Avertir le modérateur

mercredi, 15 juin 2011

Min ma3é ?

Le téléphone vibre. Le téléphone sonne. Sur l'écran, un numéro inconnu apparaît. Je décroche.

decline.jpg

« – Allô?
– 3allô? (difficile de rendre par écrit la nonchalance du début du mot «3allô», le son «3a» s'étalant sur deux bonnes secondes, comme une mauvaise panade)
– Oui?
– Min ma3é?
– Hein?
– Min ma3é?
– Chou, min ma3é?
– Min 3ambyehké?
– Enta min?
– La, la, la. Min ma3é?
– OK habibi. Bye bye.»

Je l'avoue: cela fait des années que ça dure et c'est une chose à laquelle je n'arrive pas à m'habituer. En gros (pour ceux qui n'ont pas saisi l'essence du petit dialogue ci-dessus), quelqu'un appelle en s'étant trompé de numéro, tombe sur un interlocuteur qu'il ne connaît pas (moi, donc) et demande à ce dernier de décliner son identité. C'est systématique. Moi, ça me gonfle. De manière fort légitime, d'ailleurs. Dire qui je suis à un étourdi du clavier que je ne connais ni d'Eve ni d'Ali et qui n'a pas la délicatesse de donner son nom, je n'y vois pas trop d'intérêt. Au mieux, un motif d'agacement.

Mais attention. Parfois, le téléphone sonne de nouveau.

« – 3allô?
– Chou baddak ba3d?
– Abou Youssef?
– La.
– Min ma3é?
– ... (silence, je cherche le bon mot pour lui signifier mon agacement)
– Chou esmak?
– Tu commences à me péter les noix, toi! Min 3ambyehké?
– Abou Youssef mawjoud?
– Mafi Abou Youssef honé. Ghalat!»

Je raccroche. Le téléphone sonne à nouveau. Le même numéro s'affiche. Je laisse sonner dans le vide. A mon corps défendant, je l'avoue, je ne m'appelle pas Abou Youssef.

[...]

Pendant ce temps-là, Abou Youssef devait certainement être en train de regarder la télé en découvrant la composition du nouveau gouvernement. En se demandant certainement «Min ma3 baladé?».

«Ghalat, habibi.» Depuis le temps, question gouvernements de branques, Abou Youssef devrait être habitué, lui.

Commentaires

http://www.naharnet.com/stories/en/8368-dutch-diplomat-abducted-in-baalbek-transferred-to-syria-and-then-immediately-released
c'est tout bon pour le tourisme. ça donne bien envie d'aller flâner dans la Bekaa...

Écrit par : david | mercredi, 15 juin 2011

Impayable ces libanais ;)

Écrit par : kheireddine | jeudi, 16 juin 2011

David, c'est pourtant simple à comprendre. La personne qui se trompe de numéro veut savoir à qui elle a affaire puisque qu'on est au Liban et qu'il y a de grandes chances que les deux interlocuteurs se connaissent quand même, voire même qu'ils soient de la même famille. Se tromper de numéro au Liban, c'est une occasion de renouer avec de vieilles connaissances.

J'ai lu l'article que tu viens de poster et là, en revanche, j'ai beau retourner les infos dans tous les sens, je ne comprends pas. On nous parle d'un diplomate néerlandais qui habite à Damas, qui s'est fait enlever dans la région de Baalbeck. Il a été emmené en Syrie, livré au autorités Syriennes (?!!!!!) qui ont ordonné qu'il soit immédiatement ramené au Liban (??!!!). Y a un truc pas net.

Écrit par : slacher | jeudi, 16 juin 2011

@ kheir
impayables? Ça dépend. Au moment des élections, je ne dirais pas ça.

Écrit par : david | jeudi, 16 juin 2011

@ slacher
moi, je trouve ça assez logique. Pris au Liban, fallait bien qu'il soit relâché au Liban pour qu'il puisse repasser la frontière officiellement. Le passeport diplo, faut bien qu'il soit tamponner dans les deux sens.

Écrit par : david | jeudi, 16 juin 2011

Lessons in consistency:
1. Michel Aoun: “People who lost parliamentary elections should not be ministers since they do not represent the people”

-->How many FPM ministers in the current cabinet have lost their parliamentary elections?

2. Michel Aoun: "Sois belle et vote"

--> Not a single woman in the government
--> "“We did not have any women candidates to nominate , but we welcome their opinions, my house is full of women, and I am very popular among the female population.”
--> http://www.youtube.com/watch?v=gSNDzPyX-yE

CQFD

Écrit par : Nat | jeudi, 16 juin 2011

J'adore, chez moi aussi c'est souvent comme ca.

Écrit par : Anis | vendredi, 17 juin 2011

J'ai bien rigolé Abou Youssef !

Écrit par : M1 | samedi, 18 juin 2011

Un livre qui pourra intéresser certaines personnes ici: http://www.lorientlejour.com/category/Culture/article/709215/Beyrouth_au_parfum_de_passe.html

Écrit par : slacher | mercredi, 22 juin 2011

Incroyable! Ce genre de choses m'arrive tout le temps! Agaçant!

Écrit par : ritakml | lundi, 04 juillet 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu