Avertir le modérateur

jeudi, 12 février 2009

Au pays de Tanguy

tanguy liban.jpgNous en connaissons tous. Ils roulent dans de grosses voitures, ils ont des postes à responsabilité dans des sociétés importantes. Ils sont trentenaires, voire quadras. Ils ont des iPhone 3G désimlockés ou des Blackberry, ils déjeunent tous les midis au restaurant. Et quand ils n’ont pas le temps de traîner chez Casper & Gambini ou au Sushi Bar, ils débarquent le matin au bureau avec le petit casse-croûte que leur maaamy a préparé. Les Tanguy vivent – par définition – chez paaapy et maaamy, et trouvent cette situation tout à fait normale, même passée la trentaine.

Le Tanguy, évidemment, est célibataire. Car le Tanguy ne quitte pas le jupon maternel tant qu’une Tanguette n’a pas pointé le bout de son nez (en trompette bien sûr, naturel ou non peu importe). Seulement voilà, il arrive souvent que la Tanguette se fasse désirer. Du coup, le Tanguy attend, attend mais au moins il économise. Car habiter chez paaapy-maaamy jusqu’à 35 ou 40 ans a quelques avantages: pas de loyer à payer, pas de linge à laver ou à repasser, pas de petits plats à préparer… Si bien que le Tanguy – même s’il a assuré l’essentiel c’est-à-dire son confort matériel – est souvent très mal préparé à voler de ses propres ailes. Du coup, il prend encore plus son temps.

Alors, quand Tanguette entre dans sa vie, Tanguy place la barre très haut: Tanguette (et/ou la future employée de maison) doit avoir mille cordes à son arc, et surtout ne pas avoir le même âge que lui. En effet, chez Tanguette, il y a un petit truc qui fait tic-tac-tic-tac-tic-tac. Passés 25 ans, Tanguette attire les regards réprobateurs de ses proches (genre «Haram! Elle va bien trouver à se marier, elle est bien faite pourtant! Quand est-ce que je vais devenir tétâ, moi?»). Dans la France du XVIe siècle, on affublait du surnom de Catherinette ces femmes de 25 ans encore célibataires. Au Liban, ce sont les Tanguette qui sont pointées du doigt. La société libanaise est en effet bien plus cruelle pour les Tanguette que pour les Tanguy qui, eux, peuvent se permettre de faire traîner les choses: même octogénaires, ils pourront toujours se reproduire. Pourtant, ce sont bien eux les coupables: rien ne les empêche de prendre un appartement ou d’imposer leur volonté d’indépendance, de dire à leurs aïeux que «bon, là, ça suffit, je ne suis plus votre piou-piou…», de casser le moule et de couper le cordon. Blah blah blah. Mais non. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple? D’un autre côté, si les Tanguette n’attendaient pas de trouver le mari qui pourra remplir les quotas syndicaux leur garantissant la maison (300m2 minimum), la voiture (4x4 V8 minimum), la «Philippinaise» (18 heures de travail par jour minimum) et le coiffeur (2 fois par semaine minimum) – enfant en option –, cela faciliterait aussi les choses.

Finalement, comme dans un conte de fée, tout est bien qui finit bien: Tanguy – qui a gagné quelques kilos à la ceinture avec les années, les restos et les sandwiches de maaamy mais perdu quelques poils sur le caillou entre temps – finit par se marier avec une Tanguette toute floutée et auréolée sur les photos de mariage publiées dans les magazines mondains. Une fois la meringue de Tanguette étalée sur papier glacé, Tanguy n’a plus que neuf mois à attendre pour entendre brailler puis voir grandir Tanguy Jr (oui, un fils de préférence sinon «haram»). On en croise parfois à la sortie des maternelles, de ces Tanguy devenus pères à 45 ou 50 ans. Ils ont souvent l’air gauche et soucieux. Peut-être sont-ils en train de se dire qu’à leur tour, ils en ont pris pour 45 ans.

Commentaires

Ah bon sang ça fait toujours autant de bien de vous lire, surtout ce matin, après mon "fucking morning" ... ;)

Je vais m'arranger pour faire lire ça à mon beau frère qui, je crois bien, rentre dans ce stéréotype Libanais. Ça va le vexer vous croyez ? :p

Enfin quoi que, c'est pas si stéréotypé que ça quand j'y songe... l'exemple des sorties de maternelles étant flagrant de vérité.

Haram ... pauvre Liban ...

-repart en chantant- plus prêt de toi mon dieuuuu ...

Écrit par : Ekios | jeudi, 12 février 2009

Moi je veux une Tanguette de 25 ans !!!

Écrit par : Marillionlb | jeudi, 12 février 2009

Le regard de la société(famille,religion,voisins,amis...) pèse des tonnes sur les filles,c'est vrai.
C'est très dur même pour les filles modernes et indépendantes(au moins dans leur tête).Là dessus,je vois qu'un truc,se barrer,voir le monde et ramener d'autres expériences dans les bagages...Mais si vous avez d'autres idées.
Sinon vous connaissez les couleurs symboles des Catherinettes?
Jaune & vert.
Et ouais :o)

Écrit par : Maquettes | jeudi, 12 février 2009

@ ekios
ton "fucking morning", c'est de ta faute. quelle idée d'écouter ABBA!

@ marillon
et ZL alors? dis-moi qu'elle ne vient pas ici!

@ maquettes
jaune et vert? ça me rappelle quelque chose...

Écrit par : david | jeudi, 12 février 2009

J'ai écouté ABBA après le morning... et puis d'abord c'est très bien ABBA c'est mieux que de jouer de la basse à 6 cordes en tous les cas ... z'ont pleins de notes eux aussi...

*repart hilare*

Écrit par : Ekios | jeudi, 12 février 2009

tu touches pas aux gens qui jouent de la basse 6 cordes, stp.

Écrit par : david | jeudi, 12 février 2009

Des hommes libanais qui ne désirent pas de progéniture et qui se marient avec des femmes plus âgées qu'eux, ça existe aussi. Mais c'est rare, et c'est plus facile s'ils font leur vie à l'étranger. ;-)

Écrit par : Marie2 | jeudi, 12 février 2009

heu...
la basse c'est à quatre cordes, non?

ils ont tout compris les tanguy et les tanguette, ils économisent les loyers, les factures et en plus ça sent bon quand ils rentrent à la maison :)

Écrit par : mc | jeudi, 12 février 2009

Ca me rappelle la vie en province profonde en fait.Imagine que tu sois gay dans un bled paumé.
A moins d'être très fort mentalement et d'avoir le goût du sacrifice,je vois pas tellement d'autre solution.
Et puis de toutes façons si tu n'es pas (un tout petit peu) ingrat,tu ne quittes jamais le nid familial. :o)
David,tu joue de la babasse pour couvrir les cloches voisines?;)

Écrit par : Maquettes | jeudi, 12 février 2009

- plié - :D

Écrit par : Ekios | jeudi, 12 février 2009

Ah que oui Zl lis tout les blogs que je frequente, donc ce soir je dors dans la baignoire !

Écrit par : Marillionlb | jeudi, 12 février 2009

J'aime le choix de l'image ("Les Noces funèbres" de Tim Burton ?). Je souscris à ce que dit Maquettes, la pression sociale reste assez forte en province profonde ou... bourgeoise !

@maquettes
Jaune et vert oui... et le chapeau qui va bien ;-)

Écrit par : Nath'...de France | jeudi, 12 février 2009

tim burton, yep. mais retouché pour faire couleur locale.

Écrit par : david | jeudi, 12 février 2009

marionlb: c'est bien fait

une femme new yorkaise se marie en moyenne vers 35 ans (info qui date de la fin du 20è siècle).

Écrit par : marie | jeudi, 12 février 2009

A Marie.Se marier c'est pas une fin en soi,si?
L'Américaine moyenne dont tu parles(on pourrait dire la française) est indépendante financièrement,elle peut avoir un gamin si ça lui chante,prendre la pilule,se marier civilement,à l'église ou pas du tout,avoir des z'aventures avec les gars de son choix...dans l'ordre de ses préférence.:)
En gros elle est majeure quoi...

Écrit par : Maquettes | jeudi, 12 février 2009

Excellent !

PS : La basse à 6 cordes c'est excellent aussi, une fretless aussi ;)

Écrit par : Beebz | jeudi, 12 février 2009

Encore un post très interessant.
bon je ne suis pas encore un tanguy,
mais quand je disais que j'avais l'impression d'entendre ma mere,
ce n'est absolument pas péjoratif rassurez vous. Bien au contraire.
C'est juste que je ne suis retourné au liban qu'une seule fois depuis le départ de mes parents pour la france (j'espere revenir en mai), donc il est vrai que la culture libanaise est surtout ancré chez moi à travers les paroles de mes parents, et les fameux diners avec les amis libanais de mes parents ou on a l'impression de recevoir le président de la république...
En tout cas, c'est incroyable de retrouvez tout ces petits points de culture tellement vrai a chacun de vos posts.
Merci encore !

Écrit par : mario | jeudi, 12 février 2009

une basse à trois temps
qui s'offre encore le temps
qui s'offre encore le temps
de s'offrir des détours...

Écrit par : mc | jeudi, 12 février 2009

...du côté de l'amour...

Écrit par : david | jeudi, 12 février 2009

@CB -> Excellent retour sur la blogosphère ! ça fait vraiment plaisir de vous relire
@Maquettes -> Je ne suis pas sûr que le "libertinage" féminin soit un facteur de progrès des sociétés humaines. En effet, en Italie, en Israël, et même de plus en plus au Liban (dans des pays méditerranéens donc), les femmes sont actives et entreprenantes, bien que très attachées aux valeurs familiales.
De plus, il me semble que les Italiennes ou les Libanaises ont, paradoxalement (puisqu'elles sont censées faire des bébés et se la fermer), souvent bien plus d'assurance, d'orgeuil, et de confiance en soi que des Françaises et des Américaines.

Écrit par : Bosta & Subway | jeudi, 12 février 2009

@Marie2 : et y'a même des petits jeunes qui épouses des Libanaises plus âgée qu'eux et qui leur font en prime des mômes.

Non mais alors !

;)

Écrit par : Ekios | jeudi, 12 février 2009

amazing ! très beau post !!! Au Qatar, j'ai entendu une Tanguette libanaise dire qu'elle ne pouvait vivre sans sa "Philippinienne".

Écrit par : bee | jeudi, 12 février 2009

Ekios,
Donc, à égalité ! ;)

Écrit par : Marie2 | jeudi, 12 février 2009

Salut tout le monde!
David & Nathalie, je suis ravi de vous revoir en ligne après ce hiatus de 6 mois!

Écrit par : Kheireddine | jeudi, 12 février 2009

Suite de ma réponse à Ekios :
... ou presque ;-)

Écrit par : Marie2 | jeudi, 12 février 2009

@bee
Une "Philipinienne"??? Ha, c'est la première fois. Au moins, ça a le mérite d'être original!

Écrit par : Nat | jeudi, 12 février 2009

@ Bosta&Subway,
Je ne partage pas votre avis que les femmes Libanaises aient plus d'assurance que les femmes Française. Les femmes Libanaises (dans certains milieux plus que d'autres) sont dépendantes du jugement de la société même lorsqu'elles sont indépendantes financièrement : une femme doit se trouver un mari avant sa date d'expiration, être vierge jusqu'aux noces, obéir à la famille jusqu'au mariage, obéir au mari après ...
C'est sûr que les moeurs évoluent. Mais elles n'évoluent pas à la même vitesse dans tous les milieux. On entend de temps à autre de crimes d'honneur, d'avortements râtés et de pleins d'autres horreurs.
Je pense qu'elles manquent d'un peu plus d'oxygène les femmes ici.

Écrit par : Souad | jeudi, 12 février 2009

@ Bosta
Oulaaa,le progrès humain c'est un fardeau lourd pour de frêles épaules féminines.
Tu veux qu'on porte ça aussi? :o)
Je crois que tu confonds liberté individuelle* et libertinage.
Qu'est ce qui te fais croire que les françaises ne sont pas attachées aux valeurs familiales*?
(*Il me semble que les 2 sont conciliables mais bon...)

Écrit par : Maquettes | jeudi, 12 février 2009

Ha Ha Ha!!!

J'adore :D

Écrit par : Delirious | jeudi, 12 février 2009

on pensait pas lancer une polémique sur la condition féminine, là... mais pourquoi pas.

Écrit par : david | jeudi, 12 février 2009

http://urban-memories.blogspot.com/2009/02/guide-to-good-wife.html

en parlant de condition feminine....

Écrit par : Delirious | jeudi, 12 février 2009

hey les filles, faites comme moi, fémimiste quand ça vous arrange et pas féministe quand ça vous arrange aussi ;)

Écrit par : mc | jeudi, 12 février 2009

Et si on parlait d'égalité ? Au sens littéral ...

Écrit par : Ekios | jeudi, 12 février 2009

MC,si tu avais des filles et que tu les élevais au Liban,tu voudrais le meilleur pour elles je suis sûre.Voilà,il est juste question de ça en fait,de leur avenir.Tu ne mettrais pas ton mouchoir sur les libertés que tu as acquis ici.
Maintenant si c'est polémique et si tout le monde est heureux ,ben c'est merveilleux. :)

Écrit par : Maquettes | jeudi, 12 février 2009

@Delirious,ça me rappelle un vieux manuel de ma mère sur l'éducation des jeunes filles qu'elle avait eu chez les bonnes soeurs.
L'éducation de Sainte Marthe,ou quelque chose comme ça...ça date!:o)

Écrit par : Maquettes | jeudi, 12 février 2009

maquettes, je ne disais pas ça dans le sens de l'acceptation de la condition de la femme, au Liban ou ailleurs...

par contre je réclame autant que l'égalité, le respect de nos différences
j'ai besoin d'être épanouie dans ma féminité et non pas dans l'imitation de l'homme

ceci dit dans le texte de david, il faut aussi chercher à "libérer" les hommes :)

Écrit par : mc | jeudi, 12 février 2009

@MC
ben,personne parle d'imiter les z'hommess,si?Ya bien des américaines activistes qui se font pousser la moustache mais je n'en fait pas partie.
Les hommes lecteurs du blog n'ont pas trop l'air de se plaindre(ou alors c'est leur pudeur légendaire),mais s'ils ont besoin d'aide,on est là :)

Écrit par : Maquettes | jeudi, 12 février 2009

Comme toujours le prix de la meilleure recette revient à MC ;-)

Écrit par : Nath'...de France | jeudi, 12 février 2009

nath de France : normalement c'est pas pour manger :)

Écrit par : mc | jeudi, 12 février 2009

C'est au Pays de Tony ...
On en fait un film juste après "Taxis Libanais" !

Sinon parait qu'une ex miss USA se lance dans le porno à 39 ans ! c'est quoi l'âge limite au Liban?

Écrit par : M1 | jeudi, 12 février 2009

L'homo libanus

1971: http://www.youtube.com/watch?v=JMgkmyG_2Uc
2008: http://www.youtube.com/watch?v=DM65qZwE0Xg

Écrit par : Kheireddine | vendredi, 13 février 2009

mc, tu es malade?

je suis tres inquiet tu ne parles plus de bouffes?

la tanguette revoit ses exigences a la baisse (ou a la hausse ca depend de quel point de vue on se place) passé ses 25 ans.

une fois le quart de siecle atteint, elle commence a se dire que l'amour c'est bien mais le compte en banque c'est mieux.
et puis avec un compte en banque garni, au moins si l'amour ne vient pas frappé a la porte (parce qu'elle se dit quand mm qu'elle finira bien par aimer son tanguy), au moins elle aura l'argent pour aller chez le coiffeur, la manucure, faire du shopping, etc…

et puis au final, notre chere tanguette prendra un amant et notre tanguy aura plusieurs maitresses.


P.S: ceci n'est qu'une fiction. toute ressemblance avec des personnes deja existantes n'est que pure coincidence.

Écrit par : seb | vendredi, 13 février 2009

ca me fait tjrs plaisir de lire des sterotypes pareils ... en fait, c'est des souvenirs d'enfance ou je me rebellais contre toutes ces traditions sociale qu'une societe se base dessus!

Écrit par : Ronnie | vendredi, 13 février 2009

Salut a tous.

Chich Barak:


cup ground meat
1 cup chopped onion
1/4 cup pine nuts
1/2 cup samneh (or other shortening)
1 tsp. salt
1/4 tsp. pepper
6 cloves of garlic
1/2 tsp. chopped kizbara (coriander)

This is a well flavored dish of very small meat-filled turn- overs smothered in a rich laban gravy. The unusual flavor comes from the combination of garlic and coriander.

Prepare a dough with 1 1/2 cups bread flour, half cup shortening, 1 tsp. salt and half cup cold water. Knead lightly and roll out a thin sheet on floured board.

Make the stuffing as follows:

Fry onions, pine nuts and meat lightly. Season and mix well.

Cut the dough into circles not larger than two inches in diameter. Put a teaspoon of stuffing on each and fold over. Press edges together firmly. Now bend the half circle so that both ends meet. Place on a tray and dry in a slow oven for 15 minutes. Heat one recipe of cooked laban and simmer the shish barak until the dough seems cooked. Crushed garlic, salt and kizbara should be fried separately and gently in a small amount of samneh to enhance their flavors. If fresh kizbara is not on the market, use the dried or substitute a few pounded seeds. Add to laban and simmer. Serve tepid with rice. Serves six."

Bon week-end a tous et a toutes !

Écrit par : Marillionlb | vendredi, 13 février 2009

et bon app

qd je parle de chiche barak devant les enfants ils ferment les yeux et disent 'miaaaaaaaammm'

Écrit par : mc | vendredi, 13 février 2009

Interessant et très vrai.

Le hic est que pour un libanais tanguysant, celà est une sorte d'état normal.
Et le fait de vivre chez ses parents n'est pas aussi honteux au Liban que dans le reste du monde.
En tous cas un homme célibataire vivant seul est relativement mal vu (suspect de mauvaise vie ou pire...), et je ne parle même pas d'une femme vivant seule au Liban.

L'exception plus ou moins admise est l'excuse des études dans une université de beyrouth quand on habite au fond de la bekaa ou le travail et les études à l'étranger. Et encore, la famille cherchera à placer sa fifille cherie dans une résidence tenue par les religieuses, garant de bonne réputation, chez des cousins ou avec d'autres soeurs cousines etc...
Quant à la femme divorcée, elle peut aller se cacher chez ses parents pour un moment! Son statut est quasiment celui d'une paria, même si son ex mari était le pire des salopards!

Plutôt que le 4X4 V8 et la bonne venant des phillipines, pour le monsieur tout le monde (et non cette sorte de caste de faux-riches-à-papa-crétins que vous décrivez si bien!) le facteur limitant reste le logement. Et pour avoir connu plusieurs couples en difficulté sur ce point, le problème de l'accès au logement était (et le resterait?) majeur. Les unions "libres" devant quant à elles rester soigneusement cachées.

Le tanguy bedonnant caricatural que vous decrivez est surtout visible dans les couches aisées de la société. L'homme vivant chez ses parents dans des couches moins aisées est souvent la seule ressource du foyer. Le malheur du Liban est que c'est honteux d'être pauvre, et que l'on préféère parfois un 4X4 V8 à la solidarité avec les siens!

Reste que votre post m'a bien fait rire, tellement le portrait était croqué avec finesse et humour.

Écrit par : nassib | vendredi, 13 février 2009

Tout cela ne me fait pas du tout rire, entre les Philippines qui cavalent après les gamins pour ramasser leurs poubelles qu ils balancent n importe comment...
Toujours ses pauvres philippines qui vont chercher les livrets scolaires a l ecole parce que les meres sont debordees -chirurgiens plasticiens botox sport-
Les libanais qui sont des vrais dangers publiques qui conduisent avec leur bebe coince entre le volant et eux....
Les musées détruits, comme le Musée Sursock...tous les arbres coupes pour mieux laisser la place a des tours immondes - pays sans urbanisme-

Écrit par : Philippine de Beyrouth | vendredi, 13 février 2009

Salut je suis une Tanguette et je sors avec mon Tanguy et l'auteur de cet article est tres jaloux du Tanguy, parce qu'il paye son loyer ses factures et prepare la bouffe. et biensur! il ne peut pas sortir avec une tanguette!! il est loiiiiiiiin de la :)
Signature: Une tanguette Libanaise.
N.B: Casper Gambini et Sushi Bar sont superbes :)

Écrit par : Nicole Melki | vendredi, 13 février 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu