Avertir le modérateur

vendredi, 27 mars 2009

La république du mamnou3

Beyrouth n’est pas une ville très jolie. La faute à la guerre, un peu. La faute aux pouvoirs publics, aussi. La faute aux promoteurs immobiliers, beaucoup. Pourtant, Beyrouth est une ville photogénique. Très photogénique même. De ses couchers de soleil aux visages de ses habitants, de ses vieilles bâtisses du XIXe siècle à sa faune bigarrée en passant par les séquelles des conflits et la rondeur d’un saj sur lequel cuisent tranquillement les manouchés au zaatar. Des photos de Beyrouth, il en existe des centaines sur tous les blogs et sites consacrés à cette ville. Et c’est bien normal.

Mais voilà. Dans notre belle république du mamnou3, prendre des photographies de sa ville chérie devient de plus en plus compliqué. Et je ne parle pas de Dahiyeh où sortir ce qui ressemble de près ou de loin à un appareil photo est pris pour une déclaration de guerre. En plein Hamra par exemple, on voit fleurir ce genre de pancartes bricolées…

no photography sign.jpg

La dernière que je viens de découvrir a été placardée à l’entrée du cimetière Mar Mitr à Achrafieh, lieu particulièrement propice aux jeux de lumières (avis aux amateurs) et certainement repère d’activités devant restées secrètes sous peine de pendaison. Beyrouth serait-elle en train de devenir «photographophobe»?

Ces petits écriteaux ne doucheront bien évidemment pas l’envie des plus téméraires pour croquer notre ville sous toutes ses coutures. Mais ils font naître néanmoins un sentiment bizarre. Il y a deux semaines, j’avais un rendez-vous au centre-ville. En m’y rendant, je croise un touriste déguisé en Philippe de Dieuleveult sponsorisé par Canon – les pi(t)res – en train de mitrailler la façade du Parlement, place de l’Etoile. Quand j’ai vu ça, je me suis dit qu’il allait se faire embarquer par les militaires qui papotaient à quelques mètres de lui. Mais non, rien cette fois-ci. J’aurais dû lui conseiller d’aller faire des images près du bain militaire de Raouché, il aurait sûrement fini la nuit au poste… Depuis quand me suis-je mis à penser que photographier un monument public était répréhensible?

Parfois, un gus sorti de nulle part vous arrête, vous dit que c’est «mamnou3» de prendre une photo de tel ou tel endroit, en pleine ville. C’est un peu comme ces commerçants qui vous assurent que vous garer devant leur échoppe est «mamnou3»: ils sont sûrs de leur bon droit alors qu’ils ne font que nier le vôtre avec un aplomb ne souffrant aucune discussion. C’est comme ça dans notre petite république, à tous les étages, et prendre des photos sur la voie publique n’est qu’un exemple parmi d’autres: chacun édicte ses propres règles, pense qu’elles viennent de plus haut et ne comprend pas pourquoi le voisin ne les respecte pas. Ça multiplié par 3,8 millions, ça donne un beau bordel. Help!

Commentaires

Ces petits mamnou3s privés ou publics sont exaspérants...
Le seul moyen de s'en débarrasser c'est de les braver ostensiblement et systématiquement !

Écrit par : stroobia | vendredi, 27 mars 2009

100% d'accord. mais parfois, comme pour marc abi rached (réalisateur du film Help), ignorer les cons ne suffit pas.

Écrit par : david | vendredi, 27 mars 2009

tant qu'ils disent mamnou3 3ayné :)

tiens nous aussi nous devrions instaurer des mamnou3
mamnou3 les voitures piégées
mamnou3 les armes illégales
etc...

"beyrouth n'est pas jolie mais photogénique", joliment dit !!!

Écrit par : mc | vendredi, 27 mars 2009

mamnou3 = interdit je plizoum ? ;)

Je ne peux m'empêcher de songer au fait que tu vas encore finir avec des emmerdes David ... mais d'un autre coté, c'est la profession qui veut ça je pense ;)

Du zèle mais pas trop quand même, ne nous refais pas la trouille d'aout dernier ...

Écrit par : Ekios | vendredi, 27 mars 2009

Je me suis permis une fois de braver un tel con (excusez le vocab) et alors lui il s'est permis de bloquer ma voiture avec la sienne et ne voulait plus me laisser sortir. Sous quel pretexte? Ben le "mamnou3 3ayné" qu'il m'avait balancé pendant que je me garais devant lui :)

"Ça multiplié par 3,8 millions, ça donne un beau bordel." hahahah C'est tout ce que ce pays va etre, a jamais, un beau bordel.

Écrit par : Le Colleague | vendredi, 27 mars 2009

on devrait répondre à "mamnou3"
un bon vieux "Ma3 eznak estez " si on est poli et bon diplomate
ou encore un "oualaou, baas kermel hal 3ioun" qui marche mieux si on est une jolie fille, à ne pas essayer si on est un mec ou une vieille dame
ou encore "ma 3reftné ya zalamé, 2ana le tartarin de XY" si on est un zaïm local
ou encore un "please ammo,..." si on est un etudiant bien éduqué par paapy et maaamy
ou surtout un bon vieux "eh TOZ" si on est logique et un peu suicidaire. :)

mais comme tout poison le mamnou3 a dans la société beyrouthine un pendant non moins toxique:
"ma3leich".

En tout cas çà me donne une sensation d'étouffement, ce mamnou3 !

Écrit par : nassib | samedi, 28 mars 2009

ou encore un "please ammo,..." si on est un etudiant bien éduqué par paapy et maaamy

euh la je suis pas sur que ca marche. surtout avec le gros con de boucher en bas de chez David. et en disant ca je suis pas suicidaire parce que vu son niveau intellectuel ca m'etonnerait qu'il me lise.

Écrit par : seb | samedi, 28 mars 2009

et avec un bon backchich !t'as le droit de prendre de photos ?
je vais finir par croire que l'Egypte est le pays des libertés car a part l'ambassade d'israel et le grand musée du caire (et encore si tu file en douce un backchich au gardien)et certaines manifs interdites c'est a dire toutes,on peut photographier ce qu'on veut !

Écrit par : josiane | samedi, 28 mars 2009

David, ça te plairait de faire un tour à la dahia avec une Google Street View Car?
C'est pas du tout voyant !
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:GoogleStreetViewCar.jpg

Écrit par : M1 | samedi, 28 mars 2009

ça me rappelle un sketch des inconnus avec un faux nicolas hulot dans barbès... faudrait avoir des c......s pour le faire!!!

Écrit par : david | samedi, 28 mars 2009

pitié mettez des traductions anglais/français lorsque vous dites un mot en libanais ... ;'-(

Écrit par : Ekios | samedi, 28 mars 2009

Tu te dégonfles David? pas grave, Google embauchera Mme Parant !

Écrit par : M1 | samedi, 28 mars 2009

@ ekios
demande les traductions à ta femme!
ah oui, suis-je étourdi, elle n'est pas là... petit veinard!

@ M1
oui, je me dégonfle. j'appelle maya et je te tiens au courant.

Écrit par : david | samedi, 28 mars 2009

Ma femme, même si elle était là, aurait trop la flemme pour traduire et je suis même pas sur qu'elle pige vraiment le libanais écrit avec les chiffres ;)

Sinon, petit veinard, oui, jusqu'à demain soir, encore que j'ai le temps long là quand même ... une semaine ça suffit ... ;)

Écrit par : Ekios | samedi, 28 mars 2009

ça "roule" !
faudra lui prévoir une couverture gunship sur tout le parcours !

Écrit par : M1 | samedi, 28 mars 2009

hé ho y a pas que ékios qui comprend pas le libanais ,moi non plus et mon pharaon n'a pas sut traduire ce truc avec 3 !!!!

Écrit par : josiane | dimanche, 29 mars 2009

le "3" c'est le "ain" de l'alphabet arabe,
avant on écrivait phonétiquement "aa" au lieu de "3"

le "ain" de l'alphabet c'est comme le "ain" qui veut dire "oeil" ou "fontaine" (qui sont homophones en arabe)

Écrit par : mc | dimanche, 29 mars 2009

je ne comprends pas le danger que peut représenter un photographe. un cimetière à Achrafieh, c'est pas un camp d'entraînement secret d'un milice cachée. c'est un question.
"La faute aux pouvoirs publics, aussi. La faute aux promoteurs immobiliers, beaucoup."
Beyrouth a la chance de porter une histoire ancienne magnifique, et certains utilisent cette ville pour en faire un Dubai bis, avec la fraîcheur en plus. Mais ça ne pourra pas aboutir, parce que.

@ stroobia & co : "Le seul moyen de s'en débarrasser c'est de les braver ostensiblement et systématiquement !" oui, mais pour les personnes de passage, les libanais de l'étranger qui ont un passeport étranger. en supposant qu'ils risquent moins que les résidents.

Écrit par : marie | dimanche, 29 mars 2009

rien à voir avec votre dernier post. mais je ne peux m'empêcher de partager avec vous cette dernière perle de Avishaï Cohen "Aurora" son dernier album. une pure merveille!!!

Écrit par : defdah | dimanche, 29 mars 2009

@Stroobia: Tout à fait! Je me suis fait pourchassé par un militaire en arme en mars 2008 pour avoir photographié le siège de l'union des journaliste vers Jnah. Une amie chypriote photographe professionnelle a même été emmerdée parce qu'elle prenait en photo les bâtiments de St Joseph. Appareil photo arme de destruction massive?

Écrit par : Cédric | lundi, 30 mars 2009

moi j'ajoute ça ;
et je dis rien n'est interdit.


http://video.google.fr/videosearch?q=alain+greish&hl=fr&client=firefox-a&emb=0#q=beirut+photo&hl=fr&emb=0&client=firefox-a&start=50

Écrit par : zayd | mardi, 31 mars 2009

@ defdah
connais pas...

@ cedric
"Appareil photo arme de destruction massive?"
oui!

@ zayd
en cliquant, ça me redirige vers un clip de bashung. je ne crois pas que c'était l'idée...

Écrit par : david | mardi, 31 mars 2009

Et moi qui cherchais le Mammou1 et le Mammou2 dans les archives, c'est ballot.

Écrit par : Mathaf Hacker | mardi, 31 mars 2009

@ mathaf hacker
:-D

Écrit par : david | mardi, 31 mars 2009

""Appareil photo arme de destruction massive?"
lorsque 2 armes de destruction massive se rencontrent:
http://www.michaeltotten.com/archives/2009/03/an-ominously-pr.php

Écrit par : marie | mardi, 31 mars 2009

@ mathaf hacker

Mais mamnou7 (ممنوح) existe bel et bien et signifie : octroyé
Un quasi antonyme de mamnou3 (ممنوع) qui signifie : interdit

Écrit par : stroobia | mardi, 31 mars 2009

Merci de cette précision stroobia. Mes connaissances sont à peu près nulles, il me semble que "ma" est un préfixe privatif, sauf quand c'est un substantif qui évoque l'eau.
Donc Mamnou7 serait une double négation (pas interdit) ?

Écrit par : Mathaf Hacker | mardi, 31 mars 2009

Mathaf Hacker, c'est pas ça. "Ma" indique la négation lorsqu'il est utilisé seul ("ma fi", Il n'y a pas). Mais dans ce cas, mamnou3, il s'agit d'une forme de participe passif du verbe "mana3a", "qui est interdit". Ou mamnou7 de mana7a, "qui est autorisé". idem après pour maftouh, "qui est ouvert", mabrouk, "qui est béni" et blablabla...

Écrit par : Nat | mardi, 31 mars 2009

@ mathaf hacker
et y'a aussi "mablablabla3"= "qui est bavard(e)"
;-)

Écrit par : david | mardi, 31 mars 2009

Manque plus que P. Bouvard là ;)

Écrit par : Ekios | mardi, 31 mars 2009

au fait, pour les résidents au Liban, "Jours tranquilles à Beyrouth" est arrivé en librairie à Beyrouth: déjà à Al-Bourj (rdc de l'immeuble du Nahar au centre-ville) et d'ici une semaine dans les librairies Antoine...

Écrit par : david | mardi, 31 mars 2009

Nat: t'as appris où tout çà? Je croyais que seuls les élèves au liban avaient droit à la torture grammaticale X2: une fois pour les imparfaits du subjonctif et une fois pour les rythmes de la phrase du moutanabbi!

Écrit par : nassib | mardi, 31 mars 2009

franchement pas mal l'article, bonne continuation

Écrit par : paris sportifs | mardi, 31 mars 2009

Et en français on dit de quelqu'un de fou qu'il est "maboul" qui vient de l'arabe "mahboul" : qui a perdu la raison, fou. De "habila" perdre la raison, devenir fou.

Écrit par : Marie2 | mardi, 31 mars 2009

Bon, j'ai plein de trucs à découvrir. J'ouvre les yeux et les oreilles.

Écrit par : Mathaf Hacker | mercredi, 01 avril 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu