Avertir le modérateur

mercredi, 03 octobre 2007

Marche blanche : « touchant mais futile »

medium_marche_blanche.jpg

Je reviens de la marche blanche, organisée par les proches de Charles Chikhani, une victime collatérale (comme on dit) de l’attentat qui a visé le député Kataëb Antoine Ghanem, le 19 septembre dernier. Le bouche-à-oreille (et les spots publicitaires et autres Facebook) ont marché à merveille: il y avait du monde, beaucoup de monde, pour rendre hommage à un jeune homme de 28 ans. Un anonyme. «Ça aurait pu être n’importe lequel d’entre nous, qu’on s’appelle Charbel ou Mohammad, m’a dit une consœur de L’Orient croisée dans le cortège silencieux. Tout ce que l’on veut, c’est vivre en paix.»

Cette manifestation pacifique se voulait tout ce qu’il y a de plus apolitique, même si des associations affiliées au 14 Mars et quelques membres de la smala Gemayel ont fait le déplacement, ce qui n’a pas plu à tout le monde. Mais bon. Dans la foule, l’émotion était partout. Et la nouvelle cet après-midi du décès d’une 6e victime de l’attentat n’a rien fait pour arranger les choses. «En plus, elle était enceinte», comme me l’a dit une femme assise sur un trottoir.

Pour tous, l’essentiel était d’être là, physiquement ou par la pensée. Dans les rues d’Achrafieh en tout cas, les bougies sur les balcons n’étaient pas rares. Mais comme me l’a dit un ami croisé ce soir, «cette marche blanche est aussi touchante que futile, car elle ne changera rien à la situation merdique du pays.» C’est cynique mais vrai. Elle aura peut-être apporté un peu de réconfort aux femmes en deuil de la famille Chikhani. Ces dames en noir contrastaient violemment dans cet océan de chemises et t-shirts blancs.

Voici deux petites vidéos prises ce soir... 



lundi, 01 octobre 2007

Marche blanche mercredi au Biel

medium_charles_chikhani.jpgLe bruit circule en ville, sur les ondes radio et sur le Web: mercredi 3 octobre, une marche blanche partira du Biel à 20h et se terminera place de l'Etoile, devant le siège du Parlement. C'est la famille de Charles Chikhani (ici en photo) qui a lancé l'idée. Charles est mort le 19 septembre dernier dans l'attentat qui a coûté la vie au député Antoine Ghanem à Horsh Tabet. Une sorte de symbole car ce jeune homme de 28 ans était rentré au pays il y a un an et demi après des études à l'étranger. Nous avons souvent tendance à parler de la fuite des cerveaux, mais il y a encore des jeunes qui croient en ce pays et qui reviennent au bercail malgré tout...

Donc, mercredi soir, rendez-vous au Biel, tout de blanc vêtus et armés de bougies. Si vous ne pouvez pas faire le détour, placez une bougie à vos fenêtres.

Nous, nous espérons qu'il y aura du monde simplement pour dire "khalas, ça suffit". Le peuple ne veut plus d'attentats, d'assassinats, de guerres larvées, de pseudo miliciens qui s'entraînent dans la montagne... Nous croyons fermement qu'il y a dans ce pays une majorité silencieuse qui n'en peut plus de tous ces mauvais délires. 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu