par Israël : fermes de Chebaa
•    Nom du Parlement israélien : Kanisette
•    Nom de la guerre israélo-arabe de 1973 : occupation du sud libanais, Sinaï, guerre des Six jours, guerre de Suèze (de Swiss sur la copie de la voisine)
•    Nombre de pays limitrophes d’Israël (hors Autorité palestinienne) : 5 (dont le Soudan)

En géographie générale
•    L’Empire du milieu : l’Allemagne
•    Où se situe la mer de la Tranquillité? : entre l’Amérique et l’Europe, dans le Pacifique, en Jordanie, en France
•    Capitale du Viet-Nam : Bnom Bneh, Viet Cong, Viet Minh, Saigon, Viet Mell, Laos
•    Pays se disputant l’île de Sakhaline : Inde et Sri Lanka
•    Bucarest, capitale de : Bulgarie, Hongrie, Sofia, Belgique, Pays-Bas
•    Ingrid Bétancourt, retenue en otage en : Irak, Philippines, Libye

En culture
•    Auteur du «Petit prince» : Alexandre Dumas, Guy de Maupassant, Hervé de Saint-Exupéry
•    Roman de Stephen King adapté par Kubrick : Orange mécanique, King Kong, The Green Line
•    Auteur de l’opéra «Carmen» : Electre

En sciences
•    Valeur de π : 14,1516
•    Planète la plus proche du Soleil : Vénus, Mars, Jupiter, Pluton (qui a donné Pluto et Pluteau sur les copies voisines)
•    Auteur de la théorie de la relativité : Ainshtein, Aïnichtain, Aineshtejn
•    Racine carrée de 144 : 144
•    Objet d’une conférence internationale à Bali cette semaine : rapprochement syro-libanais

Divers
•    Signification des initiales RSF : Radio sans fil
•    Signification du symbole © : calcium, maisons dépotes

Commentaires

je me suis etrangle en lisant les resultats. desole.

plus serieusement, l'histoire est un eternel recommencement. si certains en doutent, il suffit de regarder les erreurs commises en 75 et celles commises actuellement pour le verifier. si les libanais connaissaient leur histoire je pense que beaucoup de choses seraient differentes.

d'un autre cote, chaque communaute, chaque parti a sa vision de l'histoire et il ne faut vexer aucune susceptibilite, surtout lorsqu'on veut traiter de la guerre de 75.

Écrit par : sebastien | samedi, 08 décembre 2007

• Auteur de la théorie de la relativité : Ainshtein, Aïnichtain, Aineshtejn


MYTHIQUE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!


GRANDIOSE !!!!!!!

Mieux que les perles du bac !

Mais terriblement représentatif de la société libanaise.

Il est temps de faire un etat des lieux Monsieur Hury sur l'education au Liban qui selon moi, est un peu moins rose qu'on nous la décrit partout.

Il est assez curieux de comparer ce niveau d'education dont on sait tant faire l'éloge sur facebook.com, et l'etat du pays qui est une excellente blague.

Je suis toujours sidéré de rencontrer des libanais en France avec des BAC+12 et redevenir des pourritures dès qu'ils remettent un pied au Liban, comme s'ils faisaient abstraction de tout ce que l'Occident leur avait appris toutes ces années.

Je pense que les libanais sont dans une logique de l'imitation de la culture, et non pas de l'identification à la culture. Ils y ont selon un rapport très superficiel, pour " faire genre " , ou pour afficher leur diplôme sur facebook ou sur leb.org.

Votre blog est génial et remet les pendules à l'heure, c'est pour ça que j'aimerai crier une fois de plus mon profond respect envers ce travail journalistique de qualité.

La façon dont vous brisez les tabous me plait beaucoup alors si vous me le permettez, j'aimerai que vous traitiez ces thèmes le plus vite possible :

- La securité routière au Liban ( tabou ABSOLU mais qui selon moi fait des RAVAGES)
pour sortir de ce discours enfantin du libanais qui nous a tous sorti un jour " les libanais savent conduire "
Je pense aussi que les chiffres ( introuvable à ce jour pour ma part) sont catastrophiques.


- Le système de santé libanais. Egalitaire selon la confession ? A mon avis il y a également beaucoup à dire là dessus.


Encore bravo pour ce blog merveilleux. Je ne suis pas retourné au Liban depuis 2003, alors pour passer le temps, je travaille sur une vidéo que vous avez eu la sympathie de poster, et qui est toujours en projet ...

Écrit par : Jadoz | samedi, 08 décembre 2007

Je me permet de rajouter une autre boulette, bien réelle celle là aussi :


A propos d'un futur étudiant libanais venant en france


Moi: tu viens en france bientot alors t'as fait quoi comme bac ?

lui: BAQUE cientifique


No comment.

Je ne le fais pas pour me moquer, mais aussi pour parler d'une chose dont personne ne parle, c'est à dire tous ces étudiants bourrés de certitudes qui quittent le Liban pour venir se casser la gueule en europe et à létranger en général.

Eh oui tous les libanais ne sont pas médecins ou ingénieurs ...

Écrit par : jadoz | samedi, 08 décembre 2007

Et en France, ça donnerait quoi ?

Écrit par : WIL | samedi, 08 décembre 2007

Dans le même sens que Wil, je ne pense pas que les résultats seraient plus glorieux en France, même dans une école de journalisme.

Moi, j'avoue ne pas connaître toutes les réponses en "sciences" et "divers". Tout dépend aussi des centres d'intérêt de chacun ....

Enseigner l'histoire du Liban cela doit être très problématique car les évènements sont encore trop récents. Il serait logique que les manuels essayent de traiter les choses jusqu'en 1975 : mais peut-on réellement en terminer sur cette triste date dans un programme scolaire ?

J'ai lu deux ouvrages en français : "Histoire du Liban" des origines au XXè siècle, sous la direction de Boutros Dib, un (gros) livre intéressant qui permet notamment de comprendre la féodalité libanaise, le communautarisme et ses spécificités mais aussi l'apparition de l'entité libanaise. Un bémol : beaucoup d'éléments factuels qui ne sont pas toujours placés dans une analyse ou une mise en perspective.

Le second, "Le Liban contemporain" de Georges Corm : Georges Corm est certes marqué politiquement mais son bouquin est remarquable par ses explications et ses analyses (parfois sans concession) sur le Liban. Il met en exergue les responsabilités extérieures dans les crises mais, contrairement à d'autres, appuit toujours sur les responsabilités des Libanais eux-mêmes. Franchement, un très bon livre.

Enfin, chapeau aux Libanais qui parlent et écrivent trois (voire plus) langues. Moi, ça m'épate et j'envie cela.

Écrit par : SJM | samedi, 08 décembre 2007

@ Jadoz

Il a bien été précisé par David que le bêtisier a été élaboré à partir de certaines réponses absurdes. Il y a toujours statistiquement, dans n'importe quel type de population, un ou deux analphabètes qui écriront Aïnstaïn au lieu de Einstein ; ça ne veut pas dire que tous les étudiants de cette école de journalisme ne savent par orthographer Einstein.

Quant à votre étudiant libanais à qui vous avez demandé la qualité de ses diplômes, sachez que le français n'est pas la langue officielle du Liban ; il a peut-être eu son bac grâce à de bonnes qualités de travail (qui lui ont valu des notes suffisantes en sciences et en humanités arabes), sans maîtriser le français.
Cependant, je préfère que cet étudiant, maîtrisant à peine de mots de français et titulaire d'un diplôme scientifique, débarque en France, plutôt qu'un immigré d'Afrique (qui parle sans doute mieux français que n'importe quel Libanais, vu que le français reste la langue officielle de la majorité des pays d'Afrique) sans aucune formation.
Le bachelier libanais détient suffisamment de méhodes de travail pour apprendre à parler un peu mieux français plus tard, et de toute façon ce n'est absolument plus une priorité, vu que la langue de travail dans la plupart des métiers qualifiés est maintenant l'anglais.

De plus, en tant que Libanais, j'ai été longuement immergé dans le système de formation libanais (mais aussi français en France), et quelle que soit la réputation du collège dans lequel on évolue, la qualité et la quantité de travail exigées d'un jeune sont particulièrement élevées (par rapport à beaucoup de collèges français).

Enfin, il est vrai que tous les Libanais ne finissent pas avocat ou ingénieur (peut-être le seront-ils tous dans 10 ans) ; mais il se trouve qu'il a été prouvé (enquête satistique) que la profession le plus représentée chez les Libanais de France est la médecine.

Écrit par : Maurice | samedi, 08 décembre 2007

...
Des millions pour l'éducation civique aussi, pour le respect de la nature, pour arrêter de polluer les routes, les fleuves, les montagnes etc.......

Au lieu de se disputer le poste de président de la république, les gens sensés devraient se "disputer" le poste de ministre de l'éducation, à mon avis le ministère le plus important dans un pays (ça évitera du travail pour les ministères de l'intérieur et même de la défense), mais c'est un travail de longue haleine...

A cause des lacunes du ministère de l'éducation, les gens se tournent vers le privé....

Écrit par : mc | dimanche, 09 décembre 2007

@ Maurice

Il y a 1000 façons de poursuivre votre commentaire: le supprimer, ce qui demande le moins d'effort, ou y répondre d'une manière ou d'un autre. En tout cas, je me demande si vous avez vraiment relu vos lignes (celles du milieu concernant les immigrés d'Afrique)... On ne va pas se lancer maintenant dans un débat sur l'immigration choisie, mais les bras m'en tombent.
C'est ahurissant de balancer un truc comme ça. En tout cas, comme le mettait SJM, ça m'épate aussi de voir les LIbanais parler 3 langues comme ils le font. Je me débrouille un peu en arabe, mais j'aimerais bien parler leur langue maternelle comme ils parlent la mienne. Et franchement, c'est souvent valable pour tous les étrangers (quel que soit leur continent), ces non-Français francophones parlent souvent beaucoup mieux le français que les "Gaulois", car ils sont restés dans un cadre académique, et n'ont pas été "perverti" par la langue diffusée à la télévision par exemple, que ce soit par les journalistes ou même par le président de la République qui a un certain talent pour aligner les fautes de grammaires.
Pour finir donc, je rebondirai sur la remarque de WIL. Et en France? Je suis un peu déconnecté de la réalité française, mais quand j'entends des professionnels de l'éducation me dire qu'ils s'arrachent les cheveux parce que les 6e ne savent pas lire, je me dis que mes enfants sont bien au Liban... Libre à nous, parents, de combler les lacunes des livres d'Histoire.

Écrit par : david | dimanche, 09 décembre 2007

Cher David

Mes enfants sont à l'école en France, j'admire l'éducation civique qui y est donnée, mais du point de vue apprentissage de l'écriture et de la lecture, je pourrais dire :

On encourage trop l'expression écrite au détriment de la grammaire et des bases...
A mon avis il faudrait beaucoup plus insister sur la grammaire, l'orthographe, les dictées, l'analyse gramaticale, l'analyse logique etc...
L'expression écrite et l'esprit d'analyse et de synthèse viendra par la suite, naturellement...

Autre grand défaut, idée lumineuse de l'éducation nationale : interdire les devoirs écrits à la maison jusqu'au CM2. Ce qui pénalise les enfants qui en ont le plus besoin !! Il suffirait d'un exercice d'application de 5mn sur la leçon de la journée pour que ça fasse "tilt" dans la tête de la pluspart des enfants....

Au Liban je crois que les méthodes sont restées traditionnelles, et dans certains domaines comme l'apprentissage de la lecture et des maths, ce n'est pas plus mal...

Je pourrais en discuter pendant des heures, c'est un sujet qui me tient à coeur en France, mon pays d'accueil ...

Écrit par : mc | dimanche, 09 décembre 2007

La question à se poser est: à qui la faute?

C'est notre faute!

On devient de plus en plus paresseux. C'est vrai les universites et les ecoles jouent un role dans l'education et la culture. Mais le plus important, c'est notre curiosite culturelle ( histoire, art, musique, theatre, livres a lire)

Y a pleins de livres a la biblio du Des.

faut qu'on ait envie de lire! de s'interesser! l'appetit culturel ce n'est pas inne. il doit etre contagieux!

Écrit par : Elite | dimanche, 09 décembre 2007

Bien dit Elite. Après un commentaire aussi raciste, ça fait du bien de lire ça.

Écrit par : WIL | dimanche, 09 décembre 2007

ce que les libanais ("du liban" si il faut préciser) doivent apprendre, c'est le civisme. est-ce l'air de notre belle contrée qui fait cet effet?
et ce n'est pas juste valable pour les habitants du liban, mais aussi pour les libanais de l'étranger qui reviennent au liban. je m'hallucine de voir chaque fois que je vais en vacances là bas, la transformation des gens entre l'aéroport du pays européen de départ, et l'aéroport d'arrivée (beyrouth pour ceux qui ne suivent pas).
les libanais sont adorables quand ils sont dans le cercle familial ou amical. par contre dès qu'il s'agit de fréquenter l'autre, d'une religion ou d'une confession différente, les visages changent parfois;
pour décrire le "libanais moyen" je crois qu'on pourrait aisement utiliser le fameux "mi-ange mi-demon".

quant à l'histoire de la conduite libanaise. moi même étant plus jeune je clamais haut et fort mon appartenance à ce peuple de "pilotes" de "pros de la conduite" d' "as de la route", mais encore une fois, j'ai vite déchanté en grandissant. le libanais sait certe très bien manier son véhicule, mais une fois derrière son volant, il devient agressif, irrespectueux, insultant souvent.
savoir conduire ce n'est pas juste savoir faire avancer une voiture (ou mob, ou micro, ou 15tonnes etc...), forcer le passage, demarrer en trombe... c'est surtout savoir respecter les autres. et ça malheureusement, chaque séjour passé au liban me confirme qu'il y a beaucoup de boulot encore de ce côté là.

Écrit par : pascal | lundi, 10 décembre 2007

a noter qd mm le prix Gebran Tueni remis a Michel Hajji Georgiou ce week end pour son travail.

P.S: vous remarquerez que pour une fois j'ai fait un effort avec les majuscules. (ok pas toutes)

Écrit par : sebastien | lundi, 10 décembre 2007

C'est vrai que les Libanais sont diplômés, mais pas cultivés (du moins, pour une très large proportion d'entre eux). Résultat, pas de formation à l'esprit civique, une large "culture" de l'irresponsabilité, un manqsue total d'éducation à la beauté (et cela se sent dans le non-respect de l'environnement, dans le bon goût, dans l'arrogance...)
C'est vrai aussi que les enseignants ne "récupèrent" pas toujours leurs élèves : ma femme, qui a fait ses études de journalisme à l'Université libanaise en 94-96, reconnaissait avoir toujours eu besoin de lire par elle-même pour connaître l'Histoire et le monde contemporain, et même l'Histoire de son propre pays !!! Tout cela, sans encouragement ni aide de ses professeurs...
Quant aux exemples fournis par David, c'est vrai que nous pourrions trouver les mêmes en France... c'est quand même préoccupant que de futurs journalistes puissent à ce point ignorer les évidences les plus élémentaires ! Comment informeront-ils les gens, plus tard ? Comment éviteront-ils les pièges des désinformateurs et manipulateurs de tout poil ?

Écrit par : ludovic | mardi, 11 décembre 2007

et aller ! ça recommence , encore des morts ce matin ! qui as interet a la guerre civile ?
bon courage

Écrit par : josiane | mercredi, 12 décembre 2007

Des millions pour la sécurité s'il vous plait !!! Et des prières...

Écrit par : mc | mercredi, 12 décembre 2007

@DAVID ET NATH !

• Ingrid Bétancourt, retenue en otage en : Irak, Philippines, Libye


Depechez vous de la poser celle là car Sarko est sur le coup et j'espère que les libanais auront la clairvoyance de répondre :

• Ingrid Bétancourt : Ex otage detenue par les FARC en Colombie, liberée à grand coup de magouille politico politicienne en échange d'une rançon que David Martinon se sera empressé de nier avec la plus grande force !



Désolé, je m'essayais à de l'humour sur ce blog que j'apprécie de plus en plus.

Écrit par : Jadoz | lundi, 07 janvier 2008

la femme la plus riche de France s'appelle Liliane Bettencourt. Les FARC penseraient-ils qu'Ingrid Bettancourt est de la même famille?? ça ne s'écrit pas pareil mais ils doivent se dire que c'est kifkif. :|

Écrit par : pascal2nice | lundi, 07 janvier 2008

je ne suis pas persuade qu'il la relacheront un jour. en effet aucun otage ne fait autant parler d'eux. ils promettent de liberer le petit emmanuel alors que ca fait deux ans qu'il n'est plus avec eux. alors franchement je ne vois pas pourquoi ils la libereraient et mm si un jour elle meurt ils continueront a dire qu'elle est vivante.

je sais je suis hors sujet

Écrit par : sebastien | lundi, 07 janvier 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu