Avertir le modérateur

jeudi, 24 avril 2008

Acouphènes à coup sûr

Le jour où nous avons visité l’appartement que nous habitons, nous avons tenu à vérifier tout ce qui aurait pu ressembler à un vice caché. Tout nous a semblé parfait, mais une chose nous a échappé: la proximité d’une église. Nous avons péché par omission.
Le Liban est un pays où la religion tient une place vraiment à part, et quand vient le moment de Pâques (version orthodoxe dans notre périmètre), c’est l’hystérie collective. Et que ça tire des pétards, et que ça bloque rues et avenues avec des processions, et que ça fait sonner les cloches du matin au soir, et que ça fait saturer les enceintes avec des litanies sans fin…

Dans notre quartier, c’est au carillonneur qui fera le plus de bruit, et ce sont tous des champions du monde. Le reste de l’année, c’est tous les samedis et tous les dimanches de 8h20 à midi, à grand renfort d’ampli et de haut-parleurs, que le prêche se superpose aux chants et aux cloches. Et pour Pâques, la tapage diurne se déguste «à volonté» comme la mayo au Club Med: après la soirée d’hier où cloches et prières ont raisonné jusqu’à minuit, ce matin, les festivités ont repris à 6h, et ce n’est toujours pas fini.

Montez le son, ça donne donc ça non-stop, du lever au coucher du soleil en ce moment…



Ces chers curés oublient tout sens civique de vie en communauté, au mépris de la liberté que les citoyens ont de ne pas subir ce raffut et là, pas un agent avec son brassard «indibat» à l’horizon pour leur demander de baisser le volume! Si nous leur avions loué le terrain, admettons…
Je veux bien comprendre la ferveur d’un clergé et d’une population pour un épisode biblique mystique et fantasmé, mais j’avoue que je ne comprends pas à quoi riment ces débordements sonores: peut-être que les chefs de service ORL des hôpitaux de Beyrouth sont tous de la famille d’une béatitude locale et attendent leurs futurs clients frappés d’acouphènes? Ça doit être ça le but caché: provoquer la surdité de la population. Déjà que nous sommes de plus en plus aveugles face à ce que se passe dans le pays… Djezousse a, paraît-il, rendu la vue à un aveugle (ouf, y’a donc de l’espoir!), mais jamais l’ouïe à un sourd (ou alors c’était dans l’épisode que j’ai raté de la saison 4). Faudrait peut-être s’en souvenir.

Commentaires

ce sont de vraies cloches !!!
il doit être drôlement musclé le gars qui sonne la cloche aussi longtemps :-)

faut quand même lui permettre de sonner le jour de l'élection d'un président !!!!!!!

Écrit par : mc | jeudi, 24 avril 2008

il faut couper les fils electriques et detruire le generateur.

Écrit par : sebastien | jeudi, 24 avril 2008

C''est terrible, ces bondieuseries permanentes au Liban !
On se croirait vraiment au Moyen-Âge

Écrit par : Ralph | jeudi, 24 avril 2008

Hum, une question : est ce que du cote musulman on a droit au meme tapage ? Ds ce cas, ceci expliquerait cela.

Écrit par : samsagace | jeudi, 24 avril 2008

@ sebastien
je te savais pas révolutionnaire comme ça!

@ samsagace
il y a 10 ans, j'ai habité Basta. Et pendant le ramadan, j'avais 3 mosquées qui crachaient des chants différents en même temps. Du bon pétage de plombs aussi. C'est vrai qu'il y a également de la compet' transreligieuse à ce niveau.

Écrit par : priscilla | jeudi, 24 avril 2008

David, t'as essayé une alerte à la bombe?
... au moins 2 bonnes heures de tranquilité :)

Écrit par : M1 | jeudi, 24 avril 2008

@ David:
rhooo si peux. pourtant je suis catho croyant pratiquant (messe tous les dimanches sisi je t'assure) mais parfois j'ai l'impression qu'on assiste a une competition entre eglise et entre religion.
c'est une surenchere a celui qui mettra le son le plus fort.

et en plus je ne supporte pas le bruit. j'aime la tranquilite.

Écrit par : sebastien | jeudi, 24 avril 2008

Tout est toujours plus fort et plus bruyant au Liban : les églises, les cinémas, les restaurants, les téléphones, les gens (surtout quand ils parlent au téléphone), les voitures, les télés...

Écrit par : slacher | jeudi, 24 avril 2008

j'avais un projet secret au Liban: monter des commandos pour supprimer les klaxons sur les voitures au Liban. :D

Écrit par : sebastien | jeudi, 24 avril 2008

sebastien slacher, il y a une solution : la qadicha :-)

bonne nuit à tous

Écrit par : mc | jeudi, 24 avril 2008

vive la qadisha.

Écrit par : sebastien | jeudi, 24 avril 2008

"Le jour où nous avons visité l’appartement que nous habitons", vous avez oublié de dire qu'il s'agit d'une demeure bourgeoise. (Désolé Daoud pour le paquet, j'étais à la bourre pour l'aéroport !)

Écrit par : WIL | jeudi, 24 avril 2008

Pourquoi ne pas harceler le commissariat du coin en demandant d'intervenir pour tapage nocturne ???

Sinon, y'avait Superman à la TV... sur TMC !

Écrit par : NiKolaïc | vendredi, 25 avril 2008

Il est 3h du mat' et j'arrive pas a dormir :(

Écrit par : Delirious | vendredi, 25 avril 2008

Au moins vous avez une belle vue!

Quand on habitait à Ras-Beyrouth avant la guerre, il y avait une église maronite (Ste-Rita) en face d'une mosquée (Chatila), les deux lieux de prière existent encore, c'était une vraie cacophonie entre les cloches et le muezzin!

Écrit par : kheireddine | vendredi, 25 avril 2008

Moi aussi Delirious je souffre d'insomnies! Je me réveille souvent la nuit! :(
Nathalie & David, je vous invite à Montréal, il y règne un silence de morts.

Écrit par : kheireddine | vendredi, 25 avril 2008

bonjour à tous

vous connaissez pas la publicité(les affciches) de Monoprix (qu'on trouve dans les villes, le monoprix pas la pub)?

celle qui dit : dans ville il y a vie !!!!!

bonne journée

Écrit par : mc | vendredi, 25 avril 2008

J'aime ce pays et ça me rend furax de lire ces posts qui mettent en évidence la chape de plomb imposée par la religion au Liban. Rien ne bouge. Les croyances figent tout ce qu'elles touchent. C'est hallucinant. Et pendant ce temps là, le pays recule ! Comment peut-on vivre au XXI ème siècle avec un mode de pensée datant d'il y a 2000 ans, sans jamais le remettre en question ??? Pourquoi tant de gens se taisent dans le pays ??? Ils attendent quoi ???

Écrit par : NiKolaïc | vendredi, 25 avril 2008

Speaking of religion... Elle s'incruste vraiment partout, celle-la. Meme que j'ai eu le "courage"/la "folie" (au choix selon mon entourage!) de tomber amoureuse d'un type d'une autre confession que la mienne. Lui qui professait son "I'm agnostic" a tout bout de champ, eh bien, il m'a clairement fait comprendre que ca ne marchera jamais entre nous - pour cause de religion justement.
C'est trop recent, ca fait encore trop mal, mais c'est comme ca...

Donc ne me parlez surtout pas de "changement" dans ce pays, parce qu'il faut se rendre a l'evidence (douloureuse certes mais ineluctable): RIEN NE CHANGERA. Not now, not ever!

Écrit par : Delirious | vendredi, 25 avril 2008

@ delirious

De quelle confession tu parles ?? Puisqu'il est agnostique, il n'a pas de confession...

Écrit par : NiKolaïc | vendredi, 25 avril 2008

Merci mc de faire de la publicité pour la Qadisha, c'est un coin du Liban que j'aime beaucoup comme je l'ai déjà exprimé sur ce blog. Cependant, s'il n'y a guère de concurrence interreligieuse dans la Qadisha (l'Eglise maronite n'y a guère de rivales), celà ne veut pas dire que vous n'y entendrez pas les cloches et les hauts parleurs des églises.

La première fois que j'y ai séjourné, durant l'été 1992, le premier Dimanche de mon séjour j'ai été réveillé à l'aube car les hauts parleurs de l'église du village diffusaient la messe en live. Même mon grand-père pourtant très pratiquant en avait été surpris. Lors d'une conversation qu'il eut à ce sujet avec le curé du village, ce dernier lui expliqua qu'il s'agissait d'un service rendu aux paysans coincés dans leurs champs à l'heure de la messe. Après discussion avec les estivants issus de la diaspora libanaise, le successeur du curé (qui était le neveu de son prédécesseur) décidait de ne diffuser sur haut parleur que la messe de 10H00. Comme quoi, progressivement, on parvient à faire évoluer les choses.

Écrit par : alexandre | vendredi, 25 avril 2008

salut les amis pas plutart ke cette semaine une ministre a demandé si c'etait pas possible de baisser le son du muezin pour la priere de l'aube/el fejr/ alors je vous dis pas le tolle que ca a provoquétt le monde l'a fustigee,reprimande et mm insultee par les barbus,alors qu'elle a precisee//aux evirons des grands hotels/pour les touriste/.donc on utuliseras toujours la religion pour endoctriner et regner.
a kheirddine:salue mon fils pour moi il est aussi a montreal.

Écrit par : yamina | vendredi, 25 avril 2008

Ayant vécu longtempts dans les pays du Golfe, j'adore être réveillé pendant la nuit par le muezzin.. je sais pas, c'est comme si ça me réconfortait, me berçait... et pourtant je ne suis pas musulman. Ce sont de bons souvenirs.

Bref, ceci dit, vous n'avez pas de vis à vis! Vous ne seriez pas du côté de Mar Mitr par hasard? ;)

Dans le genre, la pollution auditive de Noel avec les "Last Christmas I gave my heart" et autres "Ayaya coco jumbo ayayé christmas here, christmas there etc"... ça me gave aussi trop! ils ressortent la même coupil tous les ans!

Écrit par : JiPé | vendredi, 25 avril 2008

@ david et Nat:
en fait j'habite a deux pas de chez vous quand je descends au Liban.

Écrit par : sebastien | vendredi, 25 avril 2008

salut à tous
http://www.yamli.com/#t=video&q=%D8%B2%D9%8A%D8%A7%D8%AF%20%D8%B1%D8%AD%D8%A8%D8%A7%D9%86%D9%8A%20%20%20&pc=1%2Fziaad%7C%D8%B2%D9%8A%D8%A7%D8%AF%2Frahbani%7C%D8%B1%D8%AD%D8%A8%D8%A7%D9%86%D9%8A
comédie musicale de ziad rahbani, ca vaut le coup, ambiance libanaise que malheureusement on en trouve plus.
bon w e

Écrit par : rami | vendredi, 25 avril 2008

salut à tous
http://www.yamli.com/#t=video&q=%D8%B2%D9%8A%D8%A7%D8%AF%20%D8%B1%D8%AD%D8%A8%D8%A7%D9%86%D9%8A%20%20%20&pc=1%2Fziaad%7C%D8%B2%D9%8A%D8%A7%D8%AF%2Frahbani%7C%D8%B1%D8%AD%D8%A8%D8%A7%D9%86%D9%8A
comédie musicale de ziad rahbani, ca vaut le coup, ambiance libanaise que malheureusement on en trouve plus.
bon w e

Écrit par : rami | vendredi, 25 avril 2008

Bonsoir, En fait, il ne faut pas confondre radicalisme religieux et tendance au prosélitisme avec un environnement identitaire et culturel. Quand les pays du golfe seront sans muezzin, quand les villages de france seront sans clocher, ce ne sont pas seulement muftis et curés qui auront perdu quelque chose.

Bon maintenant, quelques DB en moins, une heure plus "décente" c'est bien aussi !

Écrit par : Ferdi | vendredi, 25 avril 2008

çà y est les valises sont faites (pleines de truc qu'on trouve partout à Beyrouth mais qu'il faut absolument que l'on ramène pour tout le monde !) bye Paris .... on arrive au liban ...

Écrit par : Ferdi | vendredi, 25 avril 2008

Dans les années soixante-dix, on se reveillait encore au cri du coq à Ras-Beyrouth. La prière de l'aube de la mosqué me procurait le même sentiment de réconfort dont parle JiPé.

Écrit par : kheireddine | samedi, 26 avril 2008

Merci Rami pour le lien, je pense que cette comédie musicale avait été tournée en 1973. J'adore Georgette Sayegh! Elle me rappelle mon enfance!

Écrit par : kheireddine | samedi, 26 avril 2008

@ Ferdi

"Quand les pays du golfe seront sans muezzin, quand les villages de france seront sans clocher, ce ne sont pas seulement muftis et curés qui auront perdu quelque chose."

On aura perdu quoi ? Des bonnes raisons de se taper dessus entre nous, de se faire la guerre depuis des siècles ? Une cause qui engloutit chaque année des milliards de dollars à fonds perdus, alors que cela serait si efficace auprès de causes concrètes, réalistes, humaines ?

Écrit par : NiKolaïc | samedi, 26 avril 2008

...de toute manière la religion doit rester dans le domaine du privé (et non pas de l'état) et même du personnel ...

mais je ne m'inquiète pas pour l'Homme, s'il n'y a pas de religion, il se débrouillera pour trouver un autre prétexte pour se battre : la race, la couleur, la forme du nez, la couleur des tee-shirts etc...

Écrit par : mc | samedi, 26 avril 2008

MC a raison, tiens la les deux guerres mondiales n'ont pas été des guerres de religion. Au Liban, il n'y aura pas de séparation de l'église/mosquée et de l'état aussi longtemps qu'il n'y a pas de véritables partis laïcs à vocation essentiellement libanaise.

Le problème demeure le même au Liban: l’individu n’a pas de place hors de sa communauté. Le communautarisme y est institutionnalisé depuis des lustres. Toute personne qui ne s’identifie pas à sa communauté est marginalisée. Ce qui fait que notre identité libanaise est fragmentée. L’idéal serait que chaque libanais soit fier de la diversité religieuse, culturelle et historique de notre petit pays, tout en ayant le choix de vivre hors du cadre confessionnel. Pour cela, il faudrait établir un état civil laïc et surtout déconfessionnaliser l’état. Ce n’est surtout pas le leadership actuel qui aurait l’audace et la volonté de changer les choses.

Écrit par : kheireddine | samedi, 26 avril 2008

oui kheir...
à moins d'un miracle ;-)

il y a eu (et il y a en ce moment aussi) qqes essais de partis soit disant laiques.... mais dans le fond c'est toujours pareil, on joue sur la fibre confessionnelle...

Écrit par : mc | samedi, 26 avril 2008

@ Kheireddine

J'ai été mal compris. Je parlais avant tout de la situation libanaise.

Mais ensuite, le comportement de l'Allemagne nazie envers les Juifs, c'était quoi, si ce n'est une histoire de religion ? Et la collaboration de l'Eglise avec les troupes de Hitler ?

Écrit par : NiKolaïc | samedi, 26 avril 2008

Nikolaïc, la comportement de l'Allemagne nazie envers les juifs était du racisme plutôt qu'un conflit entre christianisme et judaïsme. Les nazis étaient laïcs comme les soviets. Certains religieux chrétiens avaient trouvé dans le nazisme un allié occasionnel contre le judaïsme.

J'aimerais aussi ajouter que je partage les mêmes idées que vous concernant le Liban. Je considère la religion comme un patrimoine historique et spirituel qu'on devrait séparer de la gestion de l'état. L'Occident n'aurait pu évoluer sans la séparation de l'église et de l'état. Il est grand temps de dire aux porteurs de soutane et de turban qu'ils n'ont rien à faire en politique.

Écrit par : kheireddine | dimanche, 27 avril 2008

Kheireddine,

Une grande majorité des pays européens n'est pas laïque, contrairement à ce que vous venez d'écrire. Plusieurs pays se sont battus pour que l'on inscrive nos origines chrétiennes dans la Constution européenne. Le seul qui le soit vraiment, c'est la France.

Ensuite, « le Führer est profondément religieux, bien que totalement anti-chrétien ; il voit le christianisme comme un symptôme de décadence. Et pour cause, c’est une branche de la race Juive. » C'est même un de ses proches, Joseph Goebbels (!), qui le dit en 1939. L'Eglise catholique (emmené par le Pape lui-même) a collaboré avec les nazis pendant la Seconde guerre mondiale. Il ne s'agit pas de cas isolés. C'est une des raisons pour lesquelles Hitler a aidé Franco face aux républicains espagnols. Hitler aspirait à un "chritianisme allemand".

Écrit par : NiKolaïc | dimanche, 27 avril 2008

joyeuses paques les ch'tis !!!!!

Écrit par : mc | dimanche, 27 avril 2008

Fayrouz ya tayr.
http://www.yamli.com/#t=video&q=%D9%81%D9%8A%D8%B1%D9%88%D8%B2%20&pc=1%2Ffayrouz%7C%D9%81%D9%8A%D8%B1%D9%88%D8%B2

Sabah l kheir ya lebnen.

Écrit par : Rami | dimanche, 27 avril 2008

mais pourquoi tant de haines vis a vis de la religion?
et concernant la position de l'Eglise et des nazis, de nombrreux pretres et fideles de leurs paroisses ont sauve nombres de juifs. Doit on pour autant condamner l'Eglise et le vatican de l'action de certains?

Le 21 septembre 1945 Pie XII reçut le docteur Leo Kubowitski, secrétaire du Congrès Mondial hébraïque, afin de lui présenter ses remerciements les plus sincères pour l’oeuvre effectuée par l’Eglise Catholique dans toute l’Europe en défense du peuple juif

Le 29 novembre 1945 le Pape reçut presque 80 délégués des réfugiés juifs, provenant des camps de concentration allemands, «très honorés de pouvoir remercier personnellement le Saint-Père, pour la générosité qu’il leur a démontrée pendant la terrible période nazie»

Le Dr. Elie TOAFF, Grand Rabbin de Rome, a déclaré : « Les juifs se souviendront toujours de ce que l'Eglise catholique a fait pour eux sur l'ordre du Pape au moment des persécutions raciales. Quand la guerre mondiale faisait rage, Pie XII s'est prononcé souvent pour condamner la fausse théorie des races ». Il ajouta : « de nombreux prêtres ont été emprisonnés et ont sacrifié leur vie pour aider les juifs ». (Le Monde 10.10.1958).

on peut ne pas etre croyant, ne pas aimer la religion, mais delà a condamner l'Eglise dans son ensemble pour les actions qui n'ont engage que des individus je ne suis pas persuade que ce soit honnete.

si mon oncle est responsable d'un crime, est ce que je dois egalement etre condamne pour ce crime? suis-je responsable des erreurs commises par ma famille? je ne pense pas.

Écrit par : sebastien | dimanche, 27 avril 2008

@ Sébastien

Pourquoi tant de haine vis à vis de la religion ? Tout simplement parce qu'elle est la cause de la faillite du Liban. De ses guerres. Et qu'elle a trop de place dans nos sociétés. Donnons autant de place à l'athéisme et je serai moins virulent.

Mais franchement, tout ça pour de simples croyances sans aucune validité scientifique, tu ne trouves pas que c'est le plus grand scandale de notre monde ?

Écrit par : NiKolaïc | dimanche, 27 avril 2008

Et puis à quoi bon choisir un Pape, s'il n'est responsable de rien, s'il n'engage personne d'autre que lui ??

Dans ce cas là, tu peux te rapprocher des protestants puisque c'est un des principaux critères qui les différencient des cathos.

Écrit par : NiKolaïc | dimanche, 27 avril 2008

@ Nikolaic:
je te rejoins sur un point la religion est cause de bien des souffrance au liban et sa place est trop presente dans la societe. une de mes amies en subit les consequences au quotidien puisque l'enfant handicape dont elle s'occupe et alors que l'adoption lui a ete accorde a ete kidnappe par les religieuses.

simples croyances sans aucune validité scientifique, tu ne trouves pas que c'est le plus grand scandale de notre monde ? justement sinon ca ne serait pas des croyances.

Et puis à quoi bon choisir un Pape, s'il n'est responsable de rien, s'il n'engage personne d'autre que lui ??
un pere est-il responsable des actions de ses enfants une fois majeur? non.

je suis catholique pratiquant (je vais a la messe tous les dimanche) et je ne pense pas etre un integriste. je ne cherche pas a me battre juste a vivre ma foi. et je crois que la religion n'est qu'un pretexte pour declencher des guerres et que l'humanite trouverait un autre pretexte. (tel que la recette de homos par exemple :D)

Écrit par : sebastien | dimanche, 27 avril 2008

Sébastien,

Les ouailles du Pape ne sont pas majeures !! Sinon, elles ne suivraient pas des croyances puériles...

Tu as raison dans une chose. Chaque croyant n'est pas responsable des exactions d'autres croyants. Sauf que l'on n'a jamais vu un athée revendiquer un attentat au nom de l'athéisme. Par contre avec la religion, les exemples sont légion ! Comment alors tu expliques que la religion est sans arrêt un prétexte (et pas l'athéisme) ??

Continuez toujours à penser que la bonne et la mauvaise pratique de la religion ne sont pas liées, et le Liban restera malheureusement où il est actuellement, à mon grand désespoir. Dans les bas fonds de notre humanité.

Écrit par : NiKolaïc | dimanche, 27 avril 2008

@ sebastien et Nikolaïc

Ok, la guerre peut être déclenchée pour un autre prétexte que la religion. Mais force est de constater que les guerres civiles (ou tensions latentes) actuelles les plus violentes sont provoquées par des dissenssiones religieuses (Palestine, Irak, Liban, Irlande, Inde-Pakistan, Tchétchénie, Bosnie ...).

La stabilité d'une nation inclue une certaine unité religieuse. Vu que le Liban ne peut avoir d'unité religieuse (Chiites, Sunnites et Chrétiens se partagent équitablement le gâteau confessionnel), la stabilité ne pourra arriver qu'avec une adoption en force de l'athéisme (mais laïcisons, dans une première étape, les institutions), ou encore (:-D) de l'ancienne religion phénicienne (croyons tous en Baal, qui n'était ni chrétien ni chiite, ni sunnite).

Une autre solution (radicale, et complètement stupide) serait le partage du pays selon les 18 confessions ; mais c'est tellement stupide parce qu'à part cette connerie de diversité religieuse, l'unité raciale, historique, culturelle, linguistique est bien présente ...

Etre chrétien pratiquant par exemple, même sans intégrisme, ça peut vouloir signifier de refuser de partager sa vie avec une sunnite ou une chiite libanaise, alors qu'elle peut avoir une valeur intrinsèque 1000 fois meilleure qu'une chrétienne (et réciproquement).
Par ailleurs, je trouve très hypocrite cette attitude qui consiste à dire : "Oui, je suis maronite, mais la plupart de mes amis sont sunnites, druzes ...". Parce que ce gars là ne pourra pas partager les mêmes moments de plaisir lors des pseudo-cérémonies religieuses, parce que ses vrais amis ne seront pas musulmans mais chrétiens (les amis dont il parle ne seront en fait, pour la plupart, que des connaissances).

Enfin, il faut se rendre compte que la plupart des Libanais qui affichent ouvertement leur confession ne le font pas parce qu'ils ont besoin de croire, mais parce qu'ils veulent se reconnaître dans une communauté, au lieu de ne se reconnaître que dans leur identité libanaise (déjà très riche) au sens strict.
Toutefois, je dois reconnaître que certains ressentent (et c'est tout à fait normal) un réel besoin de croire. Eh bien, si la personne en question ne veut pas coller à l'athéisme, alors qu'elle garde la religion à laquelle elle croit (qu'elle fasse sa petite prière quotidienne dans un environnement isolé) pour elle-même (et qu'elle ne la diffuse ni dans le cadre de ses amis, ni même dans le cadre familial, pour ne pas provoquer la formation de communautés).

Écrit par : Maurice | dimanche, 27 avril 2008

@ Maurice

Tu me laisses sans voix :p

Écrit par : NiKolaïc | dimanche, 27 avril 2008

Moi je suis plutôt d'accord avec Sébastien. Il y a une différence entre laïc et athée. J'aimerais que le Liban soit un pays laïc, c'est à dire que la religion (ou non religion) soit exclusivement du domaine privé et qu'elle ne s'insinue pas dans la politique.
Je ne vois aucun mal à ce que chacun se reconnaisse dans une communauté religieuse (ou autre) et suive ses rituels. Je pense même que chacun a besoin de sentir qu'il appartient à certains groupes (famille, quartier, communauté, groupe social, religion, équipe sportive, nation...). Toutes les sociétés sont faites comme ça et ce n'est pas une mauvaise chose tant qu'on accepte les autres et qu'on reste ouvert. Le problème apparaît quand un groupe pense être meilleur que les autres. Et Nikkolaïc, j'ai le regret de te dire que c'est ce que tu sembles penser quand tu affirmes que l'athéisme est meilleur que les religions et qu'il faut les supprimer. Dans le dialogue entre un croyant et un athée, c'est le croyant qui me semble le plus ouvert et l'athée qui est le plus "virulent" (tu le dis toi-même). C'est un peu paradoxal tu ne trouves pas ?
Et pour que les choses soient claires, je suis de culture chrétienne mais non croyant.

Écrit par : slacher | dimanche, 27 avril 2008

Et ben Maurice, je souscrirais à ton programme si tu t'engageais en politique et si j'étais libanais.

C'est incroyable comme les termes du débat sont différents en Europe (essentiellement en France en réalité) et au Liban.
En France, on en est à se demander si l'Europe a des racines chrétiennes !!! Question débile car bien sûr que oui ! N'étant pas moi-même croyant, je sais néanmoins ou plus précisément j''ai conscience (depuis peu, il est vrai, mea culpa) que je suis fondamentalement de culture chrétienne (même si je n'ai eu aucune éducation religieuse, et n'ai eu aucune explication sur les religions jusqu'à ce que je m'y intéresse moi-même).
Au Liban, c'est le chemin inverse qu'il faut faire : partir de la conscience confessionnelle pour parvenir à une conscience nationale mais il est vrai que c'est bien plus difficile. Toutes les contradictions sont dans les programmes des deux partis que sont le Hezbollah et le CPL : le Hezbollah est pour la déconfessionnalisation politique alors qu'il s'agit d'un parti religieux ; le CPL est pour une déconfessionnalisation "civile" mais parle du rôle politique de la "communauté chrétienne".

Écrit par : SJM | dimanche, 27 avril 2008

@ Maurice:
oui c'est vrai j'ai des amis musulmans :D de meme que j'ai des amis athées. mais il est vrai aussi que je ne pense pas un jour faire ma vie avec une personne d'une autre religion que la mienne car tot ou tard la question de la religion notamment dans l'education des enfants pointera le bout de son nez. je ne l'ai jamais cache.

alors oui ce que tu peux accepter chez des amis tu ne peux pas forcement l'accepter chez la personne avec qui tu vis (en tout cas pour moi).

et je ne vis ma pas foi et ma religion comme une appartenance a une communaute mais uniquement par conviction. malheureusement il n'en est pas de meme pour beaucoup de personnes au Liban.

Je me souviens avoir eu une discussion avec une nana a ce sujet. de confession chretienne elle me dit detester les musulmans. lorsque je lui ai demande si elle en connaissait elle m'a repondu que non mais qu'elle les detestait. cela m'a choque.

Écrit par : sebastien | dimanche, 27 avril 2008

@ Slacher

Si tu veux que le Liban devienne un pays laïc, tu es donc tout à fait d'accord avec moi.

J'ai "appris" à être virulent car je n'en peux plus de voir le tort que la religion fait au Liban. C'est un désastre, une catastrophe nationale. Elle a tout pourri, gangréné et je me dis désormais qu'il est grand temps de montrer que les croyants ne sont pas seuls sur terre. Je ne fais pas de différence entre la "bonne" et la "mauvaise" religion puisque si tu écoutes les croyants libanais, ils sont tous "bons" mais ils ont réussi à mettre minable, à rayer leur pays de la carte. Il faut donc réagir et ne pas laisser les choses en état.

Tout le monde a le droit de croire ou pas. Mais ce que je demande, c'est de ne pas le montrer, de ne pas l'exprimer dans le domaine public, comme des millions de gens le font avec l'athéisme, ou l'agnosticisme. Et pour en revenir au sujet du post, je demande à ne pas déranger avec cette pollution que sont les bruits des églises et des mosquées. Les croyants ne sont pas seuls sur terre et ceux qui ne sont pas comme eux méritent le respect.

Écrit par : NiKolaïc | dimanche, 27 avril 2008

@ Nikolaïc

je sais, je produis souvent cet effet :-D


@ slacher

le problème, c'est qu'un quartier, une équipe sportive préférée, un groupe social tu peux en changer au cours de ta vie. Il ne s'agit donc pas de caractéristiques immuables de ton identité.

Quant à la famille, la nation ou la confession, c'est bien-là des marques immuables de ton identité. Si ces 3 dernières caractéristiques sont indépendantes (sans conflit entre elles), ça ne pose pas de problème.

Ainsi, appartenir à une famille (par exemple, un tel appartient à la famille Naccache) ne rentre pas en conflit avec l'appartenance à la nation (Liban).

De même, appartenir, en Italie par exemple, à la confession chrétienne ne rentre pas en conflit avec l'appartenance à la nation italienne (puisque la très vaste majorité des Italiens sont chrétiens).

Au Liban, ce n'est pas le cas, puisque l'apparatenance à la nation libanaise n'existe pas : on n'est pas libanais, mais libanais-chrétien, ou libanais-chiite. Il y a donc un confit apparent.

Donc, comme je l'ai dit auparavant, soit on divise le Liban en fonction de ses 18 confessions qui conditionnent l'identité libanaise (ce qui est absolument stupide, puisque l'unité sur des valeurs raciale, historique, culturelle, linguistique est parfaitement présente), soit on crée un Liban laïc qui encourage l'athéisme (ou du moins, la pratique strictement personnelle de la religion, sans toutes ces manifestations et fêtes -facteurs de division- religieuses publiques).

@ SJM

Exact ;-)

Écrit par : Maurice | dimanche, 27 avril 2008

@ Sébastien

C'est étrange parce que quand on est au Liban et que l'on discute avec les Libanais, tout le monde a ce discours très ouvert. "Je suis croyant et pratiquant et bien sûr que j'accepte l'autre". Mais dans ce cas, j'aimerais bien savoir qui est l'individu isolé qui a bien pu détruire le pays pendant des années de guerres confessionnelles ???

Écrit par : NiKolaïc | dimanche, 27 avril 2008

Au passage, j'en profite pour faire de la pub pour le bon livre du philosophe Michel Onfray "Traité d'athéologie : physique de la métaphysique" qui est désormais disponible en format poche !

Écrit par : NiKolaïc | dimanche, 27 avril 2008

@ nikolaic:
mais voila je suis francais (comme me l'ont fait tres souvent remarque les libanais vu que ce n'est que ma grand mere qui etait libanaise je ne suis pas libanais).
je ne cache pas mes idees religieuses sans pour autant essayer de les imposer a qui que ce soit. la seule chose que je demande c'est qu'on respecte mes choix.

concernant ton individu isole vouloir resumer la guerre de 75 a une simple guerre de religion est trop simpliste.

Écrit par : sebastien | lundi, 28 avril 2008

salut les gars.
bonne nuit les gars.

Écrit par : david | lundi, 28 avril 2008

Sébastien,

Ok, je vois. Je suis français aussi. Mais je ne supporte plus ce gachis qui touche le pays de mon amour.

Mais pourquoi ne pas les garder pour toi tes idées religieuses ? Qu'est-ce que ça t'apporte de les divulguer (quand on voit les conséquences que cela peut ensuite avoir) ?

Si 1975-90 n'est pas une guerre de religion, c'est quoi d'autre ?

Écrit par : NiKolaïc | lundi, 28 avril 2008

@ Nikolaic:
je crois que je me suis mal exprime. je ne propage pas mes idees religieuses. seulement quand on me demande je reponds. et quand j'ai besoin d'expliquer tel ou tel facon de voir je l'explique.
ca s'arrete la.
de la mm maniere que toi tu es athee tu le dis sans pour autant essayer de faire en sorte que je devienne athee.

@ David:
bonne nuit mon gars.

Écrit par : sebastien | lundi, 28 avril 2008

@ Nikolaic:
si cela avait juste ete une guerre de religion les maronites ne se seraient pas tape dessus, les sunnites non plus etc....

Écrit par : sebastien | lundi, 28 avril 2008

@ Nikolaïc
La guerre était loin d'être une pure guerre de religion. Elle était surtout politique et sociale. D'ailleurs les divisions religieuses sont souvent inséparables de divisions politiques et sociales. Au Liban par exemple, au moment de la guerre il y avait le camp des chrétiens, niveau social élevé, positionnement à droite, pro-occidentaux et nationalistes libanais d'un côté et les musulmans, pro-palestiniens, plutôt dans le bas de l'échelle social, de gauche, pro-arabes de l'autre. La religion n'est qu'une division parmi d'autres et certainement pas la principale. Il est malhonnête de réduire tous les malheurs de l'humanité à un problème de religion. C'est beaucoup trop simple.

@Maurice
"De même, appartenir, en Italie par exemple, à la confession chrétienne ne rentre pas en conflit avec l'appartenance à la nation italienne (puisque la très vaste majorité des Italiens sont chrétiens)."
Tu veux dire qu'on ne peut pas être Italien et athée ? Ou Français et Musulman ?

Bonne nuit les gars.

Écrit par : slacher | lundi, 28 avril 2008

@ Slacher

Ok, ok, c'est peut-être beaucoup trop simple de ma part d'y voir une guerre de religion, mais beaucoup trop facile de ton côté de ne pas y voir que cela ! :-)

Il faut arrêter de toujours se dédouaner, et regarder la vérité en face au Liban pour un jour pouvoir enfin changer les choses.

En tout cas, j'aurais appris une chose. Le concept droite/gauche s'exporte !!

Bonwi les gars !!

Écrit par : NiKolaïc | lundi, 28 avril 2008

@Slacher,

Avant la guerre, tous les chrétiens n'étaient pas d'un niveau social élevé et tous les musulmans n'étaient pas au bas de l'échelle sociale, même si les chrétiens étaient favorisé par l'état et qu'ils ont bénéficié pendant des génération de l'enseignement des missionnaires occidentaux.
De cet enseignement, c'est tout le Liban ou presque qui en a bénéficié car les muslmans ont suivi les chrétiens dans l'ouverture à l'occident.

Un des endroits les plus évolués du Liban était Beyrouth-Ouest où coexistaient des gens de toutes les confessions. Des musulmans prospères et éduqués, il y en avait beaucoup, des chrétiens po-palestiniens, il y en avait aussi: le leadership du PSNS était à majorité chrétienne ainsi que dans certains partis de gauche. Des chrétiens pauvres, il y en avait plus que tu ne le pense. La réalité est que la guerre a commencé en banlieue, où s'entassaient suite à un exode rural massif entre 1950 et 1975, les chrétiens pauvres, les musulmans surtout chiites pauvres et les réfugiés palestiniens. Comme tu le dis si bien, la guerre était loin d'être une pure guerre de religion. C'était un peu de tout à la fois, grâce au ingérences étrangères et au pourrissement d'une classe politique semi-féodale. Le facteur palestinien y était le catalyseur.

La réalité c'est qu'en trente deux ans d'indépendance, les libanais n'ont pas pu bâtir une identité commune assez forte pour résister au secousses. Aussi, l'état libanais était monopolisé par une élite, qui se souciait peu de développement durable et dont la corruption était légendaire.

Actuellement, une séparation brutale de l'église/Mosquée et de l'état est impossible, car la plupart des libanais ont toujours le réflexe confessionnel très vif; et avec les ingérences étrangères syriennes,iraniennes et saoudiennes qui financent ou armes certains partis confessionnels libanais, le pire reste à craindre.

Il faut que la société civile se réveille, qu'elle dise non au confessionnalisme, que des partis laïcs à vocation libanaise se forment. Il faut surtout que chacun de nous tourne la page de la guerre et réalise combien nous sommes pareils sans cet affichage ostentatoire de la religion à tous les coins de rue. Il faut aussi que la liberté de croyance soit un choix personnel et non un besoin d'appartenir à un groupe à cause de la pression sociale et de la faiblesse de l'état et de ses institutions.

Écrit par : kheireddine | lundi, 28 avril 2008

@ Kheireddine: Très bonne analyse. Je suis d'accord avec vous qu'en l'état actuel des choses la société libanaise n'est pas prête à rejeter le confessionnalisme; seule la construction d'une véritable identité nationale permettra au Liban de devenir à terme un Etat laïc, les religions quittant alors la spère du débat public pour intégrer la sphère privée, celle de la liberté de conscience.

Écrit par : alexandre | lundi, 28 avril 2008

@ Kheireddine

Oui, bonne analyse. Et on en revient toujours à la même chose. Les religion sont là, et empêchent toute avancée démocratique. Même si chaque Libanais pris individuellement dit que son culte et sa pratique sont bons tolérants, les lignes restent figées. Ce confessionnalisme archaïque demeurera tant que la religion aura cette place au Liban. C'est intimement lié.

Écrit par : NiKolaïc | lundi, 28 avril 2008

en gros on est tous d'accord pour un Liban laic

et on est tous d'accord pour ne pas imposer son point de vue avec des armes

et on est tous d'accord pour respecter les croyances de l'autre

faut surtout pas taper sur celui qui n'est pas d'accord!!

Écrit par : mc | lundi, 28 avril 2008

@ Kheireddine

J'ai conscience que mon analyse était elle-même simpliste. Mais ça ne fait que renforcer mon argument: réduire la guerre à une guerre de religions est d'autant plus simpliste :-)
Je partage ton point de vue.

Je suis quand même persuadé que ce qui éloigne les libanais les uns des autres est plus politique et social que religieux. Imaginez un Chiite laïc (j'ai pas dit athée) ayant étudié en Europe (donc assez aisé), pensez-vous que la religion sera un obstacle au rapprochement de son point de vue avec un Chrétien typique ? Ils seront certainement plus proches que ce même Chiite et ses pauvres correligionaires du Sud Liban ou que 2 chrétiens aounistes et FL.

Pour vous donner une image, je vois les religions comme des lignes tracées dans le sable le long desquels les leaders religieux et politiques s'efforcent de creuser des tranchées politiques et sociales qui sont devenues des ravins au cours des années.

Et je pense que c'est la même chose en France. Il y a beaucoup moins de différence entre un Arabe et un "Français" qui vivent en banlieue qu'entre deux "Français" dont l'un vit en banlieue et l'autre dans le 16e arrondissement de Paris.

Écrit par : slacher | lundi, 28 avril 2008

@ Slacher

Rien que le critère d'attribution des différents postes de pouvoir au Liban te montrent bien que c'est la religion qui est au centre de tout. Pourquoi toujours chercher à minimiser son rôle ??? C'est dingue cela.

@ mc

Ici, on est d'accord. Mais dans la réalité, les Libanais font tout pour que cette forme d'état ne voit pas le jour. La majorité des Libanais cherche encore et toujours à sous-estimer les méfaits de la religion dans leur société alors que ça saute aux yeux de tous les observateurs. Y a du boulot !

Écrit par : NiKolaïc | lundi, 28 avril 2008

@ Nikolaïc

On voit les choses différemment mais je pense qu'on est d'accord sur le fond. Selon moi le fait que l'attribution des postes se fassent selon la confession est un problème politique et non pas religieux. C'est la constitution qu'il faut changer pour régler le problème. Et les voix qui risquent de s'élever si on y touche, seront celles des gens qui crainderont d'être éloignés du pouvoir politique.

Écrit par : slacher | lundi, 28 avril 2008

@ Nikolaïc: Ce ne sont pas les religions qui sont la cause des maux du Liban, mais l'usage qui en est fait par la classe politique. Un Etat laïc n'est pas forcément un Etat athée, au demeurant l'athéisme est une forme de croyance comme n'importe quelle religion, mais un Etat neutre à l'égard des religions.

Écrit par : alexandre | lundi, 28 avril 2008

@ Slacher et Alexandre

Vous jouez avec les mots, comme des millions de Libanais. Et cet aveuglement, cette impossibilité de reconnaitre la responsabibilité des cultes laisse présager le pire. Quand on vous écoute, la religion est juste exploitée par de mauvais individus isolés.

Sinon, oui, et c'est pour cela que je suis pour un Etat laïc parce que personne n'y détient la vérité mais surtout parce que toutes les croyances mettent la sourdine.

L'athéisme est une forme de croyance comme n'importe quelle religion ? Non, je ne suis pas d'accord parce que l'athéisme ne croit en rien, justement. Il se contente de réfuter, entre autres, des thèses simplistes, puériles, issues d'un roman (sans preuve historique) écrit il y a 2000 ans, qui nous pourrissent la vie.

Pour info, j'étais croyant. J'ai même fait ma communion. Mais un jour, j'ai ouvert les yeux. Et pour cela, l'histoire contemporaine du Liban m'a bien aidé.

Écrit par : NiKolaïc | lundi, 28 avril 2008

mais ou sont donc nos hôtes???

ce que je remarque c'est que finalement d'un cote on a des gens qui acceptent les idees des autres et de l'autre pas du tout.

sur ce, pour moi le sujet est clos je ne continuerai pas dans ce genre de discussion sterile.

Écrit par : sebastien | lundi, 28 avril 2008

@ Sébastien

"Ce que je remarque c'est que finalement d'un cote on a des gens qui acceptent les idees des autres et de l'autre pas du tout." C'est marrant mais je me faisais exactement la même remarque :-)

Un Etat laïc, c'est un Etat qui accepte les différentes idées de sa population. Le Liban n'accepte pas qu'un de ses habitants ne soit pas croyant. Il ne lui donne aucun place officielle. Selon le ministère de l'Intérieur libanais 11 762 personnes "sans confession" sont inscrites à l'Etat civil en 2000 sur les listes électorales, soit 0,4% !!!

Le sujet est clos, si tu veux, mais je pense qu'il est bon qu'en face de gens comme toi, il y en ait aussi pour donner une autre version du monde. Une version qui a eu le mérite de faire avancer le pays dans lequel tu vis.

Écrit par : NiKolaïc | lundi, 28 avril 2008

David, Nat, vous avez fait saute l'eglise? on vous voit plus. j'avais juste parle de couper les fils electriques et de detruire le generateur pas l'eglise entiere :p.

Écrit par : sebastien | lundi, 28 avril 2008

@sebastien
On est là, on est là. Je rumine un post, c'est tout :)

Écrit par : Nat | lundi, 28 avril 2008

Nat,

Oui, oui, rumine le bien mais fais vite quand même parce que Sébastien n'en peut plus et souhaiterait passer à un autre sujet avec une discussion moins stérile... :p

T'as rien en stock sur l'ouverture des plages privées avec le retour des beaux jours par exemple ? ;-)

Écrit par : NiKolaïc | lundi, 28 avril 2008

moi je crois qu'on est tous pour un Liban laic, tout en laissant à chaque individu le droit d'aller à l'église à la mosquée au temple ou nulle part!

Mais lutter contre le culte de la personalité est tout aussi urgent !!!

On la fait cette "to do" list pour le prochain président?

Écrit par : mc | lundi, 28 avril 2008

alors pour commencer, tu te trompes. seulement a quoi sert de continuer une discussion ou chacun campe sur ses positions. tu es athee, je suis catholique. tu veux un etat athee pour le liban, je veux un etat laic.

tu sembles avoir un enorme probleme avec la religion en general, et tu mets tous les maux du monde sur la religion. lorsque Kheir te resume les causes de la guerre de 75 tu n'en tires qu'une conclusion: c'est encore la faute de la religion. c'est tellement vrai que bons nombres de aounistes deteste les FL pour des actions commises en 89. pourtant ils font tous partis de la mm communaute religieuse.

personne ici ne rejette la conception d'un etat laic. seulement il faut etre realiste ce n'est pas pret de changer: alors pour avancer il faut peut etre analyser et relechir plutot que de critiquer a tout va.

et pour finir, je n'ai jamais eu de problemes avec les athees tant qu'ils m'ont respecte et qu'ils ont respecte ma facon de vivre (apres tout je ne fais de tort a personne). par contre tu as apparemment un enorme probleme avec les croyants.

P.S: L'URSS a persecute les chretiens pendant des decennies: alors peut etre que certains integristes de toute confession confondues font des attentats, mais finalement les athees ne font pas mieux que nous.

Écrit par : sebastien | lundi, 28 avril 2008

Je crois rêver, sérieux.

Tu interprètes mes propos. Je veux un Etat laïc pour le Liban et je n''ai jamais choisi autre chose, même si moi, je suis athée.

J'hallucine. Comme d'habitude, la religion n'y est pour rien ! Je m'en fous de savoir en qui les FL ou les Aounistes croient. Rien à cirer. Quelle importance ?? Tout ce que je dis c'est que les religions (je n'en pointe pas une plus qu'une autre) ont donné des arguments à tout un tas d'individus pour saccager le pays et entretenir depuis un statu quo.

Ensuite, je n'opprime personne. Je te demande juste de faire ta prière chez toi, de garder tes opinions pour toi comme moi je garderai les miennes, et de laisser la place à des arguments politiques.

Écrit par : NiKolaïc | lundi, 28 avril 2008

@ Sébastien

Tu mélanges tout. L'Eglise catholique a poursuivi les communistes, rien que dans l'Espagne de 36. Les chrétiens (dont de bons cathos) ont méthodiquement cramé l'Amérique du sud et ensuite l'Amérique du nord pendant les découvertes. Je ne te parlerai pas des Croisés, ni de la Saint-Barthélémy dans le pays que nous habitons...

Tu me dis que tu es catho. J'ai dit que j'étais pro-URSS, communiste ?? Quel rapport avec moi ??

Et puis, arrête de dire que tu veux un Etat laïc pour le Liban. Ce n'est pas vrai. C'est incompatible avec tes positions.

Écrit par : NiKolaïc | lundi, 28 avril 2008

aller tu vas etre content je te laisse le dernier mot.
Amen.

P.S: oups desole je t'ai encore choque. l'integriste religieux que je suis n'a pas pu s'empecher de faire sa priere devant tout le monde.

P.S2: tu es mal place pour me demander de garder mes opinions pour moi vu que depuis le debut tu ne fais que cracher sur les religions et donner ton opinion.

P.S3: quand on veut argumenter sur un conflit (en l'occurence celui de la guerre du Liban), et si on veut etre un tant soit peu honnete, on analyse toutes les causes et on ne s'arrete pas a une seule.

P.S4: tu t'en fous de savoir en quoi croient les aounistes et les FL? pourtant tu me parles de conflit religieux. on essaye de te demontrer que la guerre de 75 n'est pas uniquement un conflit religieux. amal contre hezbollah, FL contre aoun, contre frangie et chamoun egalement. que je sache gemayel frangieh, chamoun etaient tout trois des leaders maronites. et ils se sont fait la guerre.

P.S5: je fais ma priere chez moi ou a l'eglise. seulement tu aurais le droit de revendiquer le fait d'etre athee et moi je devrai me taire?

P.S6: le PSNS est compose de nombreux chretiens, de nombreux chretiens ont soutenu les palestiniens. le Nasserisme a ete soutenu par de nombreux chretiens. le palestinien chretien Georges habache est le fondateur du FPLP.

P.S7: Alors oui la religion a sa part de responsabilite dans le conflit mais ce n'est pas le seul. oui le communautarisme est un fleau pour le Liban. mais encore une fois critiquer sans argumenter et en voulant absolument prouver que la religion est le seul responsable de la merde dans le pays ne sert pas a grand chose sauf a braquer les communautes et a couper le dialogue.

P.S8: encore une fois tu sembles bien peu tolerant vis a vis des personnes ayant des croyances, toi qui n'en as pas. je trouve dommage que le sujet est abouti a ce genre de discussion.

Écrit par : sebastien | lundi, 28 avril 2008

@NiKolaïc
"Et puis, arrête de dire que tu veux un Etat laïc pour le Liban. Ce n'est pas vrai. C'est incompatible avec tes positions."
Je ne vois pas en quoi ce que dit Sebastien (qui n'a d'ailleurs jamais fait de prosélytisme ici et qui n'a jamais mêlé ses convictions aux débats) est incompatible avec sa volonté d'un état laïc. Il fait partie de ceux, je pense, qui considèrent que leur foi fait partie de leur vie privée et il n'a pas à s'en justifier. Il est d'accord avec toi sur le rôle de la religion dans la guerre, mais a raison de dire qu'il y avait plus que ça.
Méfie-toi, on peut aussi être extrémiste en étant athée.

Pour les plages privées, ben, la routine. A moins que tu n'aies un scoop? Là, je suis dans carrément autre chose.

Écrit par : Nat | lundi, 28 avril 2008

Sébastien,

"Alors oui la religion a sa part de responsabilite dans le conflit mais ce n'est pas le seul. oui le communautarisme est un fleau pour le Liban. mais encore une fois critiquer sans argumenter et en voulant absolument prouver que la religion est le seul responsable de la merde dans le pays ne sert pas a grand chose sauf a braquer les communautes et a couper le dialogue."

Avec la mise en sourdine des religions au Liban, je ne dis pas que tous les problèmes seraient réglés, mais une grande partie, oui. Et je parle d'autant plus de la religion qu'elle est la cause la plus débile des causes en présence.

En France, je n'ai pas pour habitude de dire que je suis athée. Ca ne regarde personne et les gens s'en foutent d'ailleurs. Tant mieux. Mais j'en parle dès lors que l'on aborde le sujet du Liban. Parce que je n'en peux plus de constater la place de la religion dans ce pays sans que personne ne cherche à la conpenser (hormis dans les beaux discours).

Écrit par : NiKolaïc | lundi, 28 avril 2008

Sébastien,

Et puis, si tu es un minimum juste, relis ce que les accords de Taëf avaient prévu. Tu verras entre nous lequel des deux accepte l'autre. Des droits pour les laïcs, la nouvelle loi électorale, la promulgation de la loi sur le mariage civil, ce sont tes coreligionnaires qui les bloquent depuis des années !

Écrit par : NiKolaïc | mardi, 29 avril 2008

Pour revenir à mon commentaire, je ne remets pas en cause le besoin de laïcité au Liban (et ailleurs) dans la vie publique et dans les institutions sociales et politiques. En revanche, je pense que la culture et la tradition sont les piliers d'une identité nationale, et les églises, et les mosquées, selon les pays, voire les régions en font partie, malgré le "bruit" de temps en temps ;-) .

Le jour où ces éléments identitaires auront disparus, ce sera un pas de plus vers l'uniformisation universelle, et malheureusement ce ne sera pas la fin des antagonisme entre groupes humains qui sauront se rassembler à nouveau autour de bannières pour s'affronter.

Il me semble plus important de fédérer le liban, les libanais autour de cette culture et de ces traditions, pour s'y attacher au delà de la communauté d'origine pour être fiers et propriétaires de cette identité complète.

Dans tous les cas, dresser laïcs contre adeptes de telle ou telle religion, c'est déjà une guerre de religion ! La laïcité, c'est laisser la religion dans la sphère privée, mais on peut être laïc et être réveillé par des cloches ou le muezzin. (pour moi c'est plus facile à dire, à paris les cloches près de chez nous ne sonnent qu'à 8 heures).

Écrit par : Ferdi | dimanche, 04 mai 2008

Ferdi,

Ok, c'est bien gentil ce que tu dis, mais il faudrait que tu m'expliques comment fédérer le Liban sans toucher à la présence de la religion dans le pays...

Je paye pour voir !

Écrit par : NiKolaïc | dimanche, 04 mai 2008

@ Nat

J'étais passé à côté de ton commentaire de mardi dernier. Vouloir un Liban laïc, même les plus fervents de la religion sont pour. Ca ne coûte rien puisqu'ils savent que ce n'est pas près d'arriver. C'est du politiquement correct à la libanaise. Suffit de lire les accords de Taëf...

Ensuite, je pense être loin d'être un athée qui côtoie l'extrêmiste. C'est un argument parfait pour ceux qui ne veulent pas que les choses changent. Et à te lire chaque semaine, je me dis que tu ne fais vraiment pas partie de ces gens. Moi, je veux juste que ça s'équilibre, et qu'un agnostique ou un athée puissent avoir autant d'espace que les religieux dans cette société.

Écrit par : NiKolaïc | dimanche, 04 mai 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu