Avertir le modérateur

lundi, 27 avril 2009

Out of the blue

Depuis bien des années, il est un plaisir égoïste que je m’autorise de temps en temps, un cadeau de valeur que je m’offre dès que j’en ai l’occasion. Il ne s’agit pas d’un soin complet corps et visage chez Dessange, d’une tenue à la dernière mode, griffée bien sûr, ou d’un week-end à Rome ou Istanbul avec une copine.

Non. Depuis des années, mon grand bonheur consiste en deux choses simples: un bain chaud et un bon livre. Si, en fond sonore, je peux entendre le rire de mes enfants qui jouent avec cette complicité magique qui est la leur, je suis comblée. Mais le silence me va aussi. Cela les fait rire, mes filles, de me voir consacrer de rares moments de quiétude à ces lectures en trempette. Cela les fascine aussi, cette sérénité du corps et cette ébullition de l’esprit et des émotions. Tous les sens sollicités, y compris ceux qui vont au-delà des cinq connus. Si elles avaient pu voir combien j’étais en manque, durant ces longues années parisiennes au cours desquelles je prenais appui sur les toilettes pour entrer dans une douche minuscule… Il m’arrivait d’y lire accroupie, pas longtemps.

Et puis, il y a quelques temps, j’ai reçu un autre beau cadeau: ma fille aînée, ma grande petite, est entrée dans le bonheur de lire. A l’école, en cachette sous ses cahiers; dans son lit, les pieds en l’air ou parfois sous les draps, pour ne pas être vue parce que sa lecture était comme un trésor qu’il ne fallait pas exposer aux yeux des curieux; aux toilettes, c’est un classique; et puis, bien sûr, dans le bain. Elle est entrée dans ce bonheur de lire comme on entre dans les ordres, avec conviction, dévouement, et sans conditions.

Alors, plus que jamais, je me suis dit que dans ma maison idéale, je n’aurais en fait besoin que d’une baignoire et d’une large, très large bibliothèque. Deux baignoires, éventuellement, puisque nous sommes désormais plusieurs dans ce bonheur. Tout le reste n’est que garniture, ou nécessité élémentaire, comme ces aliments qu’on ingère juste parce qu’il faut se sustenter, et non parce que notre lumière intérieure s’en nourrit elle aussi.

lecturebaignoire2.JPG

C’est pour cela que je suis triste d’avoir dû faire appel aux services d’un menuisier qui m’a construit une bibliothèque sur mesure. Parce que, dans les magasins, les vendeurs n’avaient pas de bibliothèques; d’ailleurs ils ne comprenaient pas ce que je voulais dire, quand j’essayais de leur expliquer ce que c’est, un meuble juste pour des livres, alors que je ne suis même pas avocate...

Commentaires

Jusqu'à ce que je lise "avocate", je croyais que ce post était signé par David ...

Nat @ Berlusconi conseille d'aller chez Ikéa !

Écrit par : M1 | lundi, 27 avril 2009

Alors je crois que j'ai l'appart idéal, en tout cas en ce qui concerne la baignoire et de très larges bibliothèques. (En fait 5 hautes bibliothèques juxtaposées et 4 autres ailleurs, et je ne suis pas non plus avocate, ni mon mari... ;-) ). Si seulement j'avais retenu tout ce qu'il y a dans ces bouquins !
Par contre la lecture sous la douche ! ? ;-) Ah non pardon dans la douche...
Moi ce que j'aime plus que tout c'est le dernier moment de lecture le soir dans le lit avant de dormir.

Très beau billet.

Écrit par : Marie2 | lundi, 27 avril 2009

Marie2 @ Nat doit surement lire des livres-bain !

Écrit par : M1 | lundi, 27 avril 2009

Très beau billet Nat.

Ca me rappelle quand j'etais petite, je devorais des livres comme ta fille, meme a la lueur de la bougie pendant la guerre :)

En effet, comme tu dis, il est triste de constater la regression de la lecture a ce point... et dire que Beyrouth a ete déclarée par l'Unesco capitale mondiale du livre...

Écrit par : Delirious | lundi, 27 avril 2009

@M1 : j'étais sur que se n'était "PAS" David à partir du WE à Rome avec une "copine" ... s'il écrit ça "couic" ! :p

@CB : Billet magnifique, tout simplement. Ces petites tranches de vie aussi rares que précieuses nous arrachent un peu à la réalité ambiante, celle hors de nos murs. Ça fait du bien à l'âme.

Un peu comme Marie2 j'ai été pris par le souvenir lorsque tu parles de ton ainée. J'étais planqué comme elle sous les draps pendant des années pour lire, dévorer, ravager des tonnes de bouquins en tous genres. Ayant eu la chance d'avoir une maman gérante d'un Kioske-gare j'avais une source illimitée et gratuite à ma disposition. J'en ai à un moment développé une forme de boulimie d'ailleurs au point de me faire "punir" et me faire piquer tout moyen d'éclairage jusqu'au lendemain... bon, c'était quand je me faisais toper à 4h du matin aussi ;)

Par contre, le truc "dans le bain" alors ça, c'est un double sacrilège dans mon genre ;)
- sacrilège pour le livre que je risquerais d'abimer !! Oui, je suis une buse, donc obligatoirement je l'aurais mouillé ou taché de mousse. (owi la mousse ...)

- sacrilège pour le bain que je ne savourerais pas entièrement : mes mains seraient hors de l'eau pendant un long moment, horreur malheur !! ;)

Sur ce, il est 04h15 du matin et je vais me préparer à aller bosser.

- Expédie le commentaire et va s'faire couler un bain. Moussant. Owi ... -

Écrit par : Ekios | lundi, 27 avril 2009

c'est évident que c'est nat qui a écrit ça :)

moi j'ai eu la chance d'avoir une grande tante libraire à bab idriss...

si on n'arrive pas à éduquer, alors essayons de faire lire...

Écrit par : mc | lundi, 27 avril 2009

Très beau post. Ca me donne envie d'essayer la lecture dans le bain.

Écrit par : souad | lundi, 27 avril 2009

Très beau post. Ca me donne envie d'essayer la lecture dans le bain.

Écrit par : souad | lundi, 27 avril 2009

C'est joli et très vrai!
Mon fiston qui est encore petit a sa bibliothèque,il accumule les siens et ceux que j'ai gardé de mon enfance(même "des livres de fille",comme Bécassine ou Martine,il s'en fout) ainsi que certains qui lui viennent de ses grands parents.
Dès qu'il à un moment il lit,et dans tous les lieux :o)
Et je lui lis encore quelques chapitres avant qu'il ne se couche.
Lorsque je vois les rayons de livre pour enfants dans les librairies,je trouve la profusion extraordinaire.Même quand je n'ai pas trop de sous,je trouve toujours des livres d'occasion en bon état chez Gibert ou dans les brocantes(les livres sans texte d'Enzo Mari par ex.)
C'est un peu un objet sacré,on les respecte,on ne grabouille pas,on ne corne pas les pages...
Nous avons trouvé la bibliothèque dans un dépot vente,elle appartenait à une dame écrivain et couvrait tous ses murs parait il.Nous n'en avons acheté qu'une partie à l'époque,faute de place, et je regrette souvent aujourd'hui.Surtout que les livres font rude concurrence aux disques...
Là,il est dans une période Ariol,un petit âne "comme vous et moi",mais je ne sais pas s'il est trouvable au Liban...
http://www.ariol.fr/

Écrit par : Maquettes | lundi, 27 avril 2009

Marie2, M1: gros malins, pas sous la douche mais bien dans le douche, ou plus précisément dans le bac à douche :DDDD
Je vous invite à essayer de remplir un bac à douche mini (déjà faut trouver un moyen de le boucher) et de vous y asseoir. Bah, j'étais encore jeune et souple! ;-)
Cela dit, M1, on devrait y penser: des romans-bain, des essais-bain... Tu imagines l'épaisseur? :-D Et y a pas Ikéa au Liban.
Et oui, Marie2, la lecture du soir est absolument sacrée! Même si ce n'est que trois pages, je ne peux pas dormir sans.

Delirious, oui. Beyrouth capitale mondiale du livre. Ou BCML comme dit David. Mais faut pas croire, le programme des événements est intéressant, ça vaut la peine de suivre ce qui s'y passe.

Ekios, pour moi, c'est tout le contraire: un livre aimé, c'est un livre qui a été tant lu et relu qu'il en a vieilli, il est annoté, corné, usé, ramolli... L'amour vache, quoi!

Mc, c'est évident que j'ai écrit ça parce que je fais lambiner jusqu'à la chute du texte? ;-)
A mon avis, faire lire, c'est déjà éduquer.

Souad, essaie!

Maq, ma fille est en train de se plonger dans la version des malheurs de Sophie que lisait ma grand-mère!
C'est vrai, la diversité - tant de contenu que de forme - des livres pour enfants aujourd'hui est proprement incroyable et rend désormais l'absence de lecture chez un enfant inexcusable. Il y a tant de choix que chacun doit pouvoir y trouver quelque chose qui lui plaise.
Et à ce niveau, je suis heureuse que cette variété soit disponible au Liban, dans une moindre mesure bien sûr, mais quand même. Cela dit, si vous avez des conseils pour des fillettes de 6 et 9 ans, allez-y, je suis preneuse! Je regrette de ne pas avoir pu tourner dans le Salon du livre de Paris quand on y était...

Écrit par : Nat | lundi, 27 avril 2009

Iiiiiiiiiiiik !! Hérésie ! Folie ! Sacrilèèèègeuh -gesticule- (j'adore ce mot)

Un livre à part sa première page blanche on n'ose pas y toucher sinon du bout des doigts et à plein regard ! Qu'on ose me gribouiller dans un livre, pire le ramolir, argh ... non ! On "ose pas ça" !!

S'il y'a bien des objets que je sacralise se sont les livres ... la dédicace ou le mot de la personne qui l'offre tout devant et puis c'est tout !! :)

Naon naon naon !! On abime pas les bouquins, on se contente de les aimer, et on laisse les vaches tranquiles !! ( :D )

Ekios qui rigole tout seul au boulot.

Écrit par : Ekios | lundi, 27 avril 2009

Maquettes,
Nous aussi la très grande majorité de nos livres sont des livres achetés d'occasion. Nous avons la chance dans notre région d'avoir chaque année une grande foire aux livres d'occasion. 250 000 livres environ. L'année dernière près de 150 000 livres vendus en 3 semaines. Nous passons à chaque fois 5 ou 6 journées à écumer les cartons. Je trouve chaque année plein de bouquins sur le Liban, le Proche-Orient, les pays arabes, etc... et sur les autres sujets qui m'intéressent. Quand ils datent un peu ils sont vraiment pas chers, parfois 50 centimes mais le plus souvent entre 1 et 3 euros. Quand ils sont très vieux, par exemple du début du siècle dernier, ils sont tout jaunis, ils ont déjà toute une vie derrière eux et ça me fait plaisir de l'imaginer. Certains de mes livres ont voyagé du Liban à la France il y a peut-être longtemps dans les valises d'un immigrant... Et ils ont maintenant atterri chez moi où je les chéris.

A cette foire aux livres je me réjouis à chaque fois de voir plein d'enfants chercher avidement dans les caisses des bouquins qui les intéresent, montrer avec enthousiasme leurs trouvailles à leurs parents et repartir avec de grands sacs plein de livres.

Écrit par : Marie2 | lundi, 27 avril 2009

Certains de mes livres sont gondolé... Nat comprendra pourquoi :)
Au passage c'est un joli mot 'gondolé' !

:))

Écrit par : stroobia | lundi, 27 avril 2009

et il y a un 's' au premier gondolé !!!

Écrit par : stroobia | lundi, 27 avril 2009

Au fait, est-ce qu'il y a déjà des trucs précis de prévus dans le cadre de "Beyrouth, capitale mondiale du livre 2009" ?

Écrit par : Marie2 | lundi, 27 avril 2009

stroobia lit dans le sauna?

Écrit par : mc | lundi, 27 avril 2009

Ekios,
Toi qui adores les livres, est-ce que t'es déjà allé pas très loin de chez toi au village du livre "Fontenoy-la-Joute" ? 15 bouquinistes, 800 000 bouquins d'occasion !

http://www.fontenoy-la-joute.com/

Écrit par : Marie2 | lundi, 27 avril 2009

@ marie 2
tu peux voir cette adresse pour le programme de Beyrouth capitale mondiale du livre (même s'il n'y a pas tous les détails – comme la super lecture en plein air qu'on prépare pour JTAB!)
http://www.beirutworldbookcapital.com/Calendrier/Le-Calendrier.aspx

Écrit par : david | lundi, 27 avril 2009

Super ! Merci David. J'avais fait une recherche sur Google mais pas trouvé le programme.

Je vois qu'il y a plein d'initiatives et de manifestations prévues tout au long de l'année. Maintenant faut espérer qu'elles vont avoir du succès auprès d'un public le plus varié possible. Il y a pas mal de choses organisées avec les écoles, vos filles vont peut-être être concernées...

Écrit par : Marie2 | lundi, 27 avril 2009

mc, non, stroobia a fait tomber son bouquin dans le bain! :D

Écrit par : Nat | lundi, 27 avril 2009

Merci Marie2, je verrais ça une fois que j'aurais finit de lire mon bouquin actuel : Le SSIAP 1 pour les nuls.

;)

Écrit par : Ekios | lundi, 27 avril 2009

@ marie2
non, nos filles ne vont pas trop être concernées car c'est surtout les écoles publiques et sans le sou qui se bougent le plus les fesses. l'école de nos gamines est plus préoccupée par les festivités "grandioses" (war warf warf) de son centenaire.

@ nat
d'où tu sais ce que stroobia fait dans son bain??? c'est quoi c't'histoire!!!

Écrit par : david | lundi, 27 avril 2009

Je viens déposer réclamation pour com non passé!
C'est dommage,j'avais mis plein de liens de chouli livres pour les filles.
Je dîne et je cherche les liens à nouveau si vous voulez...

Écrit par : Maquettes | lundi, 27 avril 2009

maquettes! on a rien censuré!
je vérifie...

Écrit par : david | lundi, 27 avril 2009

maquettes, aucune trace de tes liens... désolé.

Écrit par : david | lundi, 27 avril 2009

Dîner... quelle bonne idée! David?

Écrit par : Nat | lundi, 27 avril 2009

eh! les amis! le metn est sauvé, gemayel père et murr père ont annoncé qu'ils feraient liste commune.
http://www.youtube.com/watch?v=gsuKEPQAI4Q
cette chanson pourrait s'appliquer à tant de gens...

Écrit par : david | lundi, 27 avril 2009

@David : cette chanson n'est ni plus ni moins qu'un des multiplies visage de l'Homme... ;)

Écrit par : Ekios | mardi, 28 avril 2009

euh ! personne ne sait ce que stroobia fait dans son bain !
d'ailleurs un livre 'gondolé' est un livre qu'on lit sur une 'gondole' c'est bien connu ca ;)

Écrit par : stroobia | mardi, 28 avril 2009

"Liban : report de la séance du dialogue national au 1er juin"

vous connaissez l'histoire de bri2 el zeit?? :(

Écrit par : mc | mardi, 28 avril 2009

david, concernant ta chanson, au Liban il y en a qui tournent casaque
(du persan kazagand qui veut dire jaquette)

Écrit par : mc | mardi, 28 avril 2009

"Sois intelligente et vote blanc" disent les féministes.

http://blog.lefigaro.fr/iran/2009/04/elections-libanaises-une-campa.html

Je suis pas d'accord !!!

Écrit par : Marie2 | mardi, 28 avril 2009

en effet marie2, à force de bouder les élections, le parlement ne représentera plus personne!!

Écrit par : mc | mardi, 28 avril 2009

3:10pm The Special Tribunal for Lebanon officially announced the release of the four Lebanese generals but keeps them under strict security measures
3:15pm al-Manar TV: Fireworks heard in various regions celebrating the release of the 4 detained generals in the Rafik Hariri case.

Écrit par : mc | mercredi, 29 avril 2009

En ce qui me concerne, les livres préférés - lorsqu'ils sont usés - sont rachetés, le plus souvent sous un format différent ; on me prend alors pour un taré maniaque.

Rien à voir avec le sujet : les 4 généraux seraient libérés. On nous a tellement bourré le mou avec leur culpabilité certaine que j'espère que cela fera réfléchir certains. Et que dans les rédactions de journalistes, des sanctions seront prises pour incompétence et propagande avérées (là, faut pas rêver ...).
Laissons faire le tribunal avant de tirer des conclusions.

Écrit par : SJM | mercredi, 29 avril 2009

je confirme, on a bien entendu les feux d'artifices, en plein jour avec une lumière écrasante... en gros, t'as que le bruit (qui ressemble aussi à celui de détonations diverses et variées) et pas l'image. c'est un peu con con.

Écrit par : david | mercredi, 29 avril 2009

MAZELTOV !

Écrit par : M1 | mercredi, 29 avril 2009

on va attendre la conférence de presse de saadounet, à 18h...

Écrit par : david | mercredi, 29 avril 2009

Finalement, s'pas mal, la France.

Écrit par : Ekios | mercredi, 29 avril 2009

en tout cas, pour la campagne électorale, ça doit pleurer dans la chaumière du 14 Mars.

Écrit par : david | mercredi, 29 avril 2009

il ne sait même pas lire l'arabe littéraire le gars, il a pas écrit le mot d'accord, mais il faut s'entraîner avant de sortir au public. un bon geste ce qu'il a fait , ca peut calmer les têtes brûlées.

Écrit par : zayd | mercredi, 29 avril 2009

c'est sa seule option politique de toute façon.

Écrit par : david | mercredi, 29 avril 2009

R.I.P Lebanon !

Écrit par : Marillionlb | mercredi, 29 avril 2009

moi, je trouve ça "rigolo" que certains fête jamil comme un héros... vraiment, y'a un truc avec la mémoire courte dans le pays.

Écrit par : david | jeudi, 30 avril 2009

marillionlb
n'oublie pas de voter!

bof, on ne fête pas jamil, on fête la "victoire" contre le sionisme et contre siniora et contre hariri et contre geagea et des trucs comme ça :(

Écrit par : mc | jeudi, 30 avril 2009

Dans L'Orient ce matin...

Drama queens

Par Ziyad Makhoul | 30/04/2009

Exécrable idéal des années de plomb, celles d'une tutelle syrienne viciée jusque dans ses moindres détails, celle d'une république policière stalino-fascisante lahoudisée jusqu'à la moelle, c'est-à-dire suiviste, annexée, obséquieuse et lâche, Jamil el-Sayyed faisait peine à voir et à entendre en ce 29 avril 2009. Le présumé innocent qui aura sacrément besoin de la protection des FSI (il en sait certainement beaucoup trop) a été immédiatement et littéralement étouffé par le Hezbollah, Mohammad Raad en ange gardien : à l'heure post-assassinat de Imad Moghniyé, cette heure bleue-noire d'une relation salement troublée entre Damas et Téhéran, l'ex-homme lige de la Syrie a été vite, trop vite récupéré - sans même avoir le temps de savourer, à condition naturellement qu'il en ait eu envie, la félicité de sa libération. Peine à voir, donc, mais aussi à entendre : Jamil el-Sayyed gueulait ce qui ressemblait étrangement à un manifeste politique, entre des boulets rouges tirés mécaniquement contre un Samir Geagea autour duquel il avait très patiemment et très méthodiquement tissé le piège de Saydet el-Najat, et une feuille de route aux airs de promesse (à qui ? pour quoi ?) - une promesse, pourtant, qu'il lui sera infiniment impossible de tenir : cet homme n'est plus, ne sera plus jamais le Jamil el-Sayyed qu'il a été, à moins d'une victoire écrasante (plus de 86 députés) du 8 Mars au matin du 8 juin prochain : donc, plus jamais.
Les partisans, ceux absolument convaincus, et ils ont raison, d'avoir été au cœur de l'intifada du Cèdre, son moteur, faisaient aussi peine à voir et à entendre hier. Totalement désenchantés, désabusés, déprimés, ils ne se souviennent que des portraits des quatre généraux brandis durant ces mois bénis de février et de mars et d'avril et de juin et de juillet 2005, levés haut, à s'en péter les tendons. Symboliquement, ce 29 avril ressemblait au dynamitage de tous leurs espoirs. Entendus hier dans les rues, les salons, au téléphone : on va affreusement perdre les élections, il faut partir d'ici, il n'y a plus d'espoir. Et pourtant : si d'aucuns veulent voir en la libération de ces quatre généraux un absolu triomphe, qu'ils ne se leurrent pas : cet acquis vivra le temps d'une rose : quelques matins. Plus encore : cette quadruple libération d'hier devrait être le plus bienvenu des électrochocs pour inciter ces hommes et ces femmes viscéralement attachés à un Liban indépendant et souverain, doté d'un État surpuissant, ouvert au monde, à tous les mondes, aux milices désarmées et aux libertés sanctuarisées, à voter, le 7 juin prochain, pour le Tribunal spécial pour le Liban - des hommes et des femmes qu'un déplacement vers l'isoloir motive décidément de moins en moins.
Bork

Pourquoi ? Parce qu'en oubliant de quoi et surtout de qui elle est constituée, l'alliance du 14 Mars a tout de même réussi non seulement à asseoir les douze mille hommes de la Finul au Liban-Sud et donc à enraciner la résolution 1701 de l'ONU, mais aussi à concrètement prouver que le tribunal spécial est tout sauf une chimère. 1701 et TSL : voilà les deux plus grands acquis libanais depuis l'accord de Taëf, infiniment supérieurs à ce plus que fumeux accord de Doha qui a fait son temps, a asséné hier le décidément très surprenant et presque indispensable en ces temps-là Michel Sleiman - un véritable camouflet, de Londres, au Hezbollah et autre CPL jamais à court de fantasmes de putschs (noirs, blancs, gris, peu importe...).
Pathétiques, faisant véritablement peine à voir et à entendre hier, étaient enfin, surtout, ces zélotes du 8 Mars qui, après des mois et des mois d'insultes crachées à la gueule de la justice internationale, après des portes de Conseils des ministres ostentatoirement claquées, après des hurlements de Castafiore hystériques et un interminable Anschluss du centre-ville à coups de mille et une tentes comme autant de murs de Berlin, après un mai 2008 qu'aucun Beyrouthin, aucun habitant de la Montagne n'est près d'oublier, voilà ces zélotes rivalisant de superlatifs et de compliments à l'endroit de cette même justice onusienne, à l'endroit de ce tribunal qu'ils honnissaient il y a quelques heures, qu'ils accusaient de tous les maux - notamment, martelaient-ils, d'être politisé jusqu'à ses moindres recoins. Peine à voir et surtout à entendre, lorsqu'ils se sont déchaînés contre une justice libanaise pourtant largement dé-Addoumisée. Qu'on ne se leurre pas : Saïd Mirza et Sakr Sakr n'auraient jamais pu se permettre le moindre élargissement de leur propre chef, sans une demande plus ou moins discrète de la commission d'enquête internationale, et rarement ministre de la Justice n'aura été aussi convaincant, aussi professionnel qu'Ibrahim Najjar.
La libération des quatre généraux n'avait effectivement ni à être autant pleurée par les uns ni autant célébrée par les autres. Épisode hyperponctuel et absolument pas irréversible dans la longue marche du tribunal, elle est presque, parce que tellement prévisible et tellement prévue (Houssam Houssam se rétractant à Damas : un comble du grotesque), un non-événement. Hormis, bien sûr, sa dimension symbolique, donc éphémère, donc anecdotique.
C'était hier la journée de tous les excès, de toutes les disproportions ; une journée d'hyperboles. Une journée soap opera comme seuls des Orientaux avides de folklores en tout genre savent en fabriquer. Une journée presque Ettore Scola, n'étaient-ce ces deux images d'une force spectaculaire. Celle, d'abord, anonyme, invisible, de cette jeune militante 14 Mars, ses petits poings serrés, son visage un peu blême, petit Poucet sans cailloux, se demandant quoi faire, répétant à quoi bon. Celle, ensuite, publique, surexposée, des épouses et des enfants des quatre généraux, ivres d'un bonheur insondable, comme ressuscités, comme ramenés à la rive. Deux images d'une sincérité absolue ; deux images, encore une fois, éminemment symboliques, donc éphémères, donc anecdotiques.
De ces images, à quelques différences près, les Libanais seront gavés d'ici jusqu'au 7 juin. Un mois et une semaine où les rebondissements, les coups de théâtre de pacotille, les cliffhangers plus ou moins haletants, se multiplieront comme des petits pains. Puis s'oublieront. Seul restera, seul fera la différence, un passage dans l'isoloir le 7 juin. Un vote. Pas pour des hommes, pas pour des femmes, pas pour des bilans, pas pour des programmes, pas pour des alliances, pas pour des crétins, pas pour des moins pires : juste pour la 1701. Et pour... le Tribunal spécial pour le Liban.

Écrit par : david | jeudi, 30 avril 2009

voilà qui est bien ecrit. Merci zyad, tu auras ien mérité ta rhubarbe ;)
Mais c'est précisement la dernière phrase qui me laisse sur ma faim.
Car de voter pour des criminels de guerre en guoguette c'est oublier une justice qui est due autant pour les victimes de ces "cretins" que pour le premier ministre assassiné. C'est leur reconnaitre une légitimité alors même que reviennent dans leurs discours des relents nauséabonds de haine sectaire.
ET l'injustice est d'autant plus flagrante que le même TPI se doit de respecter une loi d'amnistie Libanaise, qui recouvre tous ces crimes d'une voile pudique et tout aussi criminel.

Le dilemne est immense, car il n'existe plus d'autre choix entre une option hesbollah- et l'aliénation claire à un système fachisant Islamiste syro-Iranien- et le courant souverainiste pris en otage par d'anciens mafieux, non moins aliénés et traîtres à leur pays.
Il n'y a pas si longtemps par exemple, pour ceux à la mémoire courte, geagea était au ordres des Israeliens et joumblatt annonçait la secession de l'état druze!

Finalement ce que zyad décrit est peut-être le choix du moins pire.

Écrit par : nassib | jeudi, 30 avril 2009

voilà qui est bien ecrit. Merci zyad, tu auras ien mérité ta rhubarbe ;)
Mais c'est précisement la dernière phrase qui me laisse sur ma faim.
Car de voter pour des criminels de guerre en guoguette c'est oublier une justice qui est due autant aux victimes de ces "cretins" qu'au premier ministre assassiné. C'est leur reconnaitre une légitimité alors même que reviennent dans leurs discours des relents nauséabonds de haine sectaire.
ET l'injustice est d'autant plus flagrante que le même TPI se doit de respecter une loi d'amnistie Libanaise, qui recouvre tous ces crimes d'un voile pudique et tout aussi criminel.

Le dilemne est immense, puisqu'il il n'existe plus d'autre choix qu'une option hesbollah- et l'aliénation claire à un système fachisant Islamiste syro-Iranien- et un courant souverainiste pris en otage par d'anciens mafieux, non moins aliénés et traîtres à leur pays.
Il n'y a pas si longtemps par exemple, pour ceux à la mémoire courte, geagea était au ordres des Israeliens et joumblatt annonçait la secession de l'état druze!

Finalement ce que ziyad décrit est peut-être le choix du moins pire.

Écrit par : nassib | jeudi, 30 avril 2009

Du BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP moins pire !!
Donc aucune hésitation.

Écrit par : Marie2 | jeudi, 30 avril 2009

Ce que je n'arrive toujours pas a comprendre, c'est qu'il y'a encore des gens qui veulent etre "politiquement correcte" et qui attendent toujours l'arrive du candidat "totally clean" pour se secouer. Fini, le pays est dans la merde la plus total, Le hezb a pris le dessus, je n'ai pas besoins de compter les urnes. Le 8 Mars sortira vainceur, l'influence Syro/Iraniene dominera, et le general jubilera de joie (encore une fois a cause des Chretiens).

@MC, je suis maintenant pret a voter pour le diable sous promesse d'epileation de barbes.

Écrit par : Marillionlb | jeudi, 30 avril 2009

Sur Naharnet :

Mehlis: 4 GENERALS REMAIN SUSPECTS

Former head of the U.N. commission investigating the assassination of ex-Premier Rafik Hariri Detlev Mehlis said the four released generals remain suspects over his murder.
He told pan-Arab daily Al-Hayat that the ruling by the Special Tribunal for Lebanon (STL) has no bearing on the generals' guilt or innocent and that they can still be indicted at a later stage.

Mehlis said that the officers' arrest was "legal and necessary for a period of five months that followed his recommendation to Lebanese judicial authorities for the preventive detention of the four suspects."

Under Lebanese law, which also guides the activities of the STL, suspects detained for crimes perceived to threaten national security can be held indefinitely without charge.

Écrit par : Marie2 | jeudi, 30 avril 2009

Le billet de Ziyad Makhoul révèle la totale inanité de ce monsieur qui, loin de se remettre en cause, persiste et signe et tente, avec de la sensiblerie et une mauvaise foi évidente, de sauver la face en dépit d'une malhonnêteté intellectuelle démontrée depuis des mois.
J'ai honte que la langue française soit représentée par une telle bande de propagandistes minables.
Je me rends compte également que beaucoup en réalité aiment croire ce qu'il leur plait de croire, sans chercher plus loin. Leur crédibilité est donc égale à zéro et le Liban est bien le pays de toutes les impostures.

Écrit par : SJM | jeudi, 30 avril 2009

Marilion,
Nous ne perdons pas l'espoir.
Nos billets sont pris depuis des mois. Nous serons là pour voter.
Et c'est le cas de tous les membres de la famille (cousins proches ou éloignés) vivant en France et de certains vivant au Canada ou en Australie.

Écrit par : Marie2 | jeudi, 30 avril 2009

L'action de Monsieur Mehlis est contestée même au sein du tribunal.
Alors que Daniel Bellemare indique que les généraux ne peuvent même pas être qualifiés de "suspects", le voilà qui affirme aujourd'hui - lui aussi pour tenter de sauver la face - qu'en réalité ils le sont encore suspects !
Quelle farce !

Écrit par : SJM | jeudi, 30 avril 2009

La farce, on la voit tous les jours au sein du 8 mars.

Écrit par : Marie2 | jeudi, 30 avril 2009

je m'en fiche des généraux
je veux juste mettre mon pays à l'abri d'Israël et de la Syrie, peut être en créant un partenariat économique avec ces 2 pays (oui je sais je rêve)!!
je ne veux pas que le Liban soit un front permanent dans le sud
je ne veux pas d'intimidations par les armes ni les voitures piégées
je veux vivre normalement
je ne veux pas que le monde entier ait peur du Liban à cause des états dans l'état

ceux qui gagneront les élections sont ceux qui seront le plus mobilisés, pas ceux qui bouderont !

Écrit par : mc | jeudi, 30 avril 2009

@ Marie2

Tu es l'exemple parfait de la personne venant uniquement chercher l'information qui l'intéresse. De mon côté, je ne m'évertue pas à dire : "c'est la Syrie !" ou bien "Ce n'est pas la Syrie !" : j'attends. Mais je ne te cache pas que je dispose de quelques sources (nécessairement "bien informées" car non libanaises et non journalistiques).

@ Mc : salut ! :)

Écrit par : SJM | jeudi, 30 avril 2009

Juin électoral, Juillet fatal (proverbe libanais)

J'espère que les 4 généraux jouissent pleinement de leurs droits civiques !

Écrit par : M1 | jeudi, 30 avril 2009

A SJM,
C'est celui qui le dit qui l'est !! ;-)

Écrit par : Marie2 | jeudi, 30 avril 2009

J'aime bcp votre facon d'ecrire. Je viens de tomber sur ce blog, je vais visiter votre page plus souvent :)

Écrit par : Steph | jeudi, 30 avril 2009

Ok, j'ai pu accéder à l'Orient-Le-Jour tout à l'heure alors qu'avant j'avais une page blanche. J'ai pu lire, bien que la page saute, que les généraux ne sont plus considérés comme suspects. J'ai parlé trop vite après avoir lu les propos de Mehlis. Mea culpa.
Mais bon... j'en pense pas moins sur ces quatre là.

Écrit par : Marie2 | jeudi, 30 avril 2009

existe-t-il des sondages à peu près fiables en ce qui concerne les législatives de juin ?

Écrit par : jean-marc | jeudi, 30 avril 2009

@ jean-marc
non! déjà que l'on ne sait pas combien il y a de votants...

Écrit par : david | jeudi, 30 avril 2009

il y a mon arrière grand mère qui vote encore à 148 ans! Tout depent combien on paie à son arrière petit fils.
Les enchères snt ouvertes les gars!
:))))

Écrit par : nassib | jeudi, 30 avril 2009

il me faut
un billet moitié prix (marie2 c'est le bon plan je t'assure t'aurais dû y penser ils ont même un prix de groupe sur la MEA, pour un retour tribal, si si :))
Un poste pour mon arrière cousin handicapé comme controleur des travaux finis
Un lampadaire special pour ma maison sur lequel je pourrais brncher les eclairages de ma veranda
Un tarbouche brenjé
et 300 USD.

Pour ce tarif, je vous mets la photo de votre bouille réjouie sur mon pare brise avant... Tesslamleh hal basmeh ya abou echannabet!


Sacrée farce quand même. Il y aurait de quoi faire quelques heures de sketches!

Écrit par : nassib | jeudi, 30 avril 2009

En effet, vraiment dommage !! Moi qui n'ai jamais voyagé sur la MEA, c'était vraiment l'occasion !

Écrit par : Marie2 | vendredi, 01 mai 2009

http://video.google.fr/videosearch?q=%D9%85%D8%B1%D8%B3%D9%8A%D9%84+%D8%AE%D9%84%D9%8A%D9%81%D9%87&hl=fr&emb=0&aq=-1&oq=#

je veux juste cette envoyer cette chanson que j'ai écouté quand j'éais petit et je l'écoute toujours. elle parle des avions qui bombardent. elle parelait de moi, ce petit gamin qui comptait les avions dans le ciel qui bombardent. je suis déçu parcqu'il ya ait tjrs des enfants qui entandent ce que j'ai que j'ai entandu dans les années 80.

ce que je crains , c'est ça. pas un officier qui sort de prison. je craind la peur des enfants du liban,, les détails que j'ai vécu. des détails qui subsistent, à n'importe quel momet peuvent revenir.

je crains une nouvelles guerre.
je n'aime ce jeux aux echecs avec les israéliens.
salutations à tous.

Écrit par : zayd | vendredi, 01 mai 2009

je n'aime pas le jeu d'échec avec les israéliens ET les syriens

Écrit par : mc | vendredi, 01 mai 2009

J'aime pas les jeux d'échecs tout court pour ma part ...

Écrit par : Ekios | vendredi, 01 mai 2009

Bonne fete du taf a tous!!

Écrit par : Delirious | vendredi, 01 mai 2009

du taf ?

à toi aussi delirious :)

zayd
tous les libanais sont d'accord pour se protéger contre Israël
j'attends le moment où ils seront tous d'accord pour se protéger contre la Syrie

Écrit par : mc | vendredi, 01 mai 2009

J'ai une encyclopédie que mon grand-père a acheté cher et que je n'arrive pas a m'en débarasser.
Pourtant, j'ai cassé le prix.
Elle finira, sans doute, à la décharge.
Le livre comme les libraires sont en phase d'extinction.
N'empeche, qu'on peut toujours faire des livres pour la .....Gloire.

Écrit par : nenuphar | vendredi, 01 mai 2009

Il est vraiment con Aoun ! il avait une campagne toute prête avec Paris Hilton
http://photo.sohu.com/20041007/Img222358145.jpg
En plus Vote or die, les libanais, ça leur parle beaucoup plus !

Écrit par : M1 | samedi, 02 mai 2009

M1, dans mes bras!

Écrit par : david | samedi, 02 mai 2009

il pouvait aussi récupérer la campagne de Bayrou ! il en reste même des t-shirts
http://www.page2007.com/wp-content/uploads/2007/03/bz21m4.jpg

m'étonnerais que les libanaises voudraient oser !

Écrit par : M1 | samedi, 02 mai 2009

voilà enfin un papier qui parle comme il faut du Liban
http://www.ledevoir.com/2009/05/01/248285.html

Écrit par : david | samedi, 02 mai 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu