Avertir le modérateur

lundi, 24 janvier 2011

"Pasdaran not welcome"

20110124 beirut 3.jpgJe ne sais pas si la Résidence des pins (la piaule de l'ambassadeur de France) est sujette aux coupures d'électricité récurrentes à Beyrouth (je doute), mais les pneus brûlés, sur le boulevard longeant l'enceinte de la Résidence (voir ci-dessus à 20h48 pétantes), devaient bien éclairer ladite chaumière et la chambre de son Excellence. Et oui, au Liban, tout le monde sait comment brûler des pneus.

Ça a commencé dans la journée à Tripoli, à Saïda et dans la Bekaa avant de se propager à Beyrouth. A 20h, Waterloo morne plaine du côté de Mar Elias et de Mazraa, tandis que les médias proches de l'opposition affirment que les sunnites tirent sur tout ce qui bouge dans le pays. A Cola en revanche, vers 20h15, c'était bien tendu entre manifestants et forces de l'ordre, l'autoroute de l'aéroport ayant été provisoirement coupée. Rues désertes, patrouilles de la sainte armée libanaise omniprésentes (soit dit en passant, j'ai vu un peu plus tard à Horsh des soldats en tenue type GI en Irak, jamais croisés auparavant...), tout le monde devant sa télé pour suivre les événements, petits hommes verts de Sukleen en train de nettoyer les résidus de pneus calcinés à Jnah...

Et puis vers 21h, manif «spontanée» devant le mausolée de Rafic Hariri. Je mets de légers guillemets à spontanée parce que les panneaux et les slogans étaient déjà prêts: «Pasdaran not welcome», «No for Hizbullah rule», «Lebanon against terrorism», «SOS protect Lebanon», «Where is my vote?» (tiens, ça me rappelle les élections en Perse en 2009)... Tout ce petit monde s'est dirigé près de la fontaine, derrière l'immeuble du Nahar. Mini conférence de presse de Walid Fakhreddine (14 Mars, avec écharpe blanche et rouge autour du cou) devant la statue de Samir Kassir et puis c'était plié dix minutes plus tard. Avec la promesse de revenir demain et les jours suivants pour ne pas céder au chantage des armes de leurs bons amis du Hezbollah.

20110124 beirut 7.jpgDSC_0095.jpg

Il y a quelques jours, je discutais avec un ami ici qui me disait simplement: «Et pourquoi n'irions-nous pas planter des tentes partout avant que les autres ne le fassent?» J'ai comme l'impression que c'est un peu tard pour un pique-nique pacifique entre potes.

Bref, on tourne en rond. Et les jours qui viennent s'annoncent rock n'roll. Et là, je pense que les chanteurs ayant des envies de voyage voyage (pour ceux qui suivent) vont réfléchir à deux fois avant de prendre l'avion.

samedi, 07 juin 2008

Garden party au Sarkozoo

1546597428.jpgIl est venu, il a vu, ils ont bu. Ça ressemble toujours à ça les réceptions à la Résidence des pins. Que ce soit pour le 14 juillet ou pour la venue du président de la République, les Français du Liban adorent ces rendez-vous (surtout pour le buffet). «Oh, comme je suis contente d’aller là-bas, et puis y a des petits fours», me disait hier une représentante de ce que l’on appelle les «Français du Liban».

Bref, nous avons eu droit à une garden party à Beyrouth, avec des milliers de petits fours et de coupes de champagne. Sarkozy est sorti sur le perron à 13h45 pour faire un petit speech (bourré de fautes de français, on a l’habitude maintenant, lui qui parle de sauver la francophonie!) sur l’amitié franco-libanaise, sur la culture, sur les assassinats, sur le rôle de la communauté française du Liban (il lui devait bien ça puisque elle avait voté à 89% pour lui)… sans oublier un petit mot à l’attention de l’ambassadeur (et surtout de sa femme qui se tenait droite comme un «i» à ses côtés et qui ne l'a pas laissé indifférent).

A la fin, il a remercié les membres de la délégation française (Hollande, Bayrou, Buffet…), en disant que ceux-ci représentaient la diversité française. En espérant surtout que cette diversité française se reflète dans le parterre des invités pour que, le moment venu (celui de la rencontre avec les vrais gens), aucun membre de cette délégation ne se retrouve tout seul.

1039242038.jpgSarko, sans talonnettes, est donc descendu dans la foule deux petites minutes montre en main. Hollande aussi, pour un flop relatif et prévisible. Bayrou a fait son petit effet, tout fier de poser en photo avec tous ceux qui le lui ont demandé (voir la photo ci-contre). Ce qui a fait grincer des dents les dizaines de militants de l’UMP-Liban (tout heureux d'avoir à leur boutonnière un pin's très moche) qui ne se sont pas fait prier pour se moquer du Palois. Mais bon, Bayrou avait l'air content, et tout particulièrement au moment où le pasteur des Casques bleus français est venu lui dire «Je suis l’un de vos plus fidèles soutiens, vous irez loin en politique!» Quid des autres? Copé a fait du PR comme d’hab, Raffarin avait l’air d’avoir trop mangé lors du repas à Baabda... Tout le monde s’est finalement jeté sur le buffet et pas la Buffet qui aurait bien aimé vu qu'elle s'est retrouvée toute seule ou presque.

Finalement, Sarkozy a choisi de changer un peu le programme, prenant de court le service de presse de l’ambassade. Rencontre illico avec les journalistes dans les salons de la Résidence des pins (elle est belle quand même la piaule de l'ambassadeur…). «Certains ont été étonnés de mon coup de fil à Bachar el-Assad, s'est lui-même étonné le président. Je ne vois pas pourquoi la France ne pourrait pas le faire, alors que même Israël a entamé des discussions avec Damas. Et puis à la fin du mois, je dois aller en Israël. J’y parlerai de Chebaa.» C’est con, mais le problème de Chebaa ne doit pas être résolu à Tel Aviv mais à Damas. Passons.

L’après-midi était belle, le troupeau de journalistes suivant le périple présidentiel attendrissant, fait de vieux briscards blasés et de jeunes filles aux dents longues… La réception de l’ambassadeur était parfaitement prout-prout, fidèle à elle-même. Comme quoi il y a des choses immuables au Liban. Il manquait juste les Ferrero Roche d'or.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu