Avertir le modérateur

mercredi, 29 septembre 2010

4e soir sans eau

water beirut.gifSamedi après-midi
– «Tu sais quoi Bruno [c'est un copain allemand, mais rien à voir avec le film], au Liban, je préfère encore les coupures d'électricité aux coupures d'eau. C'est franchement insupportable quand ça te tombe dessus.»

Dimanche soir
Pas d'eau en rentrant le soir. Merde alors! Pas de doute, après 5 douces années où je suis passé entre les gouttes, j'avais oublié le goût des coupures d'eau à la fin de l'été. Bon, comme je n'ai pas bougé le petit doigt de la journée, je fais l'impasse sur la sacro-sainte douche du soir. Ça reviendra demain, c'est sûr.

Lundi soir en rentrant
Saperlipopette, toujours pas d'eau. Bon, j'espère que le plombier saura quoi faire demain. Douche (devenue d'intérêt public) chez les copains. C'est rageant, car ce soir-là, j'entends le petit sifflement des pompes dans les immeubles du quartier. Le prochain remplissage aura lieu dans 48h. Soit mercredi soir.

Mardi soir
Le plombier n'a rien pu faire, tout semble fonctionner normalement dans l'installation tuyauterie/pompe à eau/tralala. Au programme, pour le lendemain donc: faire venir le gars de la compagnie des eaux pour savoir pourquoi la cuve ne se remplit pas. La vaisselle commence à s'empiler dangereusement dans l'évier de la cuisine. Re-douche chez les copains. Ils sont vraiment sympas.

Mercredi matin
Toujours pas d'eau au robinet. Mais comme j'ai vraiment très envie de me faire un café, je vide à la petite cuillère le marc qui commençait à sécher dans le fond de la rakwé pour me faire bouillir un peu d'eau (minérale forcément). La loose. Je croise les doigts toute la journée en espérant que le gars de la compagnie des eaux aura réglé le problème dans la journée. Comme ces trois derniers jours, je me lave les dents à l'eau de la fontaine d'eau minérale suprafraîche. La classe.

Mercredi soir (pas plus tard qu'il y a trois heures)
Je rentre dans le noir, direction le robinet de la cuisine. Je ferme les yeux (même si j'y vois que dalle), je croise les doigts (encore), je prie la sainte Vierge (non, je déconne) et tourne la poignée du robinet. Rien. Pas une goutte. Je file à la salle de bain. La douche déglutit, me fait un petit rototo et m'offre un petit filet d'eau. Super loose.

Le gars des Eaux de Beyrouth est bien venu, mais il n'a rien pu faire, si ce n'est expliquer aux voisins que là, c'est la pénurie, qu'il est assailli de coups de fil toute la journée et qu'il n'a rien d'autre à conseiller que de se rabattre sur les gars qui sillonnent la capitale au volant de leur petit camion citerne pour se faire livrer de l'eau (je n'ai même pas envie de connaître les tarifs en 2010, je suis resté sur ceux de 2005 et ça faisait déjà mal), qu'il faut attendre qu'il pleuve... Et puis surtout, qu'il y a une vieille du quartier qui n'a rien trouvé de mieux que d'appeler son plombier pour dévier vers son appartement le tuyau principal de la rue. C'est vrai quoi, la pauvre dame n'avait pas de quoi se faire le café, faut la comprendre. Du coup, ce sont tous les immeubles du coin qui sont à sec ou presque.

Ce soir, le remplissage terminé, j'ai donc un petit quart d'eau dans la cuve, pas suffisamment néanmoins pour qu'il y ait le minimum de pression requis pour que l'eau fasse normalement le trajet cuve du bas/cuve du toit/chauffe-eau/robinets de l'appartement. La douche que j'attends depuis des heures se fera au dé à coudre pour ne pas gaspiller mon précieux trésor. Avec ce qui restera, je me ferai un pastis. Sauf que je n'en ai plus. Chienne de vie.

J'aurais vraiment dû la boucler samedi dernier quand je discutais avec Bruno.

Commentaires

ERRATUM
finalement, arrivé dans la douche, il n'y avait même pas de quoi se laver les mains. vive les copains, j'arrive prendre ma douche!
J'aurais aussi pu titrer ce post "Chronique d'un Sans Douche Fixe à Beyrouth"!

Écrit par : david | mercredi, 29 septembre 2010

ça me rappelle l'époque où

- l'eau de la vaisselle était soigneusement stockée pour les toilettes
- la baignoire était continuellement remplie pour les jours de coupures
- on prenait la douche par terre dans la salle de bain (puisque la baignoire était occupée) avec une cuvette, en ayant préalablement fait chauffer l'eau dans une casserole et en l'ayant mélangée avec de l'eau froide dans une bassine posée à côté de la baignoire....
heu.. je ne sais pas si c'est clair....

nb : heureusement qu'il y a des évacuations par terre dans les salles de bain au Liban, choses qui n'existe pas en France....

bref, pas drôle du tout!!!

Écrit par : mc | jeudi, 30 septembre 2010

Eaux de Beyrouth, ça sonne glamour, comme une eau de toilette.

Écrit par : M1 | jeudi, 30 septembre 2010

Ps : Brüno est autrichien. Les autrichiens sont de mauvais allemands, mais d'excellents nazis ; )

Écrit par : M1 | jeudi, 30 septembre 2010

Brüno est Autrichien, Bruno est Allemand. c'est toute la nuance.

Écrit par : david | jeudi, 30 septembre 2010

Bruuuno est presque libanais!

Écrit par : mc | jeudi, 30 septembre 2010

comme moi je suis presque Javanais!

Écrit par : david | jeudi, 30 septembre 2010

le temps d'une chanson!

Écrit par : mc | jeudi, 30 septembre 2010

nouvelle cause trouvée pour l'assèchement de la cuve: les toilettes qui fuient. tout fout le camp en ce moment!

Écrit par : david | jeudi, 30 septembre 2010

La soirée commençait pas mal. Petit film sympa avec Steven Seagal et Lindsay Lohan, avec quelques petites pauses pour voir si la cuve du bas se remplissait. 20% tout au plus vers 22h. Hic: la pompe tourne sans pomper (c'est couillon pour une pompe), si bien que mes 20% ne montent pas sur le toit. Arrachage de cheveux durant 30mn autour du moteur éventré. Soirée plantée, j'aurais bien vu Chloé ce soir au Basement. 23h05. Vais me doucher chez les voisins.

ARRRRRRGGGGGGGGGGHHHHHHHHHHH

Écrit par : david | vendredi, 01 octobre 2010

chou??? éjit el may amma baad?

Écrit par : mc | samedi, 02 octobre 2010

oui, elle est "venue", mais d'ici le prochain remplissage (vu le rationnement), faudra choisir entre la douche et la vaisselle...

Écrit par : david | samedi, 02 octobre 2010

no news from nathalie and the kids? how are they faring? still outside the country? it's terrible to raise kids without running water!

Écrit par : claire | samedi, 02 octobre 2010

En parlant d'eau... y en a dans le gaz libanais !
Geagea a fait le plein d'armes et de munitions et n'attend que l'occasion d'en découdre avec capitaine caverne ! Le hezb doit être bien emmerdé en cas de clash avec Israël, il pourra compter sur les FL pour le défoncer par l'arrière !

Écrit par : M1 | lundi, 04 octobre 2010

tout dans l'élégance! mais aujourd'hui, il n'y a qu'une seule vraie force armée dans le pays. les FL ne pèseraient pas lourd. attendons le prochain discours du DG, deux jours avant l'arrivée du PDG mercredi prochain.

Écrit par : david | lundi, 04 octobre 2010

C'est bien connu, l'élégance dans ce milieu se pratique par derrière !
Il parait que les FL ont reçu de très belles cargaisons ces derniers jours, les mauvaises langues disent que ce sont les américains qui arment lourdement les FL maintenant qu'ils lâchent l'armée libanaise, hezbollahisée ...

Écrit par : M1 | lundi, 04 octobre 2010

j'aime pas les "il paraît", M1.

Écrit par : david | lundi, 04 octobre 2010

Il parait même que c'était le 6 septembre, via le port de Tripoli. Plusieurs containers. Il parait que c'est du très bon matos ... le père Noël est en avance pour Geagea ; )

Écrit par : M1 | lundi, 04 octobre 2010

et du coup vous êtes content!! en vous vous en foutez complètement ce ne sont pas vos pays qui sont en question!!! c'est vraiment ridicule!!

Écrit par : zayd | mardi, 05 octobre 2010

zayd, y'a méprise, là. tout cela ne me fait pas rigoler du tout. au contraire.

Écrit par : david | mardi, 05 octobre 2010

Chou, fi may ou bien ma fi?

Ri-di-cule. L'actualité libanaise est triste et ridicule. Rien n'a été appris de la guerre.
Quand à la susceptibilité syrienne et hezbolienne, ...
M1, face aux fous furieux de hezzz qui lancent des menaces sanguinaires et radicales, au-delà de tout sens civique, je serais presque rassurée de savoir qu'en face, leurs cibles potentielles pensent à se protéger.
Tout ça parce qu'un tribunal de droit international veut juger les coupables potentiels d'assassinats.

Écrit par : marie | mardi, 05 octobre 2010

Pendant mes vacances, je ne supporte très mal le manque d'eau potable au robinet, alors pas d'eau du tout!

Écrit par : paparazza | mercredi, 06 octobre 2010

@ marie
fi may!

@ paparazza
l'eau potable au robinet? :-D

Écrit par : david | mercredi, 06 octobre 2010

ce matin 23° à Beyrouth, plus besoin de se laver :)


sans vouloir vous faire découvrir la poudre, mais dans le but plutôt d'écouter un certain son de cloche, voici 2 passages d'un article de Scarlett H hier ds l'OLJ:

"L'équation paraît impossible à résoudre : d'un côté, le Hezbollah (et ses alliés) rejette totalement toute possibilité d'être accusé, ou même vaguement soupçonné, à travers quelques-uns de ses membres de l'assassinat de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri. Certains de ses cadres vont même jusqu'à déclarer que même la crainte d'une discorde entre chiites et sunnites ne peut pas le faire changer de position. De l'autre, la communauté internationale - et plus particulièrement les États-Unis, la France et hier la Grande-Bretagne - ainsi que certains pays arabes comme l'Égypte, qui ne veulent rien entendre et maintiennent leur appui au TSL, assurant que rien ne peut arrêter son fonctionnement."

"Un responsable du Hezbollah a d'ailleurs déclaré il y a quelques jours que le Liban se trouve face à deux modèles régionaux : celui de Gaza, où le Hamas contrôle la totalité de la bande, et celui de l'Irak, où la nouvelle minorité qui a longtemps tenu le pouvoir s'est inclinée devant le nouveau rapport de force, tout en restant dans le paysage politique. Or, le Hezbollah ne cherche pas à suivre l'exemple du Hamas. C'est dire qu'il préfère la formule irakienne... qui exige des concessions de la part du pouvoir actuellement en place, notamment au sujet du dossier des faux témoins et de l'action du TSL."

Écrit par : mc | jeudi, 07 octobre 2010

marie @ au Liban, on est toujours la cible de quelqu'un ...

mc @ le scénario gazaoui est déjà une réalité. Le Hezb tend vers un scénario à l'irakienne, mais ça va être un peu plus compliqué pour lui ...

Ce qui est inquiétant en ce moment c'est l'excitation du lapin crétin du golan ...

Écrit par : M1 | jeudi, 07 octobre 2010

M1 je vais m'installer au Golan, c'est l'endroit le plus sûr!!

Écrit par : mc | jeudi, 07 octobre 2010

ceci dit pour moi l'article de l'OLJ est une sorte d'aveu de la part de l'entourage du hezzzz et il n'est pas en leur honneur.

Écrit par : mc | jeudi, 07 octobre 2010

bon, au moins david a de l'eau.

Écrit par : marie | jeudi, 07 octobre 2010

à propos d'eau:

A vacuum cleaner salesman knocked on the door on the first house of
the street, in Ashrafieh, Beirut....

it was 5th floor without "ascenceur" but, he was happy to go up there
and show his new product.



Mid-aged lady answered the door. "Bonjour Tante, tfaddal ya ahla".
Before she could continue, the enthusiastic salesman barged into the
Living Room and opened a big black plastic bag and poured all the cow
dung (droppings) onto the carpet.



"Madam, if I could not clean the mess up with this new, excellent and
powerful Vacuum cleaner, I will EAT all this shit!" exclaimed the
eager salesman.
"Do you need chili sauce or ketchup with that?" asked the lady.
The bewildered salesman asked, "Why, madam?"
"Because there's no kahraba in the house tisslamli!...".

Écrit par : mc | jeudi, 07 octobre 2010

:-)
en attendant, beirut a subi un bon petit déluge à la mi-journée. faut simplement sortir les zodiacs pour circuler maintenant.

Écrit par : david | vendredi, 08 octobre 2010

tisslamli c'est normal, on est en octobre :)
chez moi grand soleil et 22°

Écrit par : mc | vendredi, 08 octobre 2010

tenez, je viens de découvrir ce blog sur beyrouth, j'aime bien.
http://snapshotscenes.blogspot.com/

Écrit par : david | vendredi, 08 octobre 2010

Pas mal du tout ton link David !

Bon, sinon on peut dire que Geagea rhabille le général Orange pour l'hiver. On sait tous que c'est un vieux con mais le Docteur s'est fait un malin plaisir de l'humilier !

Écrit par : M1 | vendredi, 08 octobre 2010

M1, ils sont tous aussi pathétiques les uns que les autres, c'est bien tout le drame de pays et de son peuple...

Écrit par : david | samedi, 09 octobre 2010

C'est clair que ces chefs de guerre(s) sont tous aussi pathétiques les uns que les autres, mais j'avoue que Geagea me parait de loin le plus sympa. Et c'est bien le seul ami que compte Hariri en ce moment ...

Écrit par : M1 | samedi, 09 octobre 2010

tiens lis ça M1, tout en notant que personnellement je n'ai plus de sympathie pour personne:

Je est l'autre par Elie Fayad (OLJ)
La nouvelle est loin d'être sensationnelle : comme ce bon vieux La Palice, qui était vivant un quart d'heure avant sa mort, Michel Aoun et Samir Geagea ne sont pas faits pour s'entendre. D'emblée, ce simple constat ne surprendra donc personne. Tout au plus réveillera-t-il chez beaucoup de Libanais, en particulier les chrétiens, d'assez mauvais souvenirs.
Pourtant, à regarder les choses de plus près ou, pour être plus précis, à examiner la question sous un angle plus politique que personnel, on se retrouve face à un vrai rébus : qui sont donc aujourd'hui Samir Geagea et Michel Aoun ? On n'est que trop familier des Geagea et Aoun des années quatre-vingt. Prétend-on connaître réellement ceux de 2010 ?

Il est possible de constater que du point de l'évolution politique de chacun des deux personnages, un phénomène assez bizarre s'est produit en vingt ans d'intervalle. D'une certaine façon, Samir Geagea et Michel Aoun sont allés l'un en direction de l'autre, non pas pour s'arrêter en se croisant, mais pour continuer chacun son chemin et devenir, au bout du compte, l'autre.
Honnêtement, lorsque l'on est en mesure de juger la chose politique autrement qu'à travers le prisme des sympathies personnelles - c'est peut-être trop demander à un certain public habitué à moutonner derrière l'un ou l'autre zaïm -,
est-il permis de considérer que le Samir Geagea d'après les années de prison est le même que le milicien des années 1989-90 ? Et le général libaniste de ces années-là, celui qui rejetait férocement toute sorte d'interaction avec l'étranger quand elle n'impliquait pas l'État libanais, qu'est-il devenu ?
Idéalement, si l'on ne tient pas compte de quelques importantes nuances, le public qui se rendait régulièrement à la fameuse « kermesse » de Baabda en 89 devrait tout entier se retrouver aujourd'hui à Meerab... Et vice versa. Samir Geagea n'était à l'époque qu'un chef de guerre chrétien. Michel Aoun, lui, a représenté un moment la libanité triomphante, même si celle-ci (et surtout son aspect triomphant) n'était en fin de compte qu'une illusion.
Qu'on l'admette ou pas, sauf à se lancer dans des procès d'intention, M. Geagea n'est plus en 2010, politiquement parlant, un chef de faction imposant ses vues par la force des armes à ses ennemis comme à ses rivaux. Et le général Aoun a quitté, précisément, la posture de l'homme au-dessus des factions... Après cela, peut nous chaut que leurs qualités et leurs défauts personnels soient restés les mêmes.
Dès lors, serait-il abusif de constater le caractère décidément archaïque des critiques adressées en permanence au chef des FL ? Prenons le communiqué virulent publié jeudi soir par le CPL. De quoi est-il principalement question dans ce texte ? Des crimes imputés à M. Geagea pendant la guerre. Et accessoirement de son « isolationnisme ».
À tort ou à raison, de nombreux Libanais considèrent qu'un homme qui a commis des crimes dans sa vie n'est en mesure ni de se racheter ni en tout cas de prétendre guider ses concitoyens. On peut comprendre et accepter ce point de vue. Cependant, il est d'abord parfaitement intolérable de mettre au singulier ce qui est par essence pluriel, c'est-à-dire de pointer du doigt un seul homme lorsque le crime est collectif. Et la guerre libanaise fut une succession de crimes collectifs. Ensuite, la question qu'un certain nombre de Libanais se posent est de savoir pourquoi le CPL et les autres détracteurs se révèlent incapables de conjuguer Samir Geagea qu'au passé. Est-il à ce point difficile de le critiquer sur ce qu'il fait aujourd'hui ?
La polémique en cours entre FL et CPL trouve sans doute son origine dans l'appel lancé il y a deux semaines par M. Geagea aux militants du CPL, par-dessus les épaules de la direction, les invitant à rester fidèles à leurs propres principes. Quoique feutrée, la critique était féroce et a dû faire son effet à Rabieh. Mais elle avait l'avantage de poser une problématique actuelle. Même les propos venimeux tenus plus récemment par M. Geagea, parlant de la fin « infamante » du général, évoquaient le devenir de Michel Aoun. Et ce dernier continue de s'en tenir au passé.
Quant à l'accusation d'« isolationnisme », elle donne à sourire, car elle reflète l'image d'un Michel Aoun puisant à présent ses mots dans l'un des dictionnaires les plus poussiéreux de Walid Joumblatt.
En tout état de cause, et sur un plan purement arithmétique, lorsque en un point quasi ridicule de l'océan humain qui va de Casablanca à Djakarta, l'un est l'allié des sunnites et l'autre des chiites, on se demande lequel des deux est plus isolationniste que l'autre.

Écrit par : mc | samedi, 09 octobre 2010

bonjour!!!

Que geagea se dote d'armes via tripoli (info M1) . C'est en tous cas plausible, même si l'armement des milices est une monstruosité.
Que les uns et les autres soient suffisemment fous pour se relancer dans ce genre de guerre stupide, sans doute!
Que des vieux reflexes comme celui de marie se remettent en route, ce n'est que compréhensible... La menace islamiste des barbus ne pouvait aboutir à une autre réponse. Et dans le contexte libanais, c'est certes regrettable, mais quel autre choix leur laisse-t-on entrevoir?
Les Libanais n'auront que ce qu'ils méritent, diraient certains... je dis juste que nul n'y peut rien: on ne peut forcer un malade à se soigner!

Que les US , les Israeliens et les Iraniens continuent leur partie d'echecs au liban ne m'étonne pas du tout...

Une question majeure subsiste: ou tout ce monde va-t-il pouvoir prendre sa douche?

Écrit par : nassib | samedi, 09 octobre 2010

@ mc : disons qu'en l'état actuel des choses, Geagea est de loin le moins con, pour le Liban et les libanais.
L'article est juste, et Geagea a plus que raison de s'adresser directement à la base du CPL ! Aoun est aujourd'hui isolé, c'est un chef de guerre qui ne sait plus rassurer ses militants tant son nouvel allié est instable et semble maintenant composer sans lui. C'est tout naturellement que les militants du CPL voient en Geagea celui qui représente le mieux leurs principes, beaucoup plus qu'une alliance contre nature avec les barbus.

@nassib : ces chefs de guerre sont assez fous, ils l'ont déjà prouvé !
C'est plutôt l'arabie saoudite, la syrie et l'iran qui font leur partie d'échec au Liban. Israël ne réagit qu'en cas d'attaque directe et s'en fout royalement de ce qui peut se passer à l'intérieur du Liban tant que sa sécurité n'est pas menacée. Et pour que le Liban devienne une base "iranienne", il y a de la marge ...
Et pour répondre à ta question, je dirais que le "shower pooling" entre tout ce beau monde n'est pas pour demain ; ) http://vimeo.com/12775162

Écrit par : M1 | samedi, 09 octobre 2010

" Israël ne réagit qu'en cas d'attaque directe et s'en fout royalement de ce qui peut se passer à l'intérieur du Liban tant que sa sécurité n'est pas menacée."

Ce serait de la connerie que de ne pas profiter de la betise des libanais !!!les israeliens sont tout sauf cons...

Écrit par : nassib | samedi, 09 octobre 2010

purée, les gars! on va encore accuser les CB d'être pro-sioniste!

Écrit par : david | samedi, 09 octobre 2010

@ nassib : Israël ne bougera pas tant que le hezb ne l'attaquera pas. Mais on peut compter sur la connerie du hezb pour provoquer Israël et se faire prendre en tenaille entre Tsahal et les FL, avec les Hariristes et les Kataieb. Et là je vois mal les CPL rester les bras croisés sans en découdre avec les barbus.
Finalement le Hezb réussira à rassembler les libanais et à les rendre copains avec Israël ; )

@David : ou pro-FL : )

Écrit par : M1 | samedi, 09 octobre 2010

c'est une nappe pour les plats de hommous tabboulé et kebbé?

Écrit par : mc | lundi, 11 octobre 2010

Bon ben demain c'est le grand jour ! le primate va rendre visite à capitaine caverne !
Nasrallah est tout excité, un peu comme un gosse qui ramène son papa à l'école sous un air de "eh ben mon papa il est très fort et il va tous vous casser la gueule" !

Écrit par : M1 | mardi, 12 octobre 2010

Perturbation du trafic routier (OLJ de ce matin)

La Direction générale des Forces de sécurité intérieure a publié en soirée un communiqué indiquant qu'à l'occasion de la visite du président iranien Mahmoud Ahmadinejad au Liban, la circulation automobile sera totalement interdite durant 48 heures, à partir de mercredi minuit et jusqu'au départ du président iranien, sur les routes suivantes : rue Ibn Sina en direction de la base navale (la circulation sera déviée à la rue de Phénicie et les ruelles avoisinantes) ; la rue Chiha-Fakhreddine en direction de la Banque Méditerranée-Phoenicia (la circulation sera déviée à la rue Hamra) ;
le tunnel de la tour Murr-Phoenicia (la circulation sera déviée vers la rue Hamra) ; rue Ahmad Chawki-Monroe (la circulation sera déviée vers les ruelles voisines) ; la rue Weygand-Starco (la circulation sera déviée vers la route côtière-Saint-Georges).

Par ailleurs, la Direction générale des FSI a indiqué que le stationnement sera interdit aujourd'hui, mercredi, sur les axes routiers ci-dessous, et la circulation y sera interdite durant le passage du convoi du président iranien, conformément au programme suivant :
- mercredi 13 octobre, à partir de 5 heures et jusqu'au passage du convoi : l'aéroport, Cocodi, rue de l'imam Khomeyni, le pont Imad Moghnieh, Galerie Semaan, rond-point Sayyad, palais présidentiel, route de l'aéroport, le tunnel de Chatila, l'avenue Gamal Abdel Nasser, le rond-point Tayyouné, (Omar Beyhum), l'avenue Sami Solh, le pont Hraoui, l'autoroute de Tahouita, l'avenue Émile Lahoud, l'avenue du président Assad, la Cité sportive, l'avenue Camille Chamoun, le tunnel Sélim Salam, la place des Martyrs, Borj el-Ghazal, rue Gouraud, rue du Port, rue Georges Haddad, l'avenue Magid Arslane, l'avenue Charles Hélou, Hazmieh, Jisr el-Bacha, rond-point Mkalles, rond-point Émile Gergés Lahoud, intersection du Sacré-Cœur, Galerie Semaan, boulevard Camille Chamoun, Chevrolet, hôtel Habtour, l'avenue Lahoud, rue Chafic Wazzan, rue Magid Arslane, rue Ahmad Chawki, rue Wafic Sinno, rue Ibn Sina, rue Minet el-Hosn, avenue de Paris, avenue de Gaulle, boulevard Saëb Salam, rue Mehieddine Nsouli, autoroute Tahouita-pont Hraoui, corniche Pierre Gemayel, avenue Abdallah Yafi, Aïn el-Tiné, corniche Mazraa, le pont Cola, rue Ahmad Moukhtar Beyhum, rue Béchara el-Khoury, avenue Fouad Chehab, tunnel du Phoenicia, rue Fakhreddine, secteur Sfeir, hôpital Sainte-Thérèse, ancienne route de Saïda.

EN GROS, RESTEZ CHEZ VOUS!

Écrit par : david | mercredi, 13 octobre 2010

Et interdiction de garer des voitures piégées ?

Écrit par : M1 | mercredi, 13 octobre 2010

Extrait de Iranienne et Libre de Shirine Ebadi:

"L'Ayatollah Khomeiny, de son côté, se déclarait déterminé à étendre la révolution chiite dans toute la région. Ses révolutionnaire clamaient haut et fort que l'Islam n'a pas de frontières, et que le nationalisme, comparé à la foi, est une attitude primitive et matérialiste."

Écrit par : mc | mercredi, 13 octobre 2010

En attendant de dépasser les frontières, l'avant-garde de la révolution chiite vit à 30m sous terre, dans la banlieue de Beirut... et ça, je trouve que ça fait vachement primitif !

Écrit par : M1 | mercredi, 13 octobre 2010

J'ai regardé l'arrivée de Nejad sur manar... J'ai écouté l'éloge: président simple, a une peugeot de 1977, s'assied par terre pour discuter avec les pauvres, habite une maison simple, cérémonie du mariage de son fils très simple, dans l'avion ne se met pas en première classe etc....

et ça m'a fait penser à un autre passage de Iranienne et Libre qui confirme ce que je pense, la simplicité n'est pas spontanée mais fait partie de la propagande:

"Dans cette nouvelle atmosphère (après la révolution), tout le monde aspirait à paraitre pauvre, et porter des vêtements sales était devenu signe d'intégrité politique et de compassion envers les plus démunis."

Écrit par : mc | mercredi, 13 octobre 2010

oh il va au Phoenicia!!!
ça doit être le plus modeste de nos hôtels :))

Écrit par : mc | mercredi, 13 octobre 2010

bandes de mauvaises langues! mahmoud est l'ami du Liban, un point c'est tout!

Écrit par : david | mercredi, 13 octobre 2010

tenez, ça changera l'ambiance...
http://www.suite101.fr/content/-enraged-and-full-anger--a19311

Écrit par : david | mercredi, 13 octobre 2010

“Lebanon was able to confront Israel thanks to its people, army and Resistance,” Sleiman

Qu'est-ce qu'il ne faut pas dire pour faire comme si tout allait bien et préserver les susceptibilités des plus coriaces.

Écrit par : marie | mercredi, 13 octobre 2010

"Nasrallah appuie l'appel d'Ahmadinejad à la "disparition" d'Israël"

quelqu'un peut leur dire que le Liban risque de disparaitre avant!

Écrit par : mc | mercredi, 13 octobre 2010

Mais pour ces deux primates, Israël n'existe pas non? donc comment faire disparaitre quelque chose qui n'existe pas? sur playstation?

Écrit par : M1 | mercredi, 13 octobre 2010

Did any of you see Mrs. Ahmadinajad ?!?
Now we know why the poor bastard was defending Carla Bruni a few weeks ago lol

Écrit par : Godot | mercredi, 13 octobre 2010

I saw her with Mrs Sleiman, he could even defend Mrs Sleiman!! :)

Écrit par : mc | jeudi, 14 octobre 2010

The guy is cross eyed, what do you expect !!!

Écrit par : Marillionlb | jeudi, 14 octobre 2010

"12h35 Israël anxieux de la proximité d'Ahmadinejad"

non mais c'est quoi cette comédie??!!

Écrit par : mc | jeudi, 14 octobre 2010

"12h35 Israël anxieux de la proximité d'Ahmadinejad"

non mais c'est quoi cette comédie??!!

Écrit par : mc | jeudi, 14 octobre 2010

Cross eyed ?! Try blind !!

Écrit par : Godot | jeudi, 14 octobre 2010

Voici le très beau message de la réalisatrice Hana Makhmalbaf aux Libanais. http://bit.ly/bAxY8x La diffusion de son film "Green Days" au Festival du Film de Beyrouth, a été reportée à cause de la visite d'Ahmadinejad.
J'aimerais tellement pouvoir le faire lire à certaines personnes...

Écrit par : slacher | jeudi, 14 octobre 2010

@ slacher
la prochaine fois que sarko vient à beyrouth, on interdit le canard enchaîné.

Écrit par : david | jeudi, 14 octobre 2010

drôle de sujet de France 24...
http://www.france24.com/fr/20101014-iran-liban-frontiere-israel-ahmadinejad-soutien-libanais

Écrit par : david | jeudi, 14 octobre 2010

Le Hezb a eu son woodstock ! Il ne manquait plus que les ZZ Top !
http://tinyurl.com/25xgaau

Écrit par : M1 | vendredi, 15 octobre 2010

David, par rapport à la vidéo de France 24: ce sont des citoyens israéliens qui se préoccupent du développement du Liban ! Pas de civils libanais intérrogés, il aurait fallu en interroger 10 pour avoir une vision nationale?

Écrit par : marie | vendredi, 15 octobre 2010

marie, soit tu fais un sujet sur le Liban, soit sur le Nord d'Israël, pas un truc hybride qui montre une foule de gens en délire (ou illuminés pour ceux qui veulent les voir ainsi) et 2 mecs bien propres sur eux avec de jolies voitures! on se croirait dans Black Hawk Down! bref, tu veux faire des "micro-trottoirs" sur le sujet, tu interviewes des pro-Hezb à Bint Jbeil et des anti là où tu veux, à Beyrouth ou à Tripoli... Le sujet sur le nord d'Israël est super intéressant aussi, mais tu dois les séparer! A mon sens, c'est pas honnête comme démarche...

Écrit par : david | vendredi, 15 octobre 2010

black hawk down... lol

Écrit par : M1 | vendredi, 15 octobre 2010

oui, ce n'est pas honnête d'un point de vue libanais. mais à beyrouth, il aurait fallu aussi trier entre les aounistes et les autres.
Pour moi, ce sujet traitait de l'affaire hezbollah-israel. les menaces du fou à la frontière d'israel sont suffisamment choquantes pour aller voir comment réagissent les voisins. on peut voir cette visite au Sud comme qqch qui concerne le hezbollah, plus que le Liban (c'est un souhait, plus qu'une réalité).

Écrit par : marie | vendredi, 15 octobre 2010

M1, faut bien dire que c'était un monument de débilité ce film, sa façon de présenter les "locaux" comme une armée de fourmis sans visages...

Écrit par : david | vendredi, 15 octobre 2010

marie, je me répète, les 2 sujets sont intéressants mais doivent être traités séparément. et c'est facile de faire le tri à beyrouth, si tu veux donner la parole à des pro ou des anti MA.

Écrit par : david | vendredi, 15 octobre 2010

@ david : peut-être pas un monument de débilité, mais c'est assez touristique comme "film", je te l'accorde.
Je me demande toujours comment est-ce que France24 continue à faire des reportages et des directs approximatifs dans la région alors qu'elle peut avoir de bon journalistes sur place, dont toi, en plus tu fais vachement reporter de guerre, ça passe très bien à la télé !
Ce qui est drôle c'est que France24 a lancé depuis 2 jours son canal en arabe 24h/24, un peu plus "tolérant" vis à vis du monde arabe je trouve, une sorte d'al jazeera à la française ... je ne pense pas que ce soit voulu par la chaine, je pense plutôt que les journalistes, reporters, prennent certaines libertés avec un wording proche de celui d'al jazeera.

Écrit par : M1 | vendredi, 15 octobre 2010

David reporter de guerre ...
David the warrior . LOL

Écrit par : Nassib | samedi, 16 octobre 2010

au fait, il y avait des drapeaux oranges pour accueillir ahmadidi?
à l'aéroport, dans le sud? ailleurs?

Écrit par : mc | samedi, 16 octobre 2010

Et si les milices libanaises se déclaraient la guerre... des calendriers sexy?
http://www.armycalendar.com/

Écrit par : M1 | samedi, 16 octobre 2010

Après cette glorieuse visite iraniennne, l'armée libanaise se retrouve désormais sans ses sponsors américains et européens, ni argent, ni armes ni munitions. Il y aura surement une OPA du hezb dans les prochaines semaines ...

Écrit par : M1 | samedi, 16 octobre 2010

Et dans tout ça, vous avez enfin de l'eau?

Écrit par : Perle | samedi, 16 octobre 2010

@ nassib
:-P

@ M1
merci pour le calendrier, je l'accrocherai dans mon beau camion.
pour l'OPA dont tu parles, t'as qu'à voir la dernière partie de ce papier: http://www.slate.fr/story/28603/ahmadinejad-liban-hezbollah-vrp-nasrallah

@ perle
oui, et il a même plu quelques gouttes en début de soirée!

Écrit par : david | dimanche, 17 octobre 2010

ça me fait mal au d....e de lire des titres comme ça: "Mahmoud Ahmadinejad: La star du Liban". un tiers tout au plus, mais y'a 2/3 qui n'étaient pas particulièrement aux anges, pour des raisons différentes...

Écrit par : david | dimanche, 17 octobre 2010

pour me remonter le moral je regarde ceci :
http://www.flickr.com/photos/photoslorientlejour/4174526802/

Écrit par : mc | dimanche, 17 octobre 2010

mc, dis-toi que la première photo est collector, cette vue d'ensemble déformée par le grand angle. y'aurait plus autant de monde et de toute façon, toutes ces parcelles ont été transformées en chantier depuis...

Écrit par : david | dimanche, 17 octobre 2010

c'est sûr, il n'y aurait plus tellement de monde, mais je crois qu'on est quand même d'accord sur bcp de choses si on ne cite pas de noms propres!

Écrit par : mc | dimanche, 17 octobre 2010

Le chef du Hezbollah libanais a offert à Ahmadinejad un fusil obsolète

JERUSALEM, 17 oct 2010 (AFP) - Le fusil offert par le chef du Hezbollah au président iranien Mahmoud Ahmadinejad lors de sa visite au Liban, et présenté comme "un butin de la guerre de 2006", n'est en fait plus utilisé depuis 30 ans par l'armée israélienne, a affirmé dimanche le quotidien Yédiot Aharonot.
Dans un communiqué, le 14 octobre, le Hezbollah avait affirmé que son chef, Hassan Nasrallah, avait offert au président iranien "comme cadeau et en signe de loyauté et de gratitude" un fusil appartenant à un soldat israélien, un "butin de la guerre de 2006" entre le Hezbollah et Israël.
Selon le quotidien israélien Yédiot Aharonot, qui cite des sources militaires, le fusil de type "fnfal 7.62" n'est plus utilisé par l'armée israélienne depuis 1974 et cette arme n'a donc pas été saisie durant la guerre de l'été 2006.
De mêmes sources, "il s'agit en fait probablement d'un des fusils que l'armée israélienne avait jadis fournis à sa milice alliée de l'Armée du Liban sud (ALS)".

Écrit par : david | dimanche, 17 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu