Avertir le modérateur

vendredi, 23 octobre 2009

Jours tranquilles à Beyrouth (au Salon du livre… de Beyrouth)

jours tranquilles a beyrouth.jpgLa grand messe annuelle du livre francophone a ouvert ses portes aujourd'hui au grand public et les refermera le 1er novembre: annulé après la guerre de 2006 et en 2007 à cause de Nahr el-Bared, pas vraiment à la hauteur l'année dernière, le Salon du livre francophone remonte lentement la pente. Cette 16e édition affiche donc la couleur: le programme – à télécharger ici dans sa version complète – est plutôt appétissant, avec de nombreux auteurs libanais et étrangers, des expos photo (surtout sur le stand de Beyrouth Capitale mondiale du livre), des lectures, des conférences, des débats, des séances de dédicace… Du coup, nous nous y mettons nous aussi. Sortez les agendas, voici deux rendez-vous.

Samedi 31 octobre à partir de 18h
Nous dédicacerons Jours tranquilles à Beyrouth sur le stand de la librairie El-Bourj de Michel Choueiri.

Dimanche 1er novembre à 16h
Nous participerons à une table ronde sur le thème des «blogs devenus livres», organisée par l’équipe du site web iLoubnan, au cœur de l’espace Agora. Vous aurez également le plaisir d’y retrouver Maya Zankoul (Maya’s amalgam), Tania Hadjithomas Méhanna (sa maison d’édition Tamyras avait sorti une adaptation des Carnets de l’hirondelle), Samer Karam (BloggingBeirut) et d’autres… Vu les zozos, ça risque d’être joyeux.

Rangez les agendas.

[...]

Et voici le clip vidéo présentant le salon...

[…]

Petite info, en marge du Salon du livre: voici la liste des nominés pour le Prix Phénix 2009 (c’est comme les Oscars, mais ça se passe à Beyrouth, et seulement pour les livres en français édités dans l'année écoulée) qui sera attribué le dernier jour du salon. Nous sommes tombés dessus par hasard cette semaine: Bahjat Rizk pour Les paramètres d'Hérodote (Ed. L'Orient-Le Jour), Carina Roth pour Saisons de Beyrouth (Ed. L'Harmattan), Hyam Yared pour Sous la tonnelle (Ed. Sabine Wespieser), et Nathalie Bontems et David Hury pour Jours tranquilles à Beyrouth (Ed. Riveneuve). (sic!)

[…]

Finissons ce billet sur une note un peu plus personnelle. Les quelques heures passées au Salon hier soir pour l'inauguration m’ont fait un bien fou. Au moral en tout cas. Ça m’a fait du bien de croiser tous ces visages, toute cette grande famille de la culture et de la littérature francophone libanaise. Il y avait tout le monde ou presque, certains juste de passage, d’autres avec des valises sous les yeux à cause de la préparation du salon et/ou un sourire jusqu’aux oreilles. Ces gens, je les aime depuis des années ou simplement depuis quelques mois. Il y avait Michel, Paul, Tony, Tania, Mona, Ghadi, Ziad, un autre Paul, Adwan, Malaké, Abdallah, Cynthia, Joseph, Claire, Maxime, Maroun, Samia et j’en oublie certainement. Cette petite bulle, l’espace d’un début de soirée, a eu le grand mérite de mettre en évidence que le Liban n’est pas qu’un pays de fous furieux. Mais bon, le problème, c’est qu’en repartant du Biel, la frénésie des embouteillages m’attendait.

Commentaires

ça fait plaisir ! (pas les embouteillages)

Écrit par : mc | vendredi, 23 octobre 2009

félicitations !!!!

Écrit par : marie | vendredi, 23 octobre 2009

Bon, on va se préparer à célébrer alors ?!!! ;)

Écrit par : Ekios | vendredi, 23 octobre 2009

On croise les doigts!!

Écrit par : Gregoire | vendredi, 23 octobre 2009

we support you whole-heartedly for the prix phenix parce que au moins vous ecrivez un francais naturae et surtout up to standard, pas comme ces libanais qui melangent tout et nous offrent un charabiah et un salmigondis d'idees infuses en guise de litterature francophone???
...et se croient superieurs et qui sont en plus tres pretentieux....
il y a un proverbe libanise qui dit: "a'ti al-khubz lal khabbaz wa law akal noss"
ce qui revient a dire:
"donne ta pate au boulanger pour qu'il en fasse du bon pain, parce que toi le rigolo amateur, style Orient-le jour ou l'ultime catastrophe, tu en feras un malheur...
je crois que les francais qui ouvrent les portes de leurs maison d'editions aux soi-disant intellos du sud le font par ... Pitié… les plus pages de literature française restent tout de meme celle écrite par les français!!
Bravo et felicitations par avance pour David Hury and Nathalie Bontemps.. we you at lease we spend a quality time!

Écrit par : Froebel | samedi, 24 octobre 2009

Ok, il est à peine 08h00 du matin là, pour un samedi, c'est tôt ...mais est ce pour cette raison que je n'ai rien compris au commentaire de Froebel ?

PS : pour l'OLJ quand on voit parfois les spécimens de foire qui s'y épanchent, "bon, hein, voilà gell" ...

Écrit par : Ekios | samedi, 24 octobre 2009

De loin, trop loin, je vous soutiens et vous souhaite tout le meilleur possible. Gros bisous!

@ Ekios: commence donc par un bon café avant d'ouvrir ton ordi ..... bon we, bises à la petite:)

Écrit par : Zénobie | samedi, 24 octobre 2009

Une idée de livre : la "vie de pintade à Beyrouth" de Muriel Rozelier consacrée aux Beyrouthines. Drôle, juste et très intéressant par ses témoignages de "pintades" de toutes confessions.

Bon salon du livre !

NB : Vive l'OLJ ! Vive l'esprit petit-bourgeois ! :)

Écrit par : SJM | samedi, 24 octobre 2009

@Zénobie : mon ordi ne s'allume pas sans un double cappuccino à coté, retiens bien ça ;)

@SJM : "vie de pintade à Beyrouth"

Écrit par : Ekios | samedi, 24 octobre 2009

@ tous
merci pour vos encouragements et bon week-end!

moi, je vais passer au salon aujourd'hui, car il y a pas mal de choses intéressantes: des animations pour les gamins dans l'après-midi, des conférences, l'expo de Maxime Chaya, et quelques signatures comme celle de Patrick Baz, Houda Kassatly, René de Obaldia ou Abbas Beydoun.
http://www.salondulivrebeyrouth.org/progdate.php?date=2

Écrit par : david | samedi, 24 octobre 2009

de retour du salon... c'était moyennement plein en arrivant, et il y avait embouteillage au moment de repartir. l'affluence est donc au rendez-vous. tant mieux. y'a des stands qui valent le déplacement pourvu que le porte-feuille soit bien rempli au départ!

Écrit par : david | samedi, 24 octobre 2009

froebel: ???


"les plus pages de literature française restent tout de meme celle écrite par les français!!"

OUF!

Écrit par : nassib | samedi, 24 octobre 2009

je ne sais plus s'il faut en rire ou en pleurer...
http://www.almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=108384&language=fr

Écrit par : david | samedi, 24 octobre 2009

c'est ce qui s'appelle avoir le sens des priorités!

Écrit par : marie | samedi, 24 octobre 2009

@David : A avoir le choix, il vaut mieux en rire :)

Écrit par : Ekios | dimanche, 25 octobre 2009

quitte à choisir, je préfère la guerre comme ça à celle avec les armes :)

on va lancer des louches de hommous sur les israéliens, et demain on coupera les oignons pour le tabboulé près de la frontière, comme ça en plus ils vont pleurer ....

on alors on en profite pour faire un grand pique-nique et on invite les israéliens et les syriens !!

Écrit par : mc | dimanche, 25 octobre 2009

Je vote aussi pour le pique-nique !! Et je ramène le dessert tiens ! Qui veut du Kougelhopf glacé ? ? ? :p

Écrit par : Ekios | dimanche, 25 octobre 2009

si vous avez le prix ça vous mettras du beurre sur le taboulé !!!!!je croise les doigts.
on vous attend en Egypte pour le salon international du livre en Egypte,c'est en principe en janvier à moins que la grippe AH1N1 et la parano qui l'entour fasse tout annuler !inch'allah

Écrit par : josiane | lundi, 26 octobre 2009

il paraît que le liban a aussi battu le record du plus grand tabboulé. mc, t'étais dans le coup? ;-)

Écrit par : marie | lundi, 26 octobre 2009

Brrrrrrrrrravo pour cette nomination !!
Une importante semaine à venir... Je suivrai ça avec attention !!

Écrit par : Nath'...de France | lundi, 26 octobre 2009

héhé
il est certain que j'aurais tout raté, avec une aussi grosse quantité

mais maintenant que le menu est prêt, en route pour le pique-nique, venez nombreux !!

je suis tombée sur ceci :)))
http://qifanabki.com/2009/10/25/israel-unveils-plans-for-massive-hummus-themed-resort/

Écrit par : mc | lundi, 26 octobre 2009

@ josiane
il me semble que la propriétaire d'Oum el-Dounia est à Beyrouth en ce moment...

@ nath'de france
bein nous aussi, on suivra ça.

@ mc
merci pour le lien. qifa nabki, c'est vraiment bien, y'a pas à dire. nat me lit souvent à haute voix les coups de téléphone entre leaders politiques et c'est souvent très très drôle.

Écrit par : david | lundi, 26 octobre 2009

Bravo aux nominés. Un livre comme ça devait aller loin; il est même venu jusqu'à Rennes!

Écrit par : philippe | lundi, 26 octobre 2009

c'était donc toi il y a 5mn...

Écrit par : david | lundi, 26 octobre 2009

@david
Ah ben merci... car sans votre relais... j'aurais du mal à suivre ;-)

Écrit par : Nath'...de France | lundi, 26 octobre 2009

Un jeune libanais docteur en philosophie et bientôt en théologie va passer sur arte dimanche prochain dans l’émission avec raphael enthoven, on peut déjà voir la vidéo:
http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/philosophie/2235124,CmC=2912808.html

Écrit par : marie | mardi, 27 octobre 2009

bon, faut prendre le temps de voir la vidéo jusqu'au bout, mais c'est assez intéressant

Écrit par : david | mardi, 27 octobre 2009

Et faut pas oublier le bonux web dans la colonne de droite. C'est la suite de la discussion.

Écrit par : slacher | mardi, 27 octobre 2009

Pour rester dans une note francophone écoutez le dernier Biolay... Vraiment bon, cela change des bimbos (sur)maquillées qui se dandinent du croupion

"Tout cela me tourmente un peu..."

Écrit par : Victoria | mardi, 27 octobre 2009

en effet Marie et Slach, intéressant !!

Écrit par : mc | mardi, 27 octobre 2009

pour info, antoine fleyfel qui est sur la vidéo enseigne le libanais au foyer franco-libanais, à paris.

Écrit par : marie | mardi, 27 octobre 2009

Oui bonjour les gas,
Est-ce qu'il ya moyen de nous eleciarer un peu sur les licenciements abusifs dans les medias au Liban?
Je vis a l'etranger et il y a beaucoup de rumeurs et ce qui me semble pire c'est que la presse libanaise a decide de ne pas en parler!
alors je me retourne vers vous... si vous avez un peu de temps, cela peut etre un bonne idee pour un prochain posting
bye!

Écrit par : elise | vendredi, 30 octobre 2009

@ elise

voici un extrait de l'interview de jihad Bitar, un spécialiste des médias libanais:

Qu’en est-il de la presse écrite, notamment le statut du quotidien an-Nahar, avec le récent licenciement massif ?
La presse écrite connaît la même crise. Pour l’exemple d’an-Nahar, ce quotidien enregistre un déficit annuel estimé à un million de dollars. Ce déficit est la résultante de plusieurs facteurs. Outre la crise publicitaire, il y a aussi la mauvaise administration. Une question se pose : comment le Nahar choisit-il les journalistes et employés à licencier ? Est-ce que le licenciement se fait sur une base politique ou respecte-t-il vraiment les critères de production et de productivité ? Parfois, les choix politiques pèsent lourdement sur le licenciement, voire les décisions administratives. En effet, la crise du Nahar n’est pas récente. La question du licenciement est révisée depuis longtemps, et même avant l’assassinat de Gebran Tueni. A mon avis, ce licenciement va s’inscrire positivement pour le quotidien et lui permettre de renforcer et de rétablir son équilibre financier. Il faut aussi noter un autre facteur : l’explosion de la concurrence sur le marché de la presse écrite. Il y a autant de concurrence que pour les chaines télévisées. Prenons, à titre d’exemple, le journal al-Akhbar. Il s’est bien imposé comme concurrent légitime au Nahar. Il a réussi un très bon format, comme le journal as-Safir d’ailleurs. Cette concurrence va certainement toucher toute la presse écrite, et forcément pousser le Nahar à s’ajuster s’il veut retrouver une place de leader qu’il n’a plus aujourd’hui à mon avis.

Quelles sont les chances de solution à moyen terme ?
Il faut augmenter l’investissement publicitaire et réduire les coûts. Il revient aux médias de choisir d’augmenter les publicités ou de réduire les dépenses, voire les coûts, les salaires, etc.

Source: http://www.iloubnan.info/economie/actualite/id/39292/titre/Le-Liban-%C3%A9chappe-%C3%A0-la-crise-mondiale-mais-craint-pour-l'argent-de-ses-expatri%C3%A9s

Écrit par : david | vendredi, 30 octobre 2009

petite précision concernant les 55 licenciements au Nahar: cette décision a été poussée par une société d'audit qui recommandait à l'origine 80 suppressions de poste.

Écrit par : david | vendredi, 30 octobre 2009

Petite précision concernant les licenciements de la MTV: la chaîne avait embauché 400 personnes parce qu'elle en avait besoin pour son lancement, mais maintenant que c'est fait, elle vire ceux qui sont devenus "inutiles".

Écrit par : Nat | vendredi, 30 octobre 2009

how come kibot belongs to the "et d'autres" section alone?

Écrit par : kibot | mardi, 03 novembre 2009

@ kibot
it's tout bonnement unforgivable!

Écrit par : david | mardi, 03 novembre 2009

kibot has a big heart.

http://kibot.blog.com/2009/08/21/kibotiheart/

Écrit par : kibot | mardi, 03 novembre 2009

kibot, please follow the white rabbit...we'll talk there
http://chroniquesbeyrouthines.20minutes-blogs.fr/archive/2009/10/30/yallah-underground.html

Écrit par : david | mardi, 03 novembre 2009

Je confirme, le Liban n'est pas un pays de fous furieux mais par contre votre conduite et des plus....déstabilisante? LOL

Je cherchais la ceinture de sécurité et on me dit "laisse tomber elle n'est pas obligatoire au Liban" et moi j'avais envie d'hurler "OUI MAIS MOI JE VEUX LA METTRE!!!!!!"

Écrit par : Gwennaëlle | samedi, 07 novembre 2009

La langue francaise est un atout, une belle langue mais ne doit pas etre l'instrument de l'exterieur pour coloniser nos esprits ! Force est de constater que le francais est de moins en moins parler et je ne peux que m'en rejouir. Pas au point qu'elle disparaisse mais l'acharnement a vouloir l'imposer a pas cadensé provoque en moi le sentiment de degout ! Je suis libanais, je parle l'arabe, ne ditons pas que la langue est le reflet de l'esprit ? J'appartient au Moyen Orient, a la famille des arabes ! Or, aujourd'hui, d'autres ont ils vu leur patrimoine culturelle violé ? Tayyeb, parlons le francais, si le francais le souhaite :) Mais une chose est sure, il y a une overdose. Et la volupté avec laquelle vous ecrivez cet article ne coincide pas a la realite ou la degeneresence du Francais au Liban. Peut etre vous etes vous consolés avec les vieilles generations presentes au Salon ? Lol

Allez faire la promotion du francais dans le jnoub, peut etre y touverez vous quelques enturbannés prets a vous servir du the...

Écrit par : mazen | dimanche, 08 novembre 2009

pas besoin d'une langue pour coloniser les esprits (l'argent est efficace aussi)

et si on a peur d'être colonisé par la langue, il faut plutôt lutter contre l'anglais par ex :)

Écrit par : mc | dimanche, 08 novembre 2009

La langue, un autre outil du communautarisme ? On y gagnerait pourtant tous à n'en parler qu'une seule, une bonne fois pour toute, non ?

C'est vallable sur bien des domaines en prime.

Écrit par : Ekios | dimanche, 08 novembre 2009

ekios mon "lutter contre l'anglais était sarcastique"

moi ça ne me dérange pas de parler en français ou en anglais ou en arabe et d'aimer mon pays

Écrit par : mc | dimanche, 08 novembre 2009

Ekios,tu penses que l'uniformisation par une langue unique effacerait les différences d'origine,de classes sociales,etc?
Si tu compares à l'uniforme dans les écoles par exemple,qui était présent dans les écoles cathos de ma jeunesse,sous le prétexte d'effacer les différences justement,je peux te dire que ces différences étaient visibles dans de tout petits détails,mais visibles quand même.
Je me souviens du débat sur le retour de l'uniforme à l'école,quelle hypocrisie...
Pour la langue c'est la même chose.
Moi je souhaiterais que chacun puisse avoir les clés(manier la(les) langue(s) correctement entre autres) afin de pouvoir s'extraire de son milieu,ou au moins pouvoir se sentir chez soi dans tous les milieux.
Et je me dis aussi qu'abandonner une langue c'est voir disparaître la culture qui va avec.
Quelle bande d' idéalistes nous formons quand même! :o)

Écrit par : Maquettes | dimanche, 08 novembre 2009

Maquette à vrai dire je partage aussi un peu ton avis quand au lien de la langue et de la culture. Maintenant, quand je regarde dans l'ensemble, notre fameuse culture n'empêche en rien le fait que nous nous comportons encore et toujours comme des animaux, des prédateurs.

Regarde le Liban, regarde cette classe, ce peuple incroyable avec sa grandeur d'âme, son passé, la grandeur que reflète ce pays selon l'angle où on le regarde ...

Et regarde ce qu'il devient ce pays, ce qu'ils en font ? :(

Regarde la France ? Pays des "fucking" Droits de l'Homme ... regarde là, la France des libertés égalités fraternités ... regarde ce qu'on en a fait ... va en parler aux mecs qu'on a renvoyé à l'abattoir en Afghanistan dernièrement ... :(

En un siècle, toutes nos belles cultures se sont vue transformées en confiture pour cochons ... :(

Alors si on peut rattraper le coup, autant commencer à parler la même langue, ça aide pour se comprendre :)


PS : je bosse aux droits de l'homme ...

Écrit par : Ekios | dimanche, 08 novembre 2009

tient ça y est vous voila avec presque un gouvernement ,mème nounour participe !

Écrit par : josiane | dimanche, 08 novembre 2009

"presque" ;)

Écrit par : Ekios | dimanche, 08 novembre 2009

on va clore là le débat lancé par le pseudo commentaire de mazen qui n'a qu'à aller voir quels sont les premiers demandeurs d'enseignement en français au Liban...
bonne journée.

Écrit par : david | lundi, 09 novembre 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu