Avertir le modérateur

vendredi, 02 septembre 2011

Lux gremlina

liban,beyrouth,électricité,lampadaires,bassil,berry,l'orient-le jour,magazine,rania magazine,gremlinsOh, c’est vrai, cela avait un petit côté pittoresque il y a 15 ans. Ces coupures de courant, ces sautes de tension, tous ces appareils électriques qui pétaient les plombs les uns après les autres. «C’est à cause des événements, me disait-on. Ça ne va pas durer.»

Mouais.

Nous sommes donc en 2011. Plus de vingt ans après les «événements». Ce matin, Gaby Nasr allumait encore tout le monde dans son billet de L’Orient-Le Jour, avec en point de mire deux aberrations politico-tribales: Berry et Bassil. Le numéro de Magazine, lui, faisait sa Une sur les «irréconciliables» Joumblatt et Aoun. Et dire qu’il y a encore des gens pour suivre ces esprits éclairés...

Pendant que ces tristes clowns s’évertuent à faire croire qu’ils sont vraiment en charge de la chose publique, je me demande simplement comment fonctionne l’éclairage public de Beyrouth. Il arrive souvent de se retrouver, la nuit tombée, dans des rues qui ressemblent plus à des coupe-gorges qu’à autre chose (ceci dit, je préfère ça à me balader aux Halles à Paris un samedi après-midi). Mais en pleine journée, alors que le dieu soleil nous abreuve de sa pluie de photons, les lampadaires fanfaronnent. Du coup, je m’interroge: comment cela fonctionne-t-il? Les heures d’éclairage sont-elles automatisées? Y a-t-il intervention humaine, avec un employé chargé d’appuyer sur un interrupteur pour allumer ces réverbères? Vraiment, quelqu’un pourrait-il me donner un soupçon de début d’indice?

Alors, devant cette énigme que je n’arrive toujours pas à résoudre, je préfère me replonger dans la lecture de la presse libanaise. Car c’est là finalement qu’il y a toujours (enfin, pas toujours...) quelque chose d’intéressant à trouver.

Tenez, hier, par exemple. J’étais chez Tony, le papetier en bas de chez moi. Je regarde le stand des magazines et trouve le dernier numéro de Rania Magazine. Je ne connais pas le nom du (de la) rédacteur(trice) en chef, ni celui du ou de la DA, mais je voudrais les remercier du fond du cœur pour avoir retrouvé la plus attachante des héroïnes ayant bercé mon enfance: la Gremlins fille.

liban,beyrouth,électricité,lampadaires,bassil,berry,l'orient-le jour,magazine,rania magazine,gremlins

Vraiment, un très grand merci.

Commentaires

dans le genre Gremlins, y'a ça aussi...
http://www.naharnet.com/stories/en/14116-nanny-tells-of-brutal-abuse-by-hannibal-gadhafi-s-lebanese-wife

Écrit par : david | vendredi, 02 septembre 2011

Et ça s'éteint "automatiquement" à la tombée de la nuit non? ah, yenaandine l'informatique !

Sinon Ziad Baroud s'est trouvé un nouveau job ...
http://tinyurl.com/4xjos8x

Écrit par : M1 | samedi, 03 septembre 2011

C'est plutôt une bonne nouvelle en soi pour les élections tunisiennes. Mais c'est plus le cas de l'Egypte qui m'inquiète aujourd'hui...

Écrit par : david | samedi, 03 septembre 2011

@ david : tout à fait, Baroud fera surement du bon boulot.
En ce qui concerne l'Egypte, la révolution est hélas confisquée par l'armée, et vu les coups de pute dont elle est capable (attentats communautaires), je me dit qu'il y aura des évènements de ce genre pour renvoyer les élections aux calendes grecques...

Écrit par : M1 | samedi, 03 septembre 2011

des nouvelles que j'ai d'Alexandrie, ce n'est pas de l'armée dont il faut avoir peur.

Écrit par : david | dimanche, 04 septembre 2011

Merci pour la revue de presse. Je ne connaissais pas Rania Magazine, j'irai feuilleter.
C'est où Ghadi?
M1, salut!

Écrit par : marie | dimanche, 04 septembre 2011

"Ghabi" (pas Ghadi), c'est un petit quartier sur le flanc de la colline de Geitawi, au-dessus de la corniche du fleuve.

Écrit par : david | dimanche, 04 septembre 2011

L'eclairage public en journée est un moyen de réguler la demande électrique. C'est crucial pour le rendement (et donc le bon fonctionnement) des centrales électriques. Journalistes, vous dites?

Écrit par : p | dimanche, 04 septembre 2011

Il a l'air tranquile ce quartier.

Écrit par : Anis | dimanche, 04 septembre 2011

@ p.
oui oui, surtout au Liban, c'est une évidente évidence! c'est bon de rire parfois. merci beaucoup.

@ anis
oui, ça fait village de montagne, avec des petits escaliers partout, un peu de verdure...

Écrit par : david | dimanche, 04 septembre 2011

question électricité, des copains habitant le kesrwan se tapent 310000LL de facture de générateur par mois en ce moment. ça doit être normal aussi. faut veiller à leur bon rendement.

Écrit par : david | dimanche, 04 septembre 2011

@ david : l'armée laisse faire les barbus, comme ça, l'excuse est toute trouvée ...
C'est génial t'as des ingénieurs d'EDL qui interviennent sur le blog maintenant? : )

@ Marie : hello !

Sinon rigolons un peu avec cette info : le Général Aoun a été capturé il y a quelques heures à Tripoli. Il s'agit du Général Ahmad Aoun, et c'est Tripoli en Libye...

Écrit par : M1 | lundi, 05 septembre 2011

Bien trouve pour la Grimlin hahaha.
Et d'ailleurs, j'ai jamais compris le probleme, les levantines sont le plus souvent tres belles naturellement.

Écrit par : anis | mercredi, 07 septembre 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu