Avertir le modérateur

vendredi, 04 décembre 2009

Sainte barbe

Chers amis, aujourd’hui, c’est la Sainte-Barbe. Eh oui. L’occasion pour nous de faire le point sur une donnée essentielle de la vie au Liban.

Hier soir, les enfants se sont déguisés et sont passés de porte en porte en quête de bonbons, symbolisant ainsi la fuite de Barbe devant un père qui l’avait emprisonnée et qui la fera décapiter un peu plus tard. Dans les rues des villes et des villages, les garnements à tambours ont chanté à la gloire de Barbara, comme on l’appelle ici.
Tradition oblige, les grand-mères ont préparé du blé (dans sa fuite, Barbe se serait cachée dans un champ de blé) parfumé à l’anis qui sera mangé plus tard avec du sucre, ainsi que ces délicieux ma3kroun. Mais trêve de confiserie, nous ne sommes pas là pour parler napperons.

Voilà. Depuis quelques mois, je porte la barbe. Et ma vie a changé. Je me suis fait plein de nouveaux amis. Cela a commencé par un obscur poète-journaliste qui me croise un jour en me lançant, l’air complice: «Chou? Sert Hezbollah?». Bravo neuneu, super drôle. Ensuite, ce sont les chabeb du quartier qui m’ont accueilli à bras ouverts, un matin où j’avais taillé ma barbe impeccablement, au millimètre: «On dirait un vrai Ouwet comme ça, tu n’trouves pas Tony?». Cela s’est poursuivi par un ancien collègue, le soir de l’inauguration du Salon du livre, qui me dit: «Tu sais, tu ressembles à un rabbin!» (j’avoue, celle-là, je ne m’y attendais pas, d’autant que ça ne court pas les rues, les rabbins au Liban). Un autre encore m’a fait toute une théorie sur le caractère saint de la pilosité faciale des hommes du Levant, et surtout de celle des hommes de Dieu, qu’ils supportent l’OM ou le PSG: «La barbe, ça rapproche du Très Haut.» Ah bon? Je n’ai pas encore eu le temps d’aller me promener du côté d’Abou Samra, dans les faubourgs de Tripoli. Mais là, j’ai comme un doute sur mon camouflage: la barbe s’y porte beaucoup plus longue. N’empêche. En constatant tout ça, je me suis dit que je devrais me lancer dans la rédaction d’un manifeste pour barbus. C’est très à la mode en ce moment, les manifestes. Commençons pas une classification visuelle:

barbus libanais.jpg
Depuis quelques mois donc, je me sens parfaitement intégré. A croire que l’intégration au Liban passe par la barbe. Il ne me reste plus qu’un test à passer: me balader dans les ruelles de Haret el-Hreik avec trois appareils photo et deux caméras en bandoulière, histoire de voir si la barbe fait vraiment le moine. A bien y réfléchir, dans ce pays, mieux vaut être armé d’autre chose pour faire croire qu’on se libanise avec les années. Cela a divinement bien marché il y a quelques jours pour Captain Cavern.

Commentaires

de nombreux commentateurs nous demandent qui, de nat ou de moi, écrit les posts. alors voilà. celui-là, c'est moi.

Écrit par : david | vendredi, 04 décembre 2009

ah, merci de ta precision quand meme!
sinon j'aurais presque cru que c'etait nat qui nous parlait de ses aventures de pilosite faciale ;)

Écrit par : Delirious | samedi, 05 décembre 2009

oh la barbe.

c'est sur que pour l'article ca n'etait pas evident du tout. apres la femme a barbe des vosges (elle a veritablement existé) on aurait pu avoir la femme a barbe de Achrafieh.

ok je me casse

Écrit par : seb | samedi, 05 décembre 2009

allez, seb, prends une almaza brune, ça ira mieux

Écrit par : david | samedi, 05 décembre 2009

Et tu te mets où dans la classification?

Écrit par : Zénobie | samedi, 05 décembre 2009

premier en haut, en partant de la gauche

Écrit par : Nat | samedi, 05 décembre 2009

C'est encore une violence faite à l'encontre les femmes ça,la barbe ça gratte :)

Écrit par : Maquettes | samedi, 05 décembre 2009

@ Nat: alors ce n'est pas encore trop grave !

@ Maquettes: mais quand elle est assez longue elle peut être très douce :)

Écrit par : Zénobie | samedi, 05 décembre 2009

oups...
mon mari c'est le look gagal du kesrouan :)

Écrit par : mc | samedi, 05 décembre 2009

Moi je la porte plutôt Saad.

Non je ne vous donnerai pas mon adresse pour que vous m'envoyiez une pince à épiler pour noël!

Écrit par : Gwennaëlle | dimanche, 06 décembre 2009

barbe ou moustache c'est pour qi'on ne confonde pas "ils sont des mecs "

Écrit par : josiane | dimanche, 06 décembre 2009

" M. Frangié a notamment indiqué sur ce plan que « le président syrien Bachar el-Assad a œuvré nuit et jour afin de faciliter la formation du gouvernement ». Soulignant que la France « ainsi que les États-Unis ont demandé à la Syrie d'intervenir (dans la crise libanaise) de manière positive », M. Frangié a déclaré que « ce qui s'est produit (l'intervention de Damas pour faciliter la formation du cabinet) a détendu l'atmosphère ». "

source OLJ du 7 dec

Écrit par : mc | lundi, 07 décembre 2009

hum une almaza brune (ok mais brune sans barbe).

Écrit par : seb | lundi, 07 décembre 2009

@ mc
tiens, toujours avec OLJ comme source, suite et fin de l'épisode (Paradise city *):

Festival de rock : le CCI se rétracte
07/12/2009
Suite et fin de l'épisode du festival de rock qui s'est produit en novembre au Forum de Beyrouth et qui avait relancé le débat sur le problème de la censure. Le Centre catholique d'information avait alors publié un communiqué mettant en garde contre ce festival de rock, affirmant qu'il pourrait « constituer, par certains aspects, une occasion dangereuse de promouvoir la culture de la mort, le suicide, la drogue et l'hostilité ». L'Orient-Le Jour avait alors été le premier à dénoncer cette position du CCI (voir l'article de Michel Hajji Georgiou dans L'Orient-Le Jour du 14 novembre).
Dans un communiqué publié le week-end, le CCI s'est rétracté au sujet de cette affaire, indiquant à ce sujet que les responsables du CCI et du secrétariat des écoles catholiques ont tenu une réunion avec le promoteur du festival de rock, M. Jihad Murr, et qu'il leur est apparu que ces concerts de musique « ne représentaient aucun danger pour les jeunes et aucune menace au niveau de leur comportement, les organisateurs ayant pris soin de faire en sorte que ces concerts ne représentent aucune menace ». « Notre mission chrétienne et médiatique étant de dire la vérité, et rien que la vérité, nous avons estimé nécessaire de publier ce communiqué afin de préserver la dignité des gens », soulignent le CCI et le secrétariat des écoles catholiques.

@ seb
de la bière au petit-dej?

Écrit par : david | lundi, 07 décembre 2009

pourquoi pas. durant les 5 jours de Vinexpo, j'attaquais les degustations de kefraya des 9h du mat. et je faisais pas que les faire deguster: je goutais aussi surtout le Comte de M :D

Écrit par : Seb | lundi, 07 décembre 2009

seb, tes commentaires concernant le vin, c'est un peu comme dans les reportages à la télé: faudrait flouter les images dès qu'il y a une marque...

Écrit par : david | lundi, 07 décembre 2009

euh et pour l'almaza brune c'est pas la meme chose? :P

Écrit par : seb | lundi, 07 décembre 2009

Sympathique post pileux !!
Un petit reportage sur France 2 vient de présenter Beyrouth comme capitale du bistouri (1 femme sur 3) !!
Qui veut le nez d'Haifa ???

Écrit par : Nath'...de France | lundi, 07 décembre 2009

@ Nath'... de France
sujet déjà traité ici, mais c'est toujours intéressant d'en remettre une couche!
mais c'est dommage, fallait en parler avant diffusion... à moins que ça ne puisse se voir sur dailymotion...

Écrit par : david | lundi, 07 décembre 2009

Suis tombée dessus par hasard. C'était au JT ! On devrait bientôt pouvoir le retrouver ici :
http://info.francetelevisions.fr/?id-categorie=JOURNAUX

Écrit par : Nath'...de France | lundi, 07 décembre 2009

flûte, j'aurais bien aimé savoir qui a fait le sujet.

Écrit par : david | lundi, 07 décembre 2009

ca y est, c'est en ligne !

Écrit par : Nath'...de France | lundi, 07 décembre 2009

Ah! Nat a été plus rapide que moi!!
C'est dispo en ligne en effet.
Suis sûr que vous allez adorer ce reportage, il aurait bien été avec le post précédent!!

Écrit par : Gregoire | mardi, 08 décembre 2009

je n'arrive pas à voir la vidéo du JT sur ce put..n de PC, je verrai ça plus tard. est-ce que l'on y parle que des femmes?

Écrit par : david | mardi, 08 décembre 2009

des femmes et de leur nez principalement...

Écrit par : Gregoire | mardi, 08 décembre 2009

"C'est un roc ! . .. c'est un pic ! . . . c'est un cap ! Que dis-je, c'est un cap ?... C'est une péninsule !"

Écrit par : mc | mardi, 08 décembre 2009

"Au nez et à la barbe"
on reste dans le sujet :)

Écrit par : mc | mardi, 08 décembre 2009

Cachez ce menton que je ne saurais voir...

Mais... nez pas barbu qui veut !!

Écrit par : Nath'...de France | mardi, 08 décembre 2009

je n'arrive pas à voir la vidéo du JT sur ce put..n de PC

passe au mac.

Écrit par : seb | mardi, 08 décembre 2009

@ seb
j'étais pas à la maison :-(
maintenant, ça va mieux

Écrit par : david | mardi, 08 décembre 2009

a tout ceux qui doutaient encore de la supériorité des mac sur les PC, la preuve est enfin apportée que rien n'égale la marque a la pomme (ou comme dirait Forrest Gump, la cooperative fruitiere).

Écrit par : seb | mardi, 08 décembre 2009

an apple a day .....

Écrit par : mc | mardi, 08 décembre 2009

concernant le sujet de F2, pour reprendre le mail d'un ami journaliste (parisien) qui connait le Liban:

tu as vu le sujet sur la chirurgie esthétique au Liban?
je crois que le sujet comprenait tous les poncifs et tous les clichés réunis en 2 minutes... un exploit !

Écrit par : david | mardi, 08 décembre 2009

Nasrallah Vs Nasrallah. Toutes les barbes vont cramer, y compris celle de père Noël.

Écrit par : M1 | mercredi, 09 décembre 2009

Discussion avec un interne en gynecologie libanais rencontré au cours d'un DU:
Lui: Mais tu es plasticien?

Oui

Et tu sais faire de la chir esthetique?

Oui . De temps en temps, çà me change des chammalows et des reconstrcutions après cancer... Une paire de prothèses et la gonzesse prend 50 points de QI...

Non mais t'es fou. Pourquoi tu ne rentres pas au Liban??? Tu te ferais un blé monstre. D'ailleurs , moi tout ce que je rêve c'est de biffurquer de la gynecologie vers la plastique...

Mais enfin, gynécologie, c'est quand même interessant, , le coté humain, les bambins qui naissent, les mamans heureuses, la prévention et le traitement des cancers feminins, ...
C'est pas proctologue quand même , m^me si on vous appelle les guette au trou!

Oui... MAis quand m^me tu gagnes dix fois moins... Je peux faire un stage chez toi?


Non.

Écrit par : nassib | mercredi, 09 décembre 2009

m1
c'est plutôt cramer Vs cramer et toutes les barbes vont nasraller

Écrit par : mc | mercredi, 09 décembre 2009

http://www.holytaco.com/what-your-facial-hair-really-says-about-you

what your facial hair says about you :)

Écrit par : Delirious | jeudi, 10 décembre 2009

Hello toulmonde,
Rien à voir avec les poils,quoique le deuxième lien...

Je repensais à la sortie d'Aoun que rapportait Nathalie.
Sur l'enseignement de l'histoire ,l'exemple Espagnol qui fout la trouille:
http://www.liberation.fr/societe/0101607356-l-espagne-a-geographie-variable

Et il y avait aussi un docu d'ARTE hier soir sur le grand mufti de Jérusalem:
http://plus7.arte.tv/fr/1697660,CmC=2969784,scheduleId=2938764.html

Voilà,c'est tout pour aujourd'hui,vous pouvez fermer vos cahiers et descendre à la cantoche :o)

Écrit par : Maquettes | jeudi, 10 décembre 2009

@maquettes

Petite précision: dans le texte : "les britanniques autorisent les juifs d'europe à revenir dans leur pays..." "les colons juifs commencent à acheter des terres qui rendent encore plus riche les grands propriétaires terriens"
Pourquoi la palestine serait plus le pays des juifs nés en europe depuis 6 générations que celui des arabes qui y habitaient depuis tout aussi longtemps? La religion et les croyances d'un groupe ethnique ne peuvent rendre légitime une revendication territoriale pas plus que la force pure.

La grande majorité des terres Israeliennes actuelles ne sont pas des terrains achetés aux grand propriétaires arabes mais des terres récupérées par la force.
C'est une notion fondamentale dans une région du monde où la mémoire et le temps ont une autre dimension que dans le reste du monde. Où le lait des veuves nourrit a haine et où l'on regarde bien plus souvent en arrière qu'en avant!

Quand il s'agit de se battre contre un ennemi, pour certains salopards, l'alliance avec le diable est bonne à prendre.
Ce mufti a fait plus de mal aux palestiniens que la hagannah et l'Irgoun réunis, du fait de son action contre les elites palestinennes, et de l'aveuglement de sa direction.

Écrit par : nassib | jeudi, 10 décembre 2009

je note également le temoignage d'un barbu vers la fin du documentaire:"nous avons consulté les rabbins pour savoir si l'on devait assassiner le mufti"...

çà me choque:
pourquoi les rabbins sont-ils interrogés sur un attentat?
Si c'est le cas , un rabbin peut-il cautionner un attentat?

Enfin. Si l'on me disait qu'un "prêtre" cautionnait ou approuvait un attentat (ce qui est sans doute fort probable et fréquent) en quoi sa religion serait-elle plus morale que celle du Mufti?

Écrit par : nassib | jeudi, 10 décembre 2009

REGARDS CROISÉS

Qui était le mufti de Jérusalem ?A sa mort il y a vingt ans, en juillet 1974, Haj Amin El Husseini a été doublement enterré par ses successeurs. Les chefs de l’OLP, M. Yasser Arafat en tête, assistèrent bien à ses obsèques mais s’abstinrent de prononcer la moindre oraison funèbre. Ils firent ensuite le silence sur la vie, l’action et les enseignements du « père » du nationalisme palestinien. Son nom, qui ne fut attribué à aucune unité combattante ou institution, ne figure pas parmi les « héros » ou les « martyrs » de la cause palestinienne. En l’ignorant, les responsables de l’OLP ont vraisemblablement cherché à épargner un homme qu’ils respectaient d’une certaine manière mais qui avait fini par incarner la faillite du mou- vement national palestinien dans l’entre-deux-guerres. Au cours des deux dernières décennies, Haj Amin n’intéressa guère que les historiens nationalistes, arabes ou israéliens. Les premiers l’encensaient en consacrant l’essentiel de leurs écrits à son combat contre les sionistes et leurs « protecteurs » anglais, alors qu’il était mufti de Jérusalem (1921-1937) ; les seconds privilégiaient ses années d’exil et son ralliement à l’Allemagne nazie (1941-1945), pour mieux le diaboliser. Considérant que ces écrits relevaient moins de la recherche désintéressée que de la guerre psychologique, du pamphlet ou de l’hagiographie, deux historiens - l’un israélien, l’autre palestinien - ont publié, chacun de son côté, une biographie de Haj Amin qui se veut « objective ». Les deux produits sont tout autant surprenants que paradoxaux. Philip Matar, le Palestinien, démystifie le personnage en le dévalorisant ; l’Israélien, Zvi Elpeleg, le réhabilite en mettant l’accent sur les services qu’il a rendus à la cause palestinienne (1). Haj Amin, pour Zvi Elpeleg, fut dans les années 20 et 30 le premier des « anti-impérialistes » de la région puisqu’il combattit sans relâche la Grande-Bretagne, puissance mandataire en Palestine, et prit la tête du soulèvement populaire (1936-1939) dont le principal objectif était de conquérir l’indépendance du peuple palestinien. Tel n’est pas l’avis de Philip Matar, qui brosse du mufti de Jérusalem le portrait d’un conservateur « modéré », dont la « collaboration » était hautement appréciée par les Britanniques avant qu’il ne soit contraint de se ranger (tardivement) dans le camp du mouvement révolutionnaire. CEPENDANT, les convergences ne manquent pas dans les appréciations des deux auteurs. Ils condamnent tout autant l’un que l’autre l’alliance conclue entre Hitler et Haj Amin mais innocentent ce dernier de tout crime de guerre. Signe des temps, Philip Matar rejoint Zvi Elpeleg pour estimer que la politique dite du « tout ou rien » pratiquée par Haj Amin a porté préjudice à la cause qu’il défendait. Aucun des deux ne pense toutefois que les erreurs qu’il a commises ont modifié le cours de l’histoire. L’Etat d’Israël aurait en tout cas vu le jour en raison des puissants soutiens internationaux dont bénéficiaient les sionistes, explique Philip Matar, tandis que Zvi Elpeleg affirme que la création d’un Etat palestinien était exclue, compte tenu de l’opposition de la plupart des pays arabes à une telle entité souveraine. Ce qui l’amène à déclarer à ce propos : « Ma conclusion fondamentale est que les Israéliens et les Palestiniens sont potentiellement des alliés naturels : nos deux Etats pourront coexister côte à côte. » C’est surtout dans l’appréciation globale de l’ancien mufti de Jérusalem et de son action que nos deux historiens s’opposent. Médiocre et velléitaire pour le Palestinien, Haj Amin est, pour l’Israélien, un homme « hors du commun », « comparable à Haïm Weizmann, David Ben Gourion, ou même à Theodor Herzl ». Ancien gouverneur militaire à Gaza et en Cisjordanie, qui passait autrefois pour un « faucon », Zvi Elpeleg témoigne de l’évolution des esprits en Israël, où son livre a reçu le meilleur des accueils dans les médias.

Eric Rouleau

Écrit par : nassib | jeudi, 10 décembre 2009

Nassib,tu m'a manqué tu sais :o)
Je note tes remarques...A savoir qui était là les premiers,à moins de remonter à néandertal,je ne vois pas bien l'intérêt et je ne crois pas que ce soit le sujet du docu...
Pour les rabbins,bien que je ne sois pas la mieux qualifiée pour te répondre,il me semble qu'ils ont mal pris cette idée justement d'après ce qu'en dit la personne interrogée.
Et pour finir,je n'ai pas tellement l'esprit de compétition,ni pour le houmous ni pour savoir quelle est la religion la plus morale,ou la plus tolérante,ou la plus violente.Encore une fois,je ne crois pas que ce soit le sujet du film.

Écrit par : Maquettes | jeudi, 10 décembre 2009

Nassib,crois tu que nous soyons victimes de la propagande franco allemande d'Arte,quand on tient compte du passé historique de ces 2 pays?
Ok,tu me montre le point de vue d'Eric Rouleau,je t'en ai montré un autre,après ça chacun use de son libre arbitre pour se faire une opinion.
Peut être que la méthode espagnole pour traiter l'histoire est la bonne finalement ;)

Écrit par : Maquettes | jeudi, 10 décembre 2009

"...A savoir qui était là les premiers,à moins de remonter à néandertal,je ne vois pas bien l'intérêt et je ne crois pas que ce soit le sujet du docu..."
Non bien sur que non.
Je ne suis pas dans ce genre de polémique, loin de là et ce serait mal me connaître... Je suis juste à chaque fois irrité par la présentation des choses par les journalistes, à savoir le retour des juifs dans "leur" foyer. Comme si d'emblée, il existait un droit des juifs sur la terre de palestine, sorte de droit divin... Après je me fiche du reste du moement que les gens vivent ensemble. Vu de l'espace la terre est un petit grain de riz!

Je ne fais pas la compétion entre des religions plus ou moins "morale". Il en est des religions comme des hommes qui les interprêtent (çà fait pas si longtemps que des curés bien catholiques appelaient encore à trucider au nom de Dieu). Et bien des fois des muftis ont été bien plus humains que des curés...
Mais j'avais espéré que dans l'approche des rabbins, les choses soient autrement. Que les rabbins (qui n'ont refusé l'attentat que parce que les juifs dans le monde arabe en auraient subi les conséquences) l'aient refusé par le refus de la notion de meurtre. J'ai toujours eu enormément de respect pour les rabbins. çà m'a choqué.

Enfin je ne conteste pas la qualité du documentaire et je n'estime pas qu'il s'agit de propagande. Hormis les trois points que j'ai relevés , je ne conteste pas la réalité ou l'objectivité du documentaire. La citation d'eric rondeau n'est qu'un eclairage supplémentaire.

Écrit par : nassib | vendredi, 11 décembre 2009

"...A savoir qui était là les premiers,à moins de remonter à néandertal,je ne vois pas bien l'intérêt et je ne crois pas que ce soit le sujet du docu..."Non bien sur que non.Je ne suis pas dans ce genre de polémique, loin de là et ce serait mal me connaître... Je suis juste à chaque fois irrité par la présentation des choses par les journalistes, à savoir le retour des juifs dans "leur" foyer. Comme si d'emblée, il existait un droit des juifs sur la terre de palestine, sorte de droit divin... Après je me fiche du reste du moement que les gens vivent ensemble. Vu de l'espace la terre est un petit grain de riz!Je ne fais pas la compétion entre des religions plus ou moins "morale". Il en est des religions comme des hommes qui les interprêtent (çà fait pas si longtemps que des curés bien catholiques appelaient encore à trucider au nom de Dieu). Et bien des fois des muftis ont été bien plus humains que des curés... Mais j'avais espéré que dans l'approche des rabbins, les choses soient autrement. Que les rabbins (qui n'ont refusé l'attentat que parce que les juifs dans le monde arabe en auraient subi les conséquences) l'aient refusé par le refus de la notion de meurtre. J'ai toujours eu enormément de respect pour les rabbins. çà m'a choqué.Enfin je ne conteste pas la qualité du documentaire et je n'estime pas qu'il s'agit de propagande. Hormis les trois points que j'ai relevés , je ne conteste pas la réalité ou l'objectivité du documentaire. La citation d'eric rondeau n'est qu'un eclairage supplémentaire.
Recopiez le code de sécurité.

Écrit par : nassib | vendredi, 11 décembre 2009

,"je n'ai pas tellement l'esprit de compétition,ni pour le houmous "
euh , on va pas aller vers çà quand même!
Le houmous est mediterannéen, , non?
:)

Écrit par : nassib | vendredi, 11 décembre 2009

bon, les amis, désolé d'interrompre votre dialogue, mais revenons à l'actu libanaise: un score de 122 sur 124 pour le "oui" à la déclaration ministérielle. c'est beau, presque nord-coréen.

va falloir changer les couleurs du drapeau national, maintenant.

Écrit par : david | vendredi, 11 décembre 2009

122/124, pas tout à fait, il y avait certains absents (en voyage) qui n'étaient pas du tout, mais alors pas du tout pressés de rentrer pour voter !!!

Écrit par : mc | vendredi, 11 décembre 2009

nb: à propos de la discussion entre maq et nassib : je n'aime pas la notion de peuple élu ni de victoire divine ni de guerre sainte

Écrit par : mc | vendredi, 11 décembre 2009

MC,je ne pense pas que tu aies jamais entendu ce genre de qualificatif dans ma bouche.
Il y a les mots que je dis et ceux que l'on me prête.
Lorsque je mets un lien qui me semble intéressant,sans commentaires ,je dois justifier de certains points ,toujours les mêmes d'ailleurs,comme si j'étais représentative de tous les juifs ,de l'état d'Israël depuis sa création , de la parole des représentants de la religion juive,et même de ce que dieu aurait dit dans la bible!
Est ce bien raisonnable? :o)


S'il me semble qu'un truc peut participer à la compréhension de l'histoire contemporaine(carrément! :),je le mettrais quand même,épicétou!

Écrit par : Maquettes | vendredi, 11 décembre 2009

@ epicétou
padeproblem!

Écrit par : david | vendredi, 11 décembre 2009

Oui,c'est vrai, pardon David,j'aurais pu te demander ton avis! :D

Écrit par : Maquettes | vendredi, 11 décembre 2009

maq je ne parle pas de toi ...
mais de ce conflit interminable...
ce conflit interminable aux portes de (et même DANS) mon pays...
les torts sont partagés...
j'en suis consciente...

Écrit par : mc | vendredi, 11 décembre 2009

@maquettes
Tu n'as rien à justifier, pour moi.
Je n'ai pas voulu t'agresser cni te demander quelque représentativité que ce soit!
Je ne t'ai pas prêté d'autres mots que ceux que tu as écrits, et je n'estime pas que ce qui a été dit dans le documentaire était de toi.
Quel est cependant l'interêt de revenir et rerevenir et rerererererevenir sur l'histoire de la palestine? Au bout du n-ième lien et du n-ième commentaire ...
c'est quoi, la finalité de cet eclairage?
On ne refera pas le passé!

Écrit par : nassib | vendredi, 11 décembre 2009

allez, on change de registre...

Écrit par : david | vendredi, 11 décembre 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu