Avertir le modérateur

jeudi, 15 mai 2008

Liban, oiseau...

254160366.jpg...à la blanche robe
Dans l'enfer des villes
Sous mes pieds tu te dérobes
Tu es vraiment le plus fragile (docile?)

Commentaires

Bonjour David et Nat, ici en France plus de nouvelles du Liban ,pour nous c'est calme , j'espere qu'il en ai de meme chez vous . Bonne journée et merci encore de votre présence sur votre blog .

Écrit par : catalan | jeudi, 15 mai 2008

bonjour à tous

pour la rime finale, il y avait aussi:
puéril
(le moins) civil
futile
belliquophile
...

Écrit par : david | jeudi, 15 mai 2008

et la guerre c'est ce qu'il y a de plus débile .....

Écrit par : mc | jeudi, 15 mai 2008

aussi

Écrit par : david | jeudi, 15 mai 2008

c'est calme semble t'il ,mais dur cette photo le matin à jeun !

Écrit par : josiane | jeudi, 15 mai 2008

lu dans L'Orient ce matin:

"L’armée demande aux médias de ne pas soulever le problème de sa cohésion

Le commandement de l’armée a demandé hier aux médias de ne pas publier d’informations ou d’analyses mettant en doute la cohésion de l’armée, ou poussant implicitement certains de ses officiers à présenter leur démission. C’est bien ce qui a poussé le commandant en chef de l’armée, le général Michel Sleimane, à publier sa mise au point mercredi, a précisé le communiqué militaire, qui met en cause des analyses et des informations d’analystes politiques. Le commandement de l’armée demande aux médias de se défendre de parler de ses affaires internes et de ne publier que des informations émanant de sources autorisées."

Ça commence fort. Et ça fait froid dans le dos.

Écrit par : david | jeudi, 15 mai 2008

...and now what?

Écrit par : Delirious | jeudi, 15 mai 2008

Ne pas pouvoir aller se coucher de crainte d'une balle perdue dans la chambre...
Trop c'est trop
Oui il y a un fossé culturel.
Non je ne m'identifie pas à la culture des armes, les armes comme arguments, les armes comme moyen d'expression, d'affirmation, comme raison d'être.
Mon amertume est sans doute à la mesure de mes 15 ans d'espoir et d'investissement personnel.
Là, je baisse les bras. Même les gardenias couverts de fleurs dans le jardin n'y peuvent plus rien...
Pardonnez-moi si je plombe l'ambiance.
On n'est déçu que par ce que l'on aime.

Écrit par : nanou | jeudi, 15 mai 2008

nanou, tu viens d'écrire ce que nat vient de me dire en rentrant à la maison il y a 10mn...

Écrit par : david | jeudi, 15 mai 2008

:-(

Écrit par : nanou | jeudi, 15 mai 2008

et je recommande la lecture du dernier post de WIL
http://windowinlebanon2.blogspot.com/

Écrit par : david | jeudi, 15 mai 2008

Nanou +1 (au moins)

Écrit par : Nat | jeudi, 15 mai 2008

Nathalie,
je crains qu'en ce qui me concerne ce ne soit bientot -1...

et ce ne sera plus pour rêver, de loin à un pays qu'on peut aimer ou détester mille fois par jour, et toujours pour de bonnes raisons.
Le "fossé culturel" n'est pas le seul à avoir eu raison de ma détermination...
je citerai en vrac, le manque de respect, de civisme, l'agressivité
(10 mn de trajet en voiture en donne un concentré révélateur)
et d'autres raisons que je ne mentionnerai pas ici (un sésame auquel vous aviez consacré un commentaire il y a quelques mois)

Écrit par : nanou | jeudi, 15 mai 2008

Froid dans le dos et dans le coeur ... Comme dit Josiane , dure photo à jeun !
Ici , plus un mot sur le Liban ... Les gens évitent soigneusement le sujet ....
Vous m'avez fait rêver d'une action possible entreprise par nous tous de la diaspora .... Si ça se précisait , je suis POUR .........................................................................................................!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Le seul problème c'est que notre seule arme est l'amour du Liban ...
C'est énorme et ça peut déplacer des montagnes , mais il faudrait un Gandhi libanais .
Vive le Liban libre . La seule chose sur laquelle je suis d'accord c'est : ils peuvent occuper notre pays , mais pas nos esprits ... ça me rappelle quelque chose .....
Bon courage et bonne journée à tous .

Écrit par : channa | jeudi, 15 mai 2008

pour info, la photo date de 2001, et avait été prise au mémorial de Qana (1ère version, pas le truc en béton actuel).
mais je la trouve plutôt adaptée à la situation actuelle.

Écrit par : david | jeudi, 15 mai 2008

Je me souviens de cette dame agée qui a débarqué à 2.30 place des martyrs, la nuit du 27 au 28 février 2005.
Elle etait venue toute seule, de Hadath, parce qu'elle regardait la télé dans son lit, qu'elle voyait cette poignée de gens place des martyrs, malgré l'interdiction du gouvernement de l'époque, et qu'elle s'est dit que ses fils qui étaient à l'étranger, seraient venus s'ils avaient été au Liban. Elle l'avait fait pour eux, seule.
Comme ce septuagénaire qui est arrivé, seul aussi, de Batroun, à 3h du matin. Il avait vécu la première indépendance sur cette place. Il voulait y être pour la deuxième.
Pour des gens comme eux,
(bien loin de tous ceux qui ont débarqué dans la matinée, douchés, pimpants, bien réveillés par leur café du matin et rassurés par le fait que ceux qui avaient passé la nuit sur place n'avaient pas pris la racléee prévue à 5h du mat...)
oui je me dis qu'il ne faut pas baisser les bras, qu'ils méritent qu'on essaie d'y croire encore...
Mais c'est dur...

Écrit par : nanou | jeudi, 15 mai 2008

Dans le journal Al Hayat, Fatah al Islam fait savoir qu'il se tiendra aux côtés des sunnites de Beyrouth si quelqu'un s'en prend à eux (ha bon, c'est pas déjà fait?). Sous-entendu: qu'il combattrait le Hezbollah.
On pourrait y voir la preuve que Hariri & Co sont derrière eux (entre sunnites en plus), mais je n'y crois pas.

Ce type de groupes se nourrit d'un terreau de discorde, cela n'a rien à voir avec la politique, ni avec les affinités confessionnelles. Mettre de l'huile sur le feu entre sunnites et chiites seraient un bon moyen pour eux de refaire apparition. Et si quelqu'un tire leurs ficelles (ce qui est mon avis), c'est une excellente façon de diviser encore mieux pour régner encore mieux. Une stratégie que dans le coin, certains ont élevé au rang d'art.

Écrit par : Nat | jeudi, 15 mai 2008

les amis

vous pensez ce que j'ai pensé en 90 quand les syriens ont envahi TOUT le pays avec la "bénédiction" de presque toute la planète....

mais le Liban est rebelle, le Liban possède une force d'inertie qui est négative parfois quand elle empêche d'améliorer les choses négatives, mais cette force d'inertie est positive aussi quand je vois que" l'après 90" n'a pas pu plonger le Liban dans la dictature la plus totale.....

une chose me désole c'est que malgré la même culture et le même vécu avec certains, on n'arrive pas à se mettre d'accord sur la vision des choses et même si on est d'accord sur la vision on n'est pas d'accord sur les méthodes à suivre pour s'en sortir !!!!!!

peace love and education

Écrit par : mc qui ne désespère pas | jeudi, 15 mai 2008

Putain, gamin, j'ai perdu ma gourmette !
(Expliquer peut-être d'où il vient votre joli poème [non, pas du désespoir, du film]. La photo aurait pu en être extraite, elle est super crade, mes félicitations)

Écrit par : WIL | jeudi, 15 mai 2008

@nat: c'est inquiétant ton truc......
de toute manière rien n'empêche des chiites d'appuyer des sunnites et vice-versa

Écrit par : mc | jeudi, 15 mai 2008

@ WIL
ouf, y'en a un qui a percuté! (pour le film, inutile de préciser)
en fait, j'ai eu peur qu'on me prenne pour une nouvelle poètesse libanaise.

Écrit par : david | jeudi, 15 mai 2008

Daoud : :) avec un nom d'étoile ?
Au fait, il est bien libanais ce pigeon ?

Écrit par : WIL | jeudi, 15 mai 2008

@ WIL
;-)
pour la nationalité du pigeon blanc, je ne sais pas. Il devait voler au-dessus du Sud-Liban, alors...

Écrit par : david | jeudi, 15 mai 2008

Sacrée Photo! Elle m'a retourné, d'autant plus que nous avons à la maison un couple de tourterelle, et que la femelle, qui répond au doux prénom d'Emma, ressemble pas mal à cet oiseau.

Écrit par : alexandre | jeudi, 15 mai 2008

Fais comme l'oiseauuuuuuuu
Ça vit d'air pur et d'eau fraîche, un oiseauuuuuuuuuuuuuuuuu
D'un peu de chasse et de pêche, un oiseauuuuuuuuuuuuuuuuuu
Mais jamais rien ne l'empêche, l'oiseauuuuuuuuuuuuuuu,
d'aller plus hauuuuuuuuuuuuuuuuuuuut

et il dit aussi :"J'ai peur des fous et de la guerre........."

Écrit par : mc | jeudi, 15 mai 2008

Je pense qu'à force de prendre les gens pour des co** on en arrive à ce genre d'événements. La méthode n'est pas respectable certes, mais il y avait une telle tension qu'il fallait que ça pète un jour. (A force d'insultes par media interposés !)

Au Liban nous avons les media les moins objectifs et les moins neutres, et tous disent la vérité !

Certains pensent tout contrôler avec l'argent, d'autres avec les armes... au final toujours le peuple qui trinque.

PS: Je suis quand même surpris de la collaboration de l'armée avec le Hezb. Y'a un malaise dans l'armée.

Écrit par : memo | jeudi, 15 mai 2008

Bonne journée, s'il se peut, à tous.

Aujourd'hui dans les coms de son poignant billet, WIL a cité Khalil Gibran. J'ai pensé alors à un texte de celui-ci qui correspond à mon état d'esprit de ce matin. Il s'agit du fameux article "Vous avez votre Liban, j'ai le mien", où il oppose sa vision du Liban à celles des politiques.

(A noter que le contexte était totalement différent : on était en automne 1920, le général Gouraud venait de proclamer la naissance du Grand-Liban. Gibran y était opposé. Il était pour un état laic allant du sud de la Turquie actuelle jusqu'à la Palestine comprise).

Extraits :

Vous avez votre Liban avec son dilemme. J'ai mon Liban avec sa beauté.
Vous avez votre Liban, acceptez-le. J'ai mon Liban et je n'accepte rien d'autre que l'abstrait absolu.
Votre Liban est un nœud politique que les années tentent de défaire. Mon Liban est fait de collines qui s'élèvent avec prestance et magnificence vers le ciel azuré.
Votre Liban est un problème international tiraillé par les ombres de la nuit. Mon Liban est fait de vallées silencieuses et mystérieuses, dont les versants recueillent le son des carillons et le frisson des ruisseaux.
Votre Liban est un champ clos où se débattent des hommes venus de l'ouest et d'autres du sud. Mon Liban est une prière ailée qui volette le matin, lorsque les bergers mènent leurs troupeaux au pâturage, et qui s'envole le soir, quand les paysans reviennent de leurs champs et de leurs vignes.
Votre Liban est un gouvernement-pieuvre aux nombreux tentacules. Mon Liban est un mont quiet et révéré, assis entre mers et plaines, tel un poète à mi-chemin entre Création et Eternité.
Votre Liban est une ruse qu'ourdit le renard lorsqu'il rencontre l'hyène et que celle-ci trame contre le loup. Mon Liban est fait de souvenirs qui me renvoient les fredonnements des nymphettes dans les nuits de pleine lune, et les chansons des fillettes entre l'aire de battage et le pressoir à vin.
Votre Liban est un échiquier entre un chef religieux et un chef militaire. Mon Liban est un temple que je visite dans mon esprit, lorsque mon regard se lasse du visage de cette civilisation qui marche sur des roues.
...
Votre Liban est fait de délégations et de comités. Mon Liban est fait de veillées d'hiver choyées par le feu de l'âtre, drapées par la majesté des tempêtes et brodées par la pureté des neiges.
Votre Liban est un pays de communautés et de partis. Mon Liban est fait de garçons qui gravissent les rochers et courent avec les ruisseaux.
Votre Liban est un pays de discours et de disputes. Mon Liban est gazouillement de merles, frissonnement de chênes et de peupliers. Il est écho de flûtes dans les grottes et les cavernes.
...
Votre Liban est fait de lois et de clauses sur du papier, de traités et de pactes dans des registres. Mon Liban est un savoir inné, mais inconscient, une science infuse dans les mystères de la vie, et un désir éveillé qui effleure les pans de l'invisible, tout en croyant rêver.
...
Votre Liban se détache tantôt de la Syrie, tantôt s'y rattache ; il ruse des deux côtés pour aboutir dans l'entre-deux. Mon Liban ne se détache ni ne se rattache, et ne connaît ni conquête ni défaite.
Vous avez votre Liban, j'ai le mien.
....

Écrit par : Marie2 | jeudi, 15 mai 2008

Attention, j'ai pas cité Gibran n'importe comment ! J'ai dit que pour une fois qu'il avait pas écrit une connerie ou une banalité, ça méritait d'être souligné !

Écrit par : WIL | jeudi, 15 mai 2008

http://fr.movies.yahoo.com/15052008/10/festival-de-cannes-un-ton-grave-et-politique-l-affiche.html

Voici un nouveau film :

Après "Blindness", projeté mercredi soir en ouverture, la compétition officielle se poursuit jeudi au Festival de Cannes avec deux sujets graves: la vie carcérale d'une jeune mère emprisonnée signé de l'Argentin Pablo Trapero et un film d'animation sur la première guerre du Liban par l'Israélien Ari Folman.

Jetais pas au courant !

des news du liban ? de leur dernier tete a tete avec la ligue arabe??

Écrit par : Elie de Cannes | jeudi, 15 mai 2008

Amusant sur FR3 dans les infos le speaker a parlé de "l'icompétence" du gouvernement libanais qui est revenu sur ces deux décisions .

Écrit par : catalan | jeudi, 15 mai 2008

y a slacher qui n'arrive pas à accéder sur CB .......

Écrit par : mc | jeudi, 15 mai 2008

l'orient :
"
Point du jour à 12h GMT
Un accord sur le point d’être proclamé au Liban"

Écrit par : mc | jeudi, 15 mai 2008

coucou tous,
On me dit que l 'aeroport est ouvert.
Je fais Paris Bey demain, si quelqu'un veut du camembert, des baies roses ou des instruments de musiques pour mettre dans les mains des hommes d'armes :-) laissez moi un mot ici,

moi demain midi je vais chez Jabbour me faire un charwarma, tralala c 'est aussi ca la resistance, enfin tant qu'on y arrive .

Écrit par : marie21 | jeudi, 15 mai 2008

@ marie21
bonne arrivée parmi les fous et les barbares alors! perso, je suis plus roblochon que camembert...

@ slacher
bein alors mon pépère, qu'est-ce qui t'arrive? ton patron nous censure?

Écrit par : david | jeudi, 15 mai 2008

moi je propose a slach de lancer une journee (ou deux) de desobeissance. ca finira bien par payer.

sinon plus serieusement je crois que la democratie au Liban a vecu et comme le dit notre cher generalissime et sa couille droite nasrallah nous entrons dans une nouvelle ere.

plus besoin de tiers de blocage. pas besoin non plus de la moitie du parlement. pas besoin d'avoir un president de consensus. apres tout il suffit de prendre les armes et de reproduire les 5 derniers jours a chaque fois qu'on ne leur accorde pas ce qu'ils exigent et le tour est joue.

Écrit par : sebastien | jeudi, 15 mai 2008

un peu de tenue, morbleu!
hassan, la couille de michel?

Écrit par : david | jeudi, 15 mai 2008

ben oui ils ont l'air d'etre copain comme cochon (enfin jusqu'au jour ou hassan n'aura plus besoin de miche et ou il lui fera un bebe dans le dos)

Écrit par : sebastien | jeudi, 15 mai 2008

bon voyage marie21

et j'imagine déjà le moment où l'avion touchera le sol libanais pour moi c'est tjs très intense !!!!

(on devient un peu zinzin)

Écrit par : mc | jeudi, 15 mai 2008

ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiinnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn!!!!!!!

Écrit par : mc | jeudi, 15 mai 2008

Je souscris pleinement au précédent commentaire de mc.

Écrit par : alexandre | jeudi, 15 mai 2008

Bonjour à tous,
à propos d'un précédent commentaire sur le film d'animation d'Ari Folman "Valse avec Bachir"

Selon Le Nouvel Observateur de ce jeudi, il s'agit d'un documentaire d'animation sur une reconstitution du masacre de Sabra et Chatila. Visiblement, Ari Folman y assista comme soldat de l'armée israélienne.
Le papier est nul et ne dit rien de plus si ce n'est que ce film pourrait être primé. Il sortirait dans les salles fin juin.

Bien à vous tous

Écrit par : Julien | jeudi, 15 mai 2008

de meme pour le commentaire de mc OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIii,

Écrit par : carole | jeudi, 15 mai 2008

eh, pleurez-pas comme ça!

Écrit par : david | jeudi, 15 mai 2008

dur dur votre photo.

Bon courage à marie 21.

et mort aux vaches! (folles)

nas

Écrit par : nassib | jeudi, 15 mai 2008

Un article sur le film d'animation d'Ari Folman "Valse avec Bachir" avec en vidéo la bande annonce :

http://www.telerama.fr/cinema/valse-avec-bachir-d-ari-folman-et-leonera-de-pablo-trapero,28976.php

Écrit par : Marie2 | jeudi, 15 mai 2008

@ David,

Une intervention d'importance, c'est rEblochon pas rOblochon, faut pas confondre ;-)

un peu de légèreté ne peut pas faire de mal en ce moment ... et tout le monde sait que le reblchon favorise la légèreté ...

Écrit par : Ferdi | jeudi, 15 mai 2008

@ Ferdi:
c'est bien reblochon mais pas reblchon.

P.S: desole c'etait trop tentant

Écrit par : sebastien | jeudi, 15 mai 2008

merci ferdi et sébastien.
mais que ce soit "re" ou "ro", le principal est que ça coule et que ça fleure bon la campagne.

Écrit par : david | jeudi, 15 mai 2008

@ marie21
18h40, ils commencent à débloquer la route de l'aéroport. tu pourras donc en sortir demain si tout va bien.

Écrit par : david | jeudi, 15 mai 2008

@ david:
plus ca coule meilleur c'est.

Écrit par : sebastien | jeudi, 15 mai 2008

tu as rson

;-)

Écrit par : Ferdi | jeudi, 15 mai 2008

Salut marie21,

Juste pour savoir, Jabbour c'est quoi c'est un resto? (parce que c'est aussi mon nom de famille, c'est courant ?)

Sinon, bah pour la situation ça a l'air plié de chez plié, je pige pas pourquoi le gouvernement a fait ça, c'est vraiment baisser son froc, ils avaient vraiment moyen de s'en sortir autrement, non ?(et dire que au début du bazar j'esperais qu'ils élisent le candidat 14mars a la majorité+1...).
Et maintenant il va se passer quoi?

Rafael (franco-libanais 50/50 )

Écrit par : Rafael | jeudi, 15 mai 2008

@ rafael
Jabbour, c'est la meilleure adresse à Dora pour les chawarma poulet.
et pour la situation locale, je vais pas m'étendre, mais si le 14 Mars a pris une déculottée cette semaine, les ricochets pourraient lui être favorables à moyen terme.

Écrit par : david | jeudi, 15 mai 2008

roblochon si on a la bouche pleine.
Reblochon sinon.


Lu un peu de votre blog.
Concernant l'éducation au Liban (cf examen de culture générale en DEs de journalisme):
Ma petite femme a fait ses études au Liban. 4ème au consours d'entrée de l'USJ en médecine.
Bref un crack. Mais quand nous avons été amenés à visiter le camp du struthof elle a confondu 2ème et 1ère guerre mondiale... Je partage donc votre avis. Seulement je doute fort qu'une jeune française se serait aussi vite adaptée en Alsace au point de parler l'alsacien au bout de 3 ans de séjour... Combien de français vivant au Liban (et dont des pères jésuites, pas des imbéciles ) ont parlé Libanais en si peu de temps?
Le feu père Charvet, que je respecte énormément avait passé 25 années au Liban et restait incapable de demander son chemin!

J'ai été élève des jésuites à Jamhour avant d'être un français d'adoption depuis 1989. J'ai donc fréquenté les deux types de système éducatif.
1/ Je doute fort qu'un étudiant français dans la même filliaire soit capable de répondre à ce type de question. Mais bon les apprentis journalistes ici ne sont peut-être pas une référence, à moins d'être sélectionnés par le concours d'entrée à science-po. Je vous en laisse juge.

2/ L'importance de ce qui est enseigné est primordial au Liban. Un enfant qui a de bonnes notes (c'est ce qui compte surtout) est la fiérté de ses parents. Je me souvien encore de devoir faits à la lumière de la bougie, dans l'abri parfois! En france , ils s'ent f.. un peu. Tout est si facile!

Mais ce qui compte au Liban ce sont ces fichues notes et finalement peu importe à l'élève ce qui est enseigné, tant qu'il a une bonne note. Opinion personnelle? Connais pas trop.

Sans vouloir faire le panégyrique (çà le fait comme mot, non?) du système scolaire Libanais (très inégalitaire, injuste, mal adapté, post colonial...) je reconnais chez les étudiants libanais que je vois arriver en France des qualités humaines notoires:
Il y a bien sûr les fils à papa maman, pour lesquels c'est bien de ruiner papa et maman en ratant un prmière année de fac (en l'occurence de médecine) en france parceque maman n'est plus là pour bichonner bébé et lui faire étudier ses leçons. Et la grande (?) majorité des autres, qui rament et triment et s'en sortent et même brillent et dont je suis très,.. très fier.



3/ vous êtes sauvage d'avoir collé vos étudiants de la sorte. Vous imaginez bien ces jeunes sortis du bac, qui ont déconnecté tout un été de ce qui peut être scolaire, se retrouver à tenter de retrouver des élements de réponse dans ce qu'ils ont si vite oublié car inutile à leur avis.
Vous mériteriez de vous retrouver dans un amphi d'une fac de sociologie dans un cours aux première année, pour comprendre la valeur de ces couillons d'étudiants qui ont le mérite d'être motivés!
Et surtout vous êtes sadique d'avoir publié leurs perles sur votre blog. Note je n'en connais aucun.
Au fait: les meilleurs bacheliers au Liban ne font pas du journalisme, non?

@marie2
Merci pour ce superbe texte qui est tellement d'actualité.

Écrit par : nassib | jeudi, 15 mai 2008

hugh j'ai dit!

Écrit par : nassib | jeudi, 15 mai 2008

Nassib

"vous êtes sauvage d'avoir collé vos étudiants de la sorte. Vous imaginez bien ces jeunes sortis du bac" etc...

Avant de porter de pareils jugements, sachez que ces étudiants ne sortent ni du bac, ni de trois mois de vacances. Ils ont entre bac +4 et +5, la plupart travaille déjà dans la presse et beaucoup sortent d'une formation de journalisme.

Écrit par : Nat | jeudi, 15 mai 2008

nat, dans mes bras!

Écrit par : david le sadique | jeudi, 15 mai 2008

une question me vient a l'esprit.

a entendre les aounistes ce qui s'est passe est tout a fait normal et on entre dans une nouvelle ere.
l'opposition a eu gain de cause et le gouvernement a du revoir sa copie.
pourtant qd on a des convictions et qu'on dit voir lutter pour, on se bat?
le hezb et amal se sont battus. ils ont fait plies le gouvernement.
mais les aounistes dans tout ca? ou etaient ils? bien au chaud chez eux a regarder leurs allies se battre pour leurs convictions.

a mes yeux c'est vraiment un grand n'importe quoi.

Écrit par : sebastien | jeudi, 15 mai 2008

seb,

là, tu lances un débat auquel je n'ai vraiment, mais vraiment pas le courage de participer. Bon courage...

Écrit par : Nat | jeudi, 15 mai 2008

Trop fort, le coup du Jabbour les meilleurs chawarma poulet a Dora!

Écrit par : Rafael | jeudi, 15 mai 2008

interview de Deneuve sur son film sur le Liban présenté à Cannes

http://www.lefigaro.fr/festival-de-cannes/2008/05/15/03011-20080515ARTFIG00715-deneuve-la-famille-c-est-la-o-tout-se-joue-.php


bon ben... des innocents sont morts pour rien.
Peut-être fallait-il crever l'abscès... en tout cas, Sleiman m'intrigue de plus en plus au final dans cette histoire.

Écrit par : JiPé | jeudi, 15 mai 2008

Seb,
Oui pour se battre pour ses convictions. Mais non pour prendre le risque d'etendre le conflit a tout le pays et durant des annees... et tant mieux si les Aounistes commencent a se poser des questions de fond ! Peut etre qu'en effet, les ricochets de tout cela pourraient s'averer positifs...

Écrit par : Luciole | jeudi, 15 mai 2008

"Nous voulons revenir à un accord qui aboutira, en dernier lieu, à ce qu'il n'y ait ni vaincu ni vainqueur", a déclaré le cheikh Naïm Kassem, numéro deux du Hezbollah, après avoir rencontré la délégation de la Ligue arabe.
Reuters

Etonnante cette humilite soudaine... Ce serait bien de le dire a tous ces @#$%@ qui tiraient en l'air hier...

Écrit par : Luciole | jeudi, 15 mai 2008

"La victoire obtenue par la violence équivaut à une défaite, car elle est momentanée." Gandhi

Écrit par : NiKolaïc | jeudi, 15 mai 2008

Je suis un peu décalé parce que j'ai pas accès au site depuis le bureau pour une raison indéterminée (David, je me demande si c'est pas dû à tes widgets, même chez moi il font parfois planter mon firefox).

Bref je voudrais revenir sur l'idée qui a été lancée dans les commentaires du billet "day 7" par pascal2nice. Il soulève un problème intéressant: nombreux sont les libanais de la diaspora à avoir réussi dans leur domaine, beaucoup d'entre eux vouent une passion à leur pays d'origine, ils représentent une force qui pourraient être mieux utilisée au profit du Liban dont on rêve tous.

Certains pourront qualifier tout ça d'utopie ou de douce illusion, mais j'assume et j'aimerais jeter là quelques débuts d'idées, inspirés des interventions que j'ai lues ici ou sur le blog de Wil.

Si on considère que 2 individus quelconques sur la planète sont reliés par au plus 6 degrés de séparation ( http://fr.wikipedia.org/wiki/Six_degr%C3%A9s_de_s%C3%A9paration ), on peut facilement ramener ce chiffre à 3 degrés si on considère uniquement les Libanais. A titre personnel j'ai de la famille à L.A et à Montréal (outre le Liban et la France) et avec des connaissances de connaissances je sais que je peux atteindre l'Australie. Je suis donc convaincu qu'en ne considérant que les commentateurs de ce blog, on peut couvrir la planète entière avec dans le lot certaines personnalités (je peux personnellement en approcher deux, non pas Shakira malheureusement).

Je n'ai encore parlé que de bouche à oreille, mais imaginez ce qui se passe si on ajoute les nouveaux moyens de communication (blogs, facebook...).

Maintenant qu'on a une force de frappe internationale à notre disposition, que peut-on en faire ?

Une idée assez simple serait d'organiser un événement mondial qui aurait lieu au même moment dans toutes les capitales du monde autour d'un message simple et efficace a une date symbolique de préférence. Alors là je fais appel à votre imagination. Il faut que ce soit original, marquant, cohérent avec un message positif et concret. Ca n'a même pas besoin d'être annoncé à la presse ou très visible. Il faudrait que ce soit filmé, posté sur Youtube et suffisamment marquant pour se répandre de manière viral sur internet. Par exemple un montage d'une foule qui forme un drapeau libanais vivant devant les monuments principaux de toutes les capitales du monde. C'est juste un exemple, j'aime bien cette vidéo : http://www.wherethehellismatt.com/ Bien sûr il ne faut pas croire qu'il est facile de créer ce genre de campagne virale. Pour mettre toutes les chances de noter côté, il faudrait emballer ça avec un slogan percutant, un bon logo et si on arrive à faire référence à une légende ou un fait historique rassembleur pour créer une sorte de mythe c'est encore mieux.

Le message selon moi doit véhiculer les idées suivantes :

1.les libanais de la diaspora sont solidaires (sans jeu de mot) des libanais du Liban,

2.le Liban est un pays agréable et accueillant (si on peut convaincre des gens de passer leurs vacances là-bas c'est pas plus mal, on est des commerçants oui ou non ?),

3.Le Liban appartient à chaque Libanais. Tourné en slogan, ça pourrait donner "le Liban m'appartient", "le Liban est à moi" ou "Mon Liban". Je m'explique:
a) chaque libanais peut se réclamer du Liban qqs sa religion, son pays d'adoption, son parti politique et peut en être fier.
b) chaque libanais est responsable du Liban et ne peut rejeter sans cesse la faute sur un autre parti, une autre confession, les hommes politiques... Cette idée est parfaitement résumée par la phrase de Gandhi « Be the change you want to see in the world. ». C'est un appel aux Libanais à se retrousser les manches et nettoyer leurs plages, leurs rues, se respecter sur la route, à voter, à se faire entendre quand quelque chose ne leur plaît pas, à s'entraider, à être intègre, à respecter leur employée de maison, à éduquer leurs enfants...
c) le Liban appartient aux Libanais, donc pas à un pays frère, soeur, ami, ennemi ou quoi que ce soit de ce genre.

L'idée centrale est le point 3b (vous suivez toujours ?) et c'est là-dessus que doivent se concentrer les efforts. Le message principal doit posséder 2 caractéristiques très importantes, il doit être positif et concret.

Positif: par opposition aux messages de haine, de guerre, de découragement... « Faisons, partageons, discutons » au lieu de « non à la division, non aux armes, non à tel parti politique, non à Israel... »

Concret: par opposition aux grandes idées creuses qui ont perdu tout leur sens depuis le temps qu'on nous les rabache. « nettoyons la plage, réparons les routes, sourions, restons calme en voiture, votons... » au lieu de « dialogue des cultures, patriotisme, guerre, paix... »

Pour conclure, une autre citation de Ghandi (je crois) : « First they ignore you, then they laugh at you, then they fight you and then you win. » Et voilà !

(désolé pour la longueur)

Wil, sur 20 tu me mets combien ? ;)

Écrit par : slacher | vendredi, 16 mai 2008

BRAVO SLACHER

je suis avec toi !!!!!! tous ensemble!!!!! l'union fait la force !!!!!!! ......


nb: à propos de ton plantage, en effet j'ai un message d'erreur sur CB qui dit qu'un script ds adobe flash player plante à la linge untel... et que le pc "may be long to respond", mais j'ai la possibilité de passer outre ou de l'arrêter avec yes or no.....
donc c'est une animation qui fait planter ceci probablement là ou il y a les petites videos dailymotion.....
et slacher ne doit pas avoir "adobe machin" sur le pc du boulot donc pas de message d'erreur et donc ton pc is not responding etc.....

bonne journée à tous

Écrit par : mc | vendredi, 16 mai 2008

@delirious :

SUPER VIDEO !!!!!!

Écrit par : mc | vendredi, 16 mai 2008

Salut Slacher, pour moi c'est OK, et je pense qu'on est nombreux à être prêt à vous suivre toi et Pascal2nice.

Écrit par : alexandre | vendredi, 16 mai 2008

@ slach

très optimiste ton post mais tu as raison , le passé récent et plus ancien montre qu'attendre une solution venue du haut est illusoire et que seule une action du "peuple" au sens très large (qui commence par une prise de conscience de la responsabilité individuelle de chacun sur la situation collective) permettra de faire évoluer le pilotage de la nation libanaise.

En espérant que nous en sommes déjà à l'étape "then they fight you" ce qui signifierait que la prochaine serait "and then you win" :-D

Écrit par : Ferdi | vendredi, 16 mai 2008

ok ok j'avais tort.
Mea culpa et toutes mes excuses à david et nat.
çà m'apprendra à dire des conneries sans connaître le sujet à fond.

Mais bon , tout de même, mettre les perles sur un blog...
Bon, bon, ok.

Écrit par : nassib | vendredi, 16 mai 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu